Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Les Jets reviennent de l’arrière et battent les Bruins en fusillade

jeudi 2014-04-10 / 23:39 / LNH.com - Nouvelles

Par Patrick Williams - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Jets reviennent de l’arrière et battent les Bruins en fusillade
Les Jets reviennent de l’arrière et battent les Bruins en fusillade

WINNIPEG – Evander Kane a fait vibrer les cordages alors qu’il restait 1:57 à écouler au temps réglementaire pour forcer la tenue de la prolongation et le gardien recrue Michael Hutchinson a vaincu l’équipe qui l’avait repêché dans un gain de 2-1 des Jets de Winnipeg contre les Bruins de Boston jeudi soir.

Le but de Kane a permis aux Jets de s’assurer d’au moins un point, alors que Bryan Little et Olli Jokinen ont marqué au cours des tirs de barrage. Hutchinson a réalisé 32 arrêts en 65 minutes de jeu et a repoussé les tentatives des trois tireurs de Boston.

Le gardien Chad Johnson a repoussé 36 lancers pour les Bruins. Hutchison, un choix de troisième ronde des Bruins en 2008, a cependant reçu la première étoile du match à son deuxième départ en carrière dans la LNH.

Brad Marchand a touché la cible en première période pour Boston, et Johnson s’est assuré de préserver cette avance jusqu’à ce que Kane ne trompe sa vigilance.

Le point amassé par les Bruins (53-18-9) leur permet de porter leur récolte à 115 points, un sommet dans la ligue, ce qui les rapproche un peu plus d’un premier trophée des Présidents depuis la saison 1989-90. Les Bruins détiennent une priorité de trois points sur les Ducks d’Anaheim au sommet du classement général de la ligue. Les deux équipes ont encore deux matchs à disputer, et les Bruins recevront la visite des Sabres de Buffalo samedi.

Les Jets (36-35-10) termineront leur saison à l’étranger vendredi contre les Flames de Calgary, eux qui rateront les séries éliminatoires pour la septième campagne de suite, incluant les trois saisons depuis leur relocalisation à Winnipeg depuis Atlanta.

Boston et Winnipeg ont apporté des modifications à leur alignement en prévision de ce match. Les Bruins ont accordé un repos au défenseur Zdeno Chara et au joueur de centre Patrice Bergeron. L’attaquant Chris Kelly (dos) a également cédé sa place, mais les Bruins ont salué le retour de l’ailier droit Jarome Iginla et de Kevan Miller, ces deux joueurs ayant raté les deux derniers matchs de leur équipe. Le centre David Krejci, qui avait été laissé de côté lors du revers de 4-3 en fusillade contre le Wild du Minnesota mardi, est aussi revenu au jeu.

Neuf réguliers de Winnipeg, incluant le capitaine Andrew Ladd, ont raté la rencontre en raison de blessures.

Hutchinson, qui a passé ses trois premières saisons chez les professionnels dans la Ligue américaine de hockey et dans la ECHL dans les filiales des Bruins avant de s’entendre avec les Jets l’été dernier, a stoppé plusieurs chances de marquer des Bruins, dont l’échappée d’Iginla en première période ainsi qu’un lancer sur réception d’Iginla tard au deuxième vingt. Il a aussi frustré Marchand qui tentait de le déjouer d’un tir du revers au troisième engagement pour conserver le pointage 1-0.

Le 24e but de la saison de Marchand, inscrit à 10:12 de la période initiale, a été réussi à l’aide du deuxième tir de la partie des Bruins. Reilly Smith a rejeté le disque en territoire de Winnipeg depuis la zone neutre, et la rondelle a heurté la rampe derrière le filet avant de revenir dans l’enclave à Marchand, qui en a profité pour glisser le disque sous Hutchinson.

Une pression intense exercée par les Jets en troisième période a fini par rapporter quand Kane a mis fin à une séquence de huit matchs sans marquer quand il a touché la cible d’un lancer des poignets qui a effleuré la barre transversale.

 

La LNH sur Facebook