Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Les Islanders l’emportent contre le Canadien avec 11 recrues dans leur formation

jeudi 2014-04-10 / 22:23 / LNH.com - Nouvelles

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Islanders l’emportent contre le Canadien avec 11 recrues dans leur formation
Les Islanders l’emportent contre le Canadien avec 11 recrues dans leur formation

MONTRÉAL – Plus agressifs et déterminés, les Islanders de New York ont surpris le Canadien de Montréal en l’emportant 2-0 au Centre Bell jeudi soir.

Malgré la présence de 11 recrues dans leur formation, les Islanders ont eu l’avantage pendant la rencontre et n’eut été de Carey Price, qui a été solide, ils l’auraient emporté de façon plus décisive.

Le Canadien disputait un deuxième match en deux soirs après avoir perdu à Chicago contre les Blackhawks la veille, mais l’enjeu était pourtant important. Le Tricolore avait besoin d’un point pour s’assurer de l’avantage de la glace contre le Lightning de Tampa Bay en première ronde des séries éliminatoires. Son avance de trois points au deuxième rang de la section atlantique a plutôt été réduite à un seul point à la suite de la victoire de 4-2 du Lightning contre les Flyers de Philadelphie.

« On aurait aimé gagner, mais notre concentration et notre exécution n’étaient pas là », a expliqué l’entraîneur-chef du Canadien, Michel Therrien.

« On n’a pas joué un bon match. C’est aussi simple que ça. On est extrêmement déçu de notre performance. On n’a pas patiné et tous les aspects de notre jeu, à 5-contre-5, les unités spéciales, n’ont pas été bons. Le seul point positif du match, c’est la performance de Carey Price. [Les Islanders], eux, ont patiné plus que nous et ils étaient plus engagés dans le match. Ils méritaient de gagner par rapport à nous. »

Les Islanders ont capitalisé sur des supériorités numériques pour prendre l’avance 2-0 lors des cinq dernières minutes de la deuxième période.

Ryan Strome – probablement leur meilleure recrue – avec son sixième filet de la saison pendant une pénalité majeure à Douglas Murray, et Brock Nelson, avec son 13e filet de la campagne alors qu’il restait 20 secondes à la deuxième période, ont eu raison de Price.

Evgeni Nabokov, un des rares vétérans des Islanders, a réalisé son quatrième jeu blanc de la saison et son 59e en carrière. Il n'a fait face qu'à 19 tirs et le Canadien n’a réussi son premier lancer en troisième période qu’après sept minutes de jeu, même s’il avait un déficit de deux buts à combler.

Il s’agissait pour les Islanders d’un premier jeu blanc à Montréal dans leur histoire.

« Quand on regarde les équipes qui connaissent du succès, a souligné Nabokov, elles ne passent pas trop de temps en zone défensive. Elles s’y rendent et elles en ressortent en faisant des jeux simples. C’est exactement ce qu’on a fait ce soir (jeudi). »

« Ils avaient joué [mercredi] soir, a noté Matt Martin. On était plus reposés qu’eux et nous avons de jeunes joueurs dans notre formation. On a pourchassé la rondelle avec force et on ne leur a pas donné beaucoup de temps pour faire des jeux en zone neutre. C’est une équipe qui préconise un jeu de transition et qui a du talent. Nous avons limité les erreurs et quand on a commis des bévues, on s'est repris. »

Les Islanders ont fait la vie dure au Canadien en provoquant des revirements en zone neutre pendant toute la rencontre.

« En séries éliminatoires, on ne pourra pas se permettre de jouer de la sorte, a avoué le défenseur du CH Mike Weaver. Il faudra être meilleur lors du prochain match. Nous sommes des professionnels et nous devons être à notre mieux chaque soir. Nous n’avons aucune excuse.

« La fatigue n’est pas en cause. Nous sommes les seuls à blâmer. Carey (Price) a réussi des arrêts fantastiques et il nous a gardés dans le match suffisamment pour nous permettre d’avoir une chance, mais on a été incapables de capitaliser. Leur principal plan de match était de provoquer des revirements en zone neuter, et c’est ce qu’ils ont fait pendant toute la soirée. »

De retour au jeu après sa suspension de trois matchs, Murray n’a joué que la moitié de la rencontre. Sa pénalité majeure a été combinée à une inconduite de partie au milieu de la deuxième pour mise en échec par derrière contre Johan Sundstrom. Sa tête a donné lourdement contre la bande et il a été transporté à l’hôpital pour observation.

Murray sera-t-il suspendu de nouveau?

« C’est à la ligue de décider, a affirmé Therrien. Ma première préoccupation, c’est que le jeune soit correct. [Murray] est un gars qui veut jouer un match physique. Il n’est pas salaud. Il veut compléter ses mises en échec. Il se doit de jouer physique tout en respectant les règles. »

Fait inusité, Andrei Markov n’a pas entrepris la rencontre même s’il était dans la formation partante du Canadien en raison d’une défectuosité à son casque protecteur. Il était incapable de l’attacher. Il est donc retourné au banc et a attendu qu’on lui remette un nouveau casque deux minutes plus tard.

Le Canadien a indiqué après la rencontre que l’attaquant Alex Galchenyuk, qui manquait à l’appel jeudi en raison d’une blessure au bas du corps subie lors de la défaite de 3-2 en prolongation mercredi soir contre les Blackhawks, raterait la première ronde des séries éliminatoires.

Encore Price

Les Islanders ont dominé le jeu et ils ont eu l’avantage au chapitre des tirs à la première période (10-8), mais Price a résisté alors que curieusement, tous les lancers des Islanders ont été effectués lors des 10 premières minutes. Price s’est notamment imposé face à Anders Lee, Martin et Sundstrom.

David Desharnais et Brian Gionta ont ensuite obtenu de bonnes occasions de marquer contre Nabokov. Avec un peu plus de cinq minutes à faire, Price a effectué une mauvaise sortie, mais le défenseur Mike Weaver lui a prêté main forte pour empêcher les Islanders de capitaliser.

Les joueurs du Canadien ont bloqué huit tirs devant Price, dont deux pour Ryan White. Daniel Brière a effectué quatre des huit lancer du Canadien en première.

À la suite d’une bagarre opposant George Parros à Brett Gallant dans les premières minutes de la deuxième période, le Canadien a joué avec plus d’intensité, mais ce ne fut pas suffisant et Price a encore eu à effectuer des arrêts difficiles contre Casey Cizikas et John Persson.

Après que Murray eut été puni pour cinq minutes et chassé du match, les Islanders ont finalement percé la muraille de Price quand Strome a effectué un tir frappé qui a atteint le poteau avant de ricocher dans le haut du filet à 15:05.

Avec moins d’une minute et demie à faire en deuxième, Thomas Vanek a été puni pour bâton élevé et les Islanders en ont profité pour porter le score à 2-0 quand Nelson a dirigé un lancer précis dans la haut du filet pour avoir raison de Price à 19:40. Un peu plus tôt, Franz Nielson avait raté une superbe occasion en redirigeant une passe parfaite de Josh Bailey à côté du filet.

Le Canadien tentait de balayer sa série de trois matchs contre les Islanders cette saison. Il l’avait emporté 1-0 le 14 décembre au Nassau Veterans Memorial Coliseum grâce à un but de Max Pacioretty en prolongation et 4-2 au Centre Bell le 10 novembre.

En plus de Galchenyuk, Travis Moen (commotion cérébrale). Brandon Prust (haut du corps) et Lars Eller (grippe intestinale) manquaient à l’appel chez le Canadien.

Jarred Tinordi, Nathan Beaulieu et Francis Bouillon ont été laissés de côté tandis que le gardien Dustin Tokarski a été renvoyé à Hamilton.

Les Islanders étaient privés de leur capitaine John Tavares (genou), Kyle Okposo (bas du corps), Cal Clutterbuck (haut du corps) et Michael Grabner (haut du corps), ainsi que des défenseurs Lubomir Visnovsky (commotion cérébrale), Calvin de Haan (bas du corps) et Brian Strait (main).

Le Canadien disputera son dernier match de la saison régulière samedi contre les Rangers de New York au Centre Bell. Quant aux Islanders, ils poursuivront leur voyage pour conclure la campagne en affrontant les Devils du New Jersey vendredi et les Sabres de Buffalo dimanche.

 

La LNH sur Facebook