Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

La polyvalence de Zdeno Chara lui mérite le trophée Norris

mercredi 2014-04-09 / 6:00 / LNH.com - Nouvelles

Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

Partagez avec vos amis


La polyvalence de Zdeno Chara lui mérite le trophée Norris
La polyvalence de Zdeno Chara lui mérite le trophée Norris

Il y a des défenseurs qui contribuent plus à l’attaque. Il y en a qui manoeuvrent mieux avec la rondelle. Et il y en a de beaucoup plus flamboyants.

Mais cette saison, aucun défenseur n’a été plus efficace que Zdeno Chara dans toutes les facettes du jeu, et le capitaine des Bruins de Boston devrait gagner le trophée Norris pour la deuxième fois de sa carrière. Il s’est établi comme favori en mars quand il a aidé les Bruins à présenter une fiche de 15-1-1.

Chara a gagné le trophée en 2008-09 avec un total de 50 points, dont une marque personnelle de 19 buts. Il n’atteindra pas ce total cette saison, mais avant le match de mardi soir au Minnesota, il avait déjà marqué 17 buts – incluant 10 en avantage numérique, un sommet chez les Bruins – tout en affichant un différentiel de plus-25. Sa contribution offensive ne pose pas problème.

Il en fait suffisamment surtout si l’on tient compte que plusieurs défenseurs des Bruins contribuent à l’attaque, notamment Torey Krug (38 points), Dougie Hamilton (25 points) et Johnny Boychuk (23 points).

L’entraîneur Claude Julien a préféré se passer de son puissant lancer frappé de la pointe pour installer son imposante charpente devant le filet adverse, et Chara est demeuré tout aussi productif.

Mais ce sont des choses qu’il fait qui n’apparaissent pas sur la feuille de pointage qui le rendent si spécial. Il est une véritable machine en possession de rondelle même s’il se trouve le plus souvent confronté au meilleur trio adverse, et qu’il entreprend plus de la moitié de ses présences sur la glace dans son propre territoire. C’est simple: quand Chara est sur la patinoire, les Bruins ont généralement la rondelle.

Patrice Bergeron est le seul joueur de son équipe qui amorce l’action aussi souvent dans son territoire et qui affronte aussi régulièrement les meilleurs joueurs adverses, et il pourrait gagner le trophée Selke remis au meilleur attaquant défensif.

FINALISTES

Duncan Keith, Blackhawks de Chicago: Keith était le favori jusqu’aux trois quarts de la saison et il n’a pas vraiment fait quoi que ce soit pour perdre des points. C’est simplement que Chara l’a devancé. Cela dit, Keith devrait être au plus fort de la course compte tenu de la saison qu’il connaît aux côtés de Brent Seabrook.

Déjà gagnant du trophée en 2010, il est le défenseur qui a le plus de mentions d’aide à sa fiche (54) et seul Erik Karlsson des Sénateurs d’Ottawa a amassé plus de points que lui (71 – 60 avant les matchs de mardi). Il a de plus un différentiel de plus-21.

Comme Chara à Boston, Keith est synonyme de possession de rondelle à Chicago. Mais il entreprend la majorité de ses présences en territoire offensif, comme la plupart de ses coéquipiers.

Drew Doughty, Kings de Los Angeles: Doughty a été finaliste en 2010 et il connaît indiscutablement sa meilleure saison en six ans de carrière. Il est passé d’un défenseur offensif d’élite à un défenseur complet parmi l’élite.

Doughty a passé le plus gros de la saison en compagnie de Jake Muzzin, un autre défenseur habile à transporter la rondelle, et ensemble ils ont aidé à faire des Kings la meilleure équipe de la LNH en ce qui concerne la possession de la rondelle, ce qui fait qu’ils affichent aussi la meilleure moyenne défensive, n’ayant accordé que 2,05 buts par match.

Les statistiques de Doughty ressemblent à celles qu’il affiche habituellement en carrière, soit 37 points en 78 rencontres, mais depuis qu’il n’est plus jumelé à un défenseur à caractère défensif, il prend moins de risques afin d’éviter que l’adversaire se retrouve en surnombre. Cela arrive rarement et c’est tout à l‘honneur de Doughty.

Suivez Dan Rosen sur Twitter: @drosennhl

 

La LNH sur Facebook