Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Mike Weaver, le héros obscur du Canadien depuis son arrivée

dimanche 2014-04-06 / 21:01 / LNH.com - Nouvelles

Par Emna Achour - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Mike Weaver, le héros obscur du Canadien depuis son arrivée
Mike Weaver, le héros obscur du Canadien depuis son arrivée

MONTRÉAL – Même s’il lui a fallu quelques matchs pour trouver son erre d’aller, personne n’a jamais vraiment douté que Thomas Vanek retrouverait éventuellement sa touche offensive des beaux jours à son arrivée avec le Canadien de Montréal.

L’attaquant autrichien a inscrit six buts et amassé huit aides pour 14 points en 15 matchs depuis que le Tricolore a fait son acquisition des Islanders de New York à la date limite des transactions le mois dernier.

Aux côtés de David Desharnais et Max Pacioretty, qui sont actuellement sur des lancées incroyables, les trois s’imposent comme un des meilleurs trios de la ligue dans le dernier droit.

Mais nul ne pouvait se douter qu’une autre transaction faite par le directeur général Marc Bergevin, la veille de la date limite, deviendrait aussi importante sinon plus que celle impliquant Vanek.

Quand Bergevin a mis la main sur le défenseur de Mike Weaver des Panthers de la Floride le 4 mars dernier, l’échange a été qualifié de « transaction mineure », puisqu’en retour du défenseur défensif, le Canadien n’a eu à se départir que d’un choix de cinquième ronde en 2015. Rien de bien excitant, à première vue.

Mais après y avoir posé un regard plus attentif, on se rend compte que la transaction qui a amené Weaver à Montréal est loin d’être aussi « mineure », et qu’au contraire, son apport – même dans l’ombre – est précieux et sa présence pourrait s’avérer précieuse en séries éliminatoires.

L’entraîneur Michel Therrien n’a pas manqué de le souligner samedi soir, après que le Canadien eut vaincu les Red Wings de Detroit 5-3 au Centre Bell dans un match où Weaver a ajouté une aide à sa fiche, en plus de démontrer un différentiel de plus-4.

Depuis son arrivée avec le Tricolore, Weaver a inscrit un but et récolté six mentions d’assistance pour sept points en 14 rencontres, avec un différentiel cumulatif de plus-11. En 55 matchs avec les Panthers au début de la présente saison avant d’être échangé à Montréal, Weaver avait amassé six points.

Et en plus de tout ça, il vogue présentement sur une séquence de quatre matchs avec au moins un point.

Il ne fait pas de doute, l’air de Montréal lui va à ravir.

« On aime la manière dont il joue, a évoqué Therrien. Il démontre beaucoup de passion, c’est un défenseur défensif qui ne commet pas beaucoup d’erreurs. Il est toujours bien positionné, son bâton est toujours bien placé, il écoule des pénalités et il se met toujours dans les lignes de tirs, il se sacrifie pour notre équipe. Il est une grande addition pour nous. Pour moi, la façon dont il joue, c’est ça du leadership. Et il s’intègre bien dans notre équipe. »

Des fleurs pour Emelin

Weaver n’est pas le seul défenseur du Canadien à être dans les bonnes grâces de son entraîneur par les temps qui courent.

Le Russe Alexei Emelin semble enfin avoir retrouvé la forme et la confiance qu’il avait l’an dernier avant de se blesser sérieusement au genou. Seulement samedi, il a récolté un point, distribué huit mises en échec – près du triple de son plus proche poursuivant chez le Canadien – et bloqué quatre lancers.

« Ça lui a pris du temps et c’est normal, a indiqué Therrien. On s’était dit qu’on serait patients dans son cas. On avait amplement confiance en lui, mais dernièrement il a vraiment été bon. Andrei Markov et lui forment une paire solide, ils jouent bien et on leur confie de grandes missions. Emelin est physiquement de retour à la forme qu’il démontrait [avant sa blessure] et il est difficile à affronter. »

 

La LNH sur Facebook