Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Le Canadien et les Red Wings chercheront à consolider leur place au classement

samedi 2014-04-05 / 13:45 / LNH.com - Nouvelles

Par Emna Achour - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Le Canadien et les Red Wings chercheront à consolider leur place au classement
Le Canadien et les Red Wings chercheront à consolider leur place au classement

Dans un match où les implications seront bien différentes pour le Canadien de Montréal et les Red Wings de Detroit, les deux équipes tenteront de signer un deuxième gain en deux soirs lorsqu’elles croiseront le fer au Centre Bell samedi (19 h 00 HE; RDS, CBC).

Le Canadien (44-27-7) a quitté Ottawa avec une 44e victoire en poche vendredi soir, après avoir marqué sept buts sans riposte dans un match que les Sénateurs menaient pourtant 3-0 après seulement 5:50 de jeu en première période.

Max Pacioretty, le meilleur buteur du Tricolore, a inscrit ses 36e, 37e et 38e filets de la saison pour réussir son troisième tour du chapeau de la campagne dans le gain de 7-4 des siens.

Les Red Wings (37-26-14) ont quant à eux amassé deux autres précieux points dans la course aux séries éliminatoires vendredi soir en l’emportant 3-2 face aux Sabres de Buffalo.

Alors que le Canadien tentera d’ajouter à son avance de deux points sur le Lightning de Tampa Bay au deuxième rang de la section atlantique pour augmenter ses chances d’avoir l’avantage de la glace lors de la série de première ronde entre les deux équipes, les Red Wings voudront de leur côté solidifier leur première place de quatrième as dans l’Est.

Le CH, qui a gagné neuf de ses 11 dernières parties, a encore quatre matchs à disputer d’ici la fin du calendrier régulier – un de plus que le Lightning –, tandis qu’il reste cinq rencontres à jouer pour les Red Wings.

Detroit s’amène à Montréal avec une avance de trois points sur les Blue Jackets de Columbus, qui figurent en deuxième place de quatrième as dans l’Est, et de quatre points sur les Maple Leafs de Toronto. Les Red Wings et les Blue Jackets ont cependant un match en main sur Toronto.

Les Red Wings vogue d’ailleurs présentement sur une séquence de quatre victoires, et le prolifique Gustav Nyquist n’y est pas étranger, lui qui a touché la cible dans trois de ces quatre gains.

Le jeune Suédois a été une véritable révélation à Detroit cette année, lui qui a réussi à se démarquer en raison des nombreuses blessures qui ont affligé l’équipe tout au long de la campagne. Il a notamment amassé 14 points (dont 12 buts) à ses 11 dernières rencontres.

Comment l’entraîneur Mike Babcock explique-t-il les succès de Nyquist cette saison comparativement à l’an dernier, où il avait passé la majeure partie de son temps à faire l’aller-retour entre la LNH et la Ligue américaine?

« Ça s’appelle l’argent, a répondu Babcock. L’an dernier, on n’avait pas assez d’argent pour le garder, et même en début d’année cette saison on n’avait pas assez d’argent non plus parce qu’on était au-dessus du plafond salarial. C’est un joueur de calibre de la LNH, il a mérité ses opportunités. Quand des gars se blessent, d’autres obtiennent des chances pour jouer sur une base plus régulière. […] Évidemment il a été explosif pour nous, et on s’attend à ce qu’il soit dangereux pour nous à tous les soirs. »

Babcock a cependant tenu à vanter les mérites des séjours dans la Ligue américaine pour les jeunes joueurs avant d’arriver dans la Ligue nationale, qu’il croit plus que profitables à long terme.

« Je pense que tout le monde devrait jouer [dans la Ligue américaine], a-t-il dit. Je pense que certains des meilleurs joueurs de la ligue comme [Ryan] Getzlaf et [Corey] Perry [des Ducks d’Anaheim] et tout ce groupe sont de meilleurs joueurs à cause du lock-out [de 2004-05], parce qu’ils ont dû disputer une saison dans la Ligue américaine. C’est un processus très efficace. Il n’y a pas beaucoup de gars qui sont capables d’immédiatement faire le saut dans la LNH. »

Avec un gain contre le Tricolore samedi, Babcock dépasserait Jack Adams au premier rang des entraîneurs les plus victorieux de l’histoire des Red Wings.

Mais accomplir cet exploit est le dernier des soucis de Babcock, lui qui aimerait mieux que ses Red Wings commencent par simplement connaître un meilleur début de rencontre que lors du dernier affrontement entre les deux équipes.

Le 27 mars dernier, soit il y a un peu plus d’une semaine, les Wings avaient connu une première période exécrable devant leurs partisans au Joe Louis Arena, qui avait notamment permis au Canadien de prendre les devants 2-0 sur deux buts de Tomas Plekanec et de finalement l’emporter 5-4.

« On doit bien commencer notre match, a simplement affirmé Babcock. [Lors du dernier duel], on a été tout simplement atroce en première période contre Montréal, on a commis des revirements ridiculement trop souvent, j’ai montré [aux joueurs] 13 séquences vidéos de nos revirements contre Montréal, tu ne peux pas faire ça et espérer avoir du succès.

« Je pense que depuis que [Thomas] Vanek est arrivé ici, [le Canadien] a pu étaler son talent dans l’équipe sur les trois premiers trios. Selon moi, ils ont un groupe vraiment explosif offensivement, qui passe de la défense à l’attaque très rapidement. Si on ne prend pas soin de la rondelle, la soirée sera longue. On doit jouer de façon beaucoup plus hermétique que lors de notre dernier match face à Montréal. »

Aucune des deux équipes ne s’est entraînée samedi matin en raison de son arrivée tardive à Montréal vendredi soir, alors la composition exacte des alignements reste à être déterminée. Mis à part la réinsertion de Rene Bourque dans l'alignement du Canadien aux dépens de George Parros, l’identité des gardiens qui s’affronteront semble être la seule donnée confirmée.

Jimmy Howard était d’office contre les Sabres vendredi soir, ce qui laisse croire que c’est Jonas Gustavsson qui obtiendra le départ face au Canadien samedi. Du côté du Tricolore, l’entraîneur Michel Therrien a utilisé son gardien auxiliaire Peter Budaj contre les Sénateurs vendredi, et Carey Price sera donc de retour comme partant samedi.

Voici les formations probables pour le Canadien et les Red Wings:

CANADIEN

Max Pacioretty - David Desharnais - Thomas Vanek

Alex Galchenyuk - Tomas Plekanec - Brendan Gallagher

Lars Eller - Daniel Brière - Brian Gionta

Michaël Bournival - Ryan White - Rene Bourque

Andrei Markov - Alexei Emelin

Francis Bouillon - P.K. Subban

Jarred Tinordi - Mike Weaver

Carey Price

Peter Budaj

Rayés: George Parros, Douglas Murray (suspendu)

Blessés: Josh Gorges (main), Brandon Prust (haut du corps), Dale Weise (haut du corps), Travis Moen (commotion cérébrale)

RED WINGS

Gustav Nyquist - David Legwand - Johan Franzen

Darren Helm - Pavel Datsyuk - Justin Abdelkader

Tomas Tatar - Riley Sheahan - Tomas Jurco

Drew Miller - Luke Glendening - Daniel Alfredsson

Brendan Smith - Niklas Kronwall

Kyle Quincey - Danny DeKeyser

Brian Lashoff - Jakub Kindl

Jimmy Howard

Jonas Gustavsson

Rayés: Joakim Andersson, Todd Bertuzzi

Blessés: Henrik Zetterberg (dos), Stephen Weiss (hernie sportive), Jonathan Ericsson (doigt), Mikael Samuelsson (épaule), Daniel Cleary (genou)

 

La LNH sur Facebook