Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les Oilers reviennent de l’arrière et battent les Coyotes en fusillade

samedi 2014-04-05 / 1:31 / LNH.com - Nouvelles

Par Jerry Brown - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Oilers reviennent de l’arrière et battent les Coyotes en fusillade
Les Oilers reviennent de l’arrière et battent les Coyotes en fusillade

GLENDALE, Ariz. - Sam Gagner a créé l’égalité avec 40,4 secondes à faire au temps réglementaire avant d’inscrire le seul but en quatre rondes de tirs de barrage et les Oilers d’Edmonton ont infligé aux Coyotes de Phoenix un revers vendredi qui diminue grandement les chances de ces derniers de se tailler une place en séries éliminatoires.

Les Coyotes ont pris les devants pour la première fois dans la rencontre quand Kyle Chipchura a profité d’un retour avec 7:18 à écouler au temps réglementaire. Les Oilers ont cependant rappelé le gardien Ben Scrivens au banc à la faveur d’un sixième patineur, et Gagner a nivelé la marque avant d’être l’unique buteur au bris d’égalité, procurant ainsi à Edmonton une première victoire en cinq rencontres contre les Coyotes cette saison.

Phoenix (36-28-14) devance maintenant les Stars de Dallas par un point. Ces derniers amorceront une séquence de quatre matchs en cinq soirs lorsqu’ils rendront visite au Lightning de Tampa Bay samedi.

Scrivens a réalisé 24 arrêts en plus de stopper les quatre tireurs, Mikkel Boedker, Radim Vrbata, Antoine Vermette et Oliver Ekman-Larsson, qui se sont présentés vers lui en fusillade. Thomas Greiss a aussi effectué 24 arrêts avant de frustrer Jordan Eberle, David Perron et Matt Hendricks en tirs de barrage avant que Gagner ne s’amène en zigzaguant lentement, en multipliant les feintes avant déjouer Greiss d’une feinte du côté droit.

Justin Schultz a procuré à Edmonton une avance de 1-0 dans la dernière minute de jeu en première période. Les Coyotes ont répliqué par l’entremise d’Ekman-Larsson sur le jeu de puissance au deuxième tiers.

Les Oilers ont mis fin à une séquence de trois revers. Ils avaient aussi perdu six de leurs sept dernières parties avant de vaincre les Coyotes pour la troisième fois seulement en treize affrontements. Ces trois victoires ont été signées après la fin du temps réglementaire.

Les Coyotes ont entrepris la rencontre sur une séquence d’un but à leurs 171 dernières minutes de jeu, et ils n’ont généré que six lancers au premier vingt. De leur côté, le premier trio des Oilers composé de Taylor Hall, Ryan Nugent-Hopkins et Eberle, qui a amassé un total de 13 points à ses deux derniers matchs, a appliqué de la pression à plusieurs reprises sur le filet de Phoenix avant de capitaliser sur une contre-attaque dans la dernière minute de l’engagement.

Hall a transporté la rondelle jusqu’en territoire ennemi avant de s’arrêter et de refiler le disque à Schultz sur l’aile droite. Le lancer de Schultz a dévié sur Ekman-Larsson, qui s’était penché, avant de passer par-dessus Greiss alors que le cadran indiquait 45 secondes. Schultz inscrivait son 10e but de la campagne, et la mention d’aide de Hall était son sixième point à ses trois derniers matchs.

Le pointage est demeuré inchangé jusqu’à la fin du deuxième tiers quand Jeff Petry a été chassé pour avoir accroché Mike Ribeiro, permettant aux Coyotes de déployer leur premier jeu de puissance de la rencontre. Phoenix n’a eu besoin que de 13 secondes pour en profiter. Ekman-Larsson a accepté une passe de Keith Yandle dans le cercle des mises en jeu et a utilisé Shane Doan comme écran. Son lancer des poignets a touché l’épaule de Scrivens avant de se loger dans le coin supérieur du côté éloigné à 14:32.

Le 14e but de la saison d’Ekman-Larsson a mis fin à une séquence de 139 minutes et 13 secondes sans but pour Phoenix, soit depuis le but de Zbynek Michalek en deuxième période d’un revers en prolongation subi contre les Jets de Winnipeg mardi.

La mention d’aide de Yandle était son 28e point en avantage numérique cette saison, un sommet dans la LNH.

Les Coyotes ont perdu les services du centre Martin Hanzal tard au deuxième vingt en raison d’une blessure au bas du corps. Chipchura a cependant pris sa place sur le deuxième trio et a réussi un jeu important pour Phoenix.

Martin Erat a effectué du bon travail le long de la rampe pour remettre le disque à Ekman-Larsson à la pointe. Scrivens a d’abord stoppé la déviation d’Erat sur le lancer du défenseur, mais Chipchura a sauté sur le retour et a poussé la rondelle dans le filet pour inscrire son cinquième but depuis le début du calendrier, son troisième à ses cinq dernières parties.

Mais le premier but inscrit par Phoenix en troisième période à ses neuf dernières rencontres n’a pas été suffisant. Eberle a remporté une course pour la rondelle et sa tentative de passe vers le devant du filet a dévié sur le patin de Michalek. Gagner était prêt à envoyer le disque dans le fond de la cage pour ainsi empêcher les Coyotes de mettre la main sur un point très important.

 

La LNH sur Facebook