Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Repechâge 2015: ça se jouera entre McDavid et Eichel

vendredi 2014-03-28 / 16:00 / LNH.com - Nouvelles

Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Repechâge 2015: ça se jouera entre McDavid et Eichel
Dans un repêchage qui semble bien nanti en talents offensifs et défensifs disponibles, il y a deux têtes d’affiche principales: Connor McDavid et Jack Eichel.

Il n'est jamais trop tôt pour commencer à comparer, contraster et finalement prédire qui sera le meilleur choix quand aura lieu le repêchage 2015 de la LNH, présenté au BB&T Center à Sunrise, en Floride

Dans un repêchage qui semble bien nanti en talents offensifs et défensifs disponibles, il y a deux têtes d’affiche principales qui évoluent au centre de leurs équipes respectives, soit Connor McDavid des Otters d'Erie dans la Ligue de hockey de l'Ontario (OHL) et Jack Eichel du Programme de développement de l'équipe nationale américaine.

Les deux joueurs possèdent deux qualités qui sont difficiles à enseigner : l’éthique de travail et la capacité à s’illustrer dans les gros matchs. Ils ont chacun représenté leur pays au Championnat mondial junior 2014 en Suède; McDavid pour le Canada et Eichel pour les États-Unis.

LNH.com demandé à neuf dépisteurs qui étaient présents lors des réunions finales du Bureau central de dépistage de la LNH cette semaine, d’y aller de leur choix personnel entre les deux jeunes joueurs. Le sondage impromptu a permis de voir McDavid remporter une mince victoire de 5-4.

« Vous parlez de deux merveilleux joueurs qui seront des morceaux importants dans la LNH, dans l'avenir », explique Jim Johannson, directeur des opérations hockey de USA Hockey à LNH.com.

McDavid (6 pieds, 185 livres), qui a remporté le titre de recrue de l'année dans la OHL en 2012-13, a obtenu trois distinctions dans l’Association de l’Ouest de la ligue cette saison, soit en tant que meilleur fabriquant de jeux, meilleur patineur et, pour la deuxième saison consécutive, meilleur manieur de bâton. Il a terminé quatrième dans la ligue avec une récolte de 99 points (28 buts, 71 passes) en 56 matchs de saison régulière et a récolté 165 points (53 buts) en 119 matchs en carrière.

L’avant Joshua Ho-Sang des Spitfires de Windsor dans la OHL, a patiné aux côtés de McDavid pour les Marlies de Toronto dans la Ligue de hockey midget de l'Ontario en 2011-12.

Ho-Sang, qui avait inscrit 31 buts et amassé 79 points en 30 matchs avec les Marlies, est au 18e rang sur la liste de mi-saison de la Centrale de dépistage de la LNH chez les meilleurs patineurs admissibles en Amérique du Nord, en vue du repêchage de 2014. Il est actuellement sous le microscope, cette semaine, lors des réunions finales de la Centrale de dépistage tenues à Toronto, rencontres visant à déterminer la liste finale des meilleurs espoirs évoluant en Amérique du Nord qui seront admissibles au prochain repêchage de la LNH.

Ho-Sang, le cinquième joueur sélectionné au repêchage de la OHL par Windsor, a été impressionné par la jeune superstar.

« C'est un joueur très spécial, il sera le meilleur, dit Ho-Sang. Il est doué, je crois que la seule chose que personne ne semble jamais mentionner à son sujet, du moins dans les différentes entrevues que j’ai pu lire, c’est son éthique de travail.

« Ils n'en parlent jamais et je pense que c'est mal. Ils le font passer pour un joueur qui est arrivé sur la terre avec ce talent, mais j'ai vu Connor se développer. Je le connais depuis l'âge de 9 ans et je crois que son éthique de travail l’a conduit jusque là. »

McDavid est étiqueté comme le meilleur espoir professionnel depuis Sidney Crosby.

« McDavid ne prend jamais une seule présence de congé et, pour être honnête, je pense qu’il sera l'homme à battre au repêchage de 2015 », a déclaré David Gregory de la Centrale de dépistage. « Mais comme nous le savons tous, Eichel a toute l'année pour faire ses preuves. »

Eichel (6 pieds et 1 pouce, 191 livres), qui et supposé étudier à l'Université de Boston l’automne prochain, mène l'équipe U-18 avec 71 points (32 buts, 39 passes) en 43 matchs, même s’il est le plus jeune joueur de l'équipe.

« Sa vitesse et sa force ne sont pas chose commune pour un jeune de son âge, et ces attributs lui permettent de se libérer sur la glace offensivement et d’exceller défensivement », a déclaré l'entraîneur des U-18, Danton Cole. « Je voudrais également ajouter que son niveau de compétition est très élevé et il veut gagner, peu importe la situation, même à la fin d’une pratique. Plus le moment est important dans nos matchs, plus il veut y mettre la touche finale et il a les aptitudes pour le faire. Les entraîneurs aiment cela chez un joueur. »

Lorsqu'on a demandé à Cole de fournir une comparaison au niveau de la LNH en ce qui concerne Eichel, Cole suggère Ryan Getzlaf des Ducks d'Anaheim ou Jeff Carter des Kings de Los Angeles.

« Il possède le gabarit et le talent de marqueur, tout comme le maniement de bâton de ces deux joueurs, répond Cole. Je pense que son explosion sur patins dépasse les limites. »

Le défenseur Matt Grzelyck de l’Université de Boston a aimé ce qu'il a vu de son futur coéquipier quand les deux ont joué ensemble pour les États-Unis lors du Championnat mondial de hockey junior 2014.

« Il est tellement impressionnant, son coup de patin est incroyable, a déclaré Grzelyck. Il a tous les outils, pour certain, et il est amusant à regarder. »

Lorsque questionnés au sujet de McDavid et Eichel, quelques-uns des dépisteurs ne pouvaient s'empêcher d’inclure l’arrière Noah Hanifin, 6 pieds et 2 pouces, 201 livres, qui évolue au sein du Programme de développement de l'équipe nationale américaine des moins de 18 ans, dans les discussions. Hanifin, qui s’est engagé à Boston College en 2015-16, a inscrit huit buts, amassé 32 points et récolté 34 minutes de pénalité en 45 matchs, avec l'équipe U-17. Après sa promotion avec l'équipe U-18, il a marqué un but et amassé huit points en quatre matchs.

« Il est vraiment doué à la ligne bleue, il peut sortir la rondelle en patinant ou en effectuant une passe », explique le dépisteur américain Greg Rajanen. « Il peut transporter la rondelle d’un bout à l’autre de la glace, il est un patineur d'élite, c’est un bon passeur et il sait diriger le jeu de puissance. Il prend les bonnes décisions et est créatif avec la rondelle. Il a tous les outils. »

 

La LNH sur Facebook