Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Pacioretty marque le 100e but de sa carrière et propulse le Canadien vers la victoire

mardi 2014-03-25 / 23:59 / LNH.com - Nouvelles

Par Emna Achour - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Pacioretty marque le 100e but de sa carrière et propulse le Canadien vers la victoire
Pacioretty marque le 100e but de sa carrière et propulse le Canadien vers la victoire

MONTRÉAL Max Pacioretty a choisi le bon moment pour marquer le 100e but de sa carrière dans la LNH.

Le meilleur buteur du Canadien de Montréal a brisé une égalité de 0-0 à 10:53 de la troisième période sur le 32e tir des siens, mardi, et le Tricolore a tenu le coup pour finalement vaincre les Sabres de Buffalo 2-0.

Le Canadien a ainsi balayé la série d’affrontements contre les Sabres cette année pour une première fois depuis la saison 1978-79.

Il s’agissait d’un troisième gain de suite pour le Tricolore et d’un sixième à ses sept derniers matchs, ce qui lui a permis de se hisser devant le Lightning de Tampa Bay au deuxième rang de la section atlantique. Le Lightning a cependant deux matchs en main.

Les Sabres ont quant à eux encaissé un neuvième revers à leurs 10 dernières rencontres.

Le trio de Pacioretty, complété par David Desharnais et Thomas Vanek, a ainsi été récompensé pour ses efforts tout au long de la rencontre, lui qui a obtenu les meilleures chances de marquer du Canadien.

Le jeu s’est amorcé quand Desharnais a pénétré dans le territoire des Sabres avec la rondelle avant de la remettre à Vanek tout près de la ligne bleue. Vanek s’est montré patient et a attendu que Pacioretty soit en bonne position pour lui faire la passe, et Pacioretty n’a eu qu’à rediriger le disque à l’embouchure du filet pour déjouer Matt Hackett, qui avait tout de même réussi à effleurer la rondelle avant qu’elle ne pénètre dans son filet.

« On essaie encore de s’habituer l’un à l’autre, mais à partir des cercles de mises en jeu jusqu’au filet adverse, il est et de loin le joueur le plus talentueux avec qui j’ai joué », a dit Pacioretty à propos de Vanek, échangé des Islanders de New York au Canadien à la date limite des transactions. « J’essaie donc de ne pas seulement l’observer, mais aussi d’absorber tout ce qu’il fait et de l’utiliser dans mon propre jeu. On se parle aussi beaucoup sur le banc et dans le vestiaire, ce qui est une bonne chose, et je pense qu’on ne peut que continuer à s’améliorer. »

Avec un peu plus de trois minutes à faire à la troisième, l’ancien des Sabres Daniel Brière a doublé l’avance des siens avec un tir parfait dans le coin supérieur gauche, alors que Brian Gionta voilait la vue de Hackett. Il s’agissait d’un premier but en six supériorités numériques pour le Canadien dans le match, alors que Cory Conacher des Sabres était au cachot pour bâton élevé.

Après un match rempli d’intensité lundi soir à Boston contre les Bruins, le Canadien a pourtant semblé manquer d’essence dans le réservoir pendant une bonne partie de la rencontre avant le but de Pacioretty.

« Je m’attendais à un début pas évident avec les matchs émotifs qu’on a eus à Boston et Toronto [contre les Maple Leafs samedi] », a évoqué l’entraîneur du Tricolore, Michel Therrien. « On tentait de créer des jeux où il n’y avait pas de jeux à faire. Ce n’est pas comme ça qu’on veut jouer.

« On est revenu à la base en deuxième période. J’ai vraiment aimé la façon dont on a joué en deuxième, j’ai aimé comment on a joué en troisième. On a été patient, on a été discipliné avec la rondelle, et Hackett a fait de gros arrêts à partir de la deuxième période pour garder son équipe dans le match, il faut le mentionner. Sans ses arrêts, le match aurait pu être bien différent. Mais on n’a pas dévié de notre plan de match, et c’est ce qui était important pour nous. »

Dans un match où le jeu a été plus souvent qu’autrement décousu avec son lot de revirements et de chances de marquer ratées des deux côtés, c’est plutôt le brio des deux gardiens qui a retenu l’attention.

Celui des Sabres, Hackett, a été le meilleur joueur de son équipe, faisant face à 35 tirs et réalisant plusieurs arrêts clés pour garder les siens dans le match.

« Je crois que [cette rencontre] était assez spéciale, surtout dans cet amphithéâtre », a déclaré Hackett, le neveu de l’ancien gardien du Canadien Jeff Hackett. « Ce n’est pas évident de jouer dans cet amphithéâtre. Les partisans sont pratiquement au-dessus de toi pendant tout le match. Mais c’était assez cool comme expérience et je vais m’en rappeler longtemps. »

Carey Price, qui a été beaucoup moins défié (24 lancers), s’est lui aussi signalé à quelques reprises, notamment aux dépens de Matt D’Agostini en toute fin de jeu de puissance au premier vingt quand l’attaquant des Sabres a été laissé seul à l’embouchure du filet. Price a ainsi réalisé son quatrième blanchissage de la campagne.

Buffalo a eu la frousse à 6:15 de la troisième période quand le défenseur format géant Tyler Myers a chuté lourdement et frappé de plein fouet le poteau à la droite de Price avec sa hanche gauche. Myers, qui disputait un premier match après avoir raté les cinq derniers en raison d’une blessure au coude, est demeuré allongé sur la glace pendant quelques minutes avec le soigneur, mais a réussi à se relever lui-même pour se diriger vers le vestiaire. Il a cependant été en mesure de revenir dans le match.

Les attaquants Dale Weise et Travis Moen, qui ont tous les deux quitté le match contre Boston en raison de blessures, n’ont pas été en mesure d’affronter les Sabres.

Le Canadien a annoncé après la rencontre que Weise était blessé au haut du corps et qu’il allait rater de deux à trois semaines, tandis que Moen avait subi une commotion cérébrale. Selon le Tricolore, Moen se sentirait cependant beaucoup mieux et il sera sur la touche pendant au moins une semaine.

« C’est un trio qui allait bien avec Brandon Prust, c’était un bon quatrième trio, a mentionné Therrien. Mais on a vu ce soir (mardi) avec Eller, Bournival et White l’importance de la profondeur, et j’ai aimé ce trio-là. »

 

La LNH sur Facebook