Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Miller a un impact sur les performances des Blues, mais s'adapte encore à eux

lundi 2014-03-24 / 20:56 / LNH.com - Nouvelles

La Presse Canadienne

Partagez avec vos amis


Miller a un impact sur les performances des Blues, mais s'adapte encore à eux
Miller a un impact sur les performances des Blues, mais s'adapte encore à eux

TORONTO - La peinture vient tout juste de sécher sur le nouveau masque aux couleurs des Blues de St. Louis de Ryan Miller, mais le vétéran gardien de but a admis qu'il s'adaptait encore à sa nouvelle équipe.

Miller maîtrisait bien le système des Sabres de Buffalo puisqu'il a protégé leur filet pendant plus de huit saisons. Après 10 matchs dans son nouvel uniforme, il a compilé une fiche de 7-2-1 et présente des statistiques impeccables. Il tente cependant toujours de trouver ses repères dans certains aspects subtils du jeu des Blues.

« J'apprends encore des choses sur notre équipe et j'essaie de trouver des tendances, a expliqué Miller lundi au Air Canada Centre. Parfois, lorsque tu passes de nombreuses années avec la même équipe, tu t'habitues à ses façons de jouer dans certaines situations. Ici, rien de ça n'existe encore, tu dois tout déchiffrer. »

Beaucoup de choses ont déjà été réglées: les Blues savent que Miller est un gardien extraordinaire, et ils ont déjà obtenu leur laissez-passer pour les séries éliminatoires à cause de leur constance remarquable cette saison. Une grande partie des résultats actuels sont attribuables aux gardiens Jaroslav Halak et Brian Elliott, ce qui vient valider le système de jeu prôné par l'entraîneur Ken Hitchcock et qui met l'emphase sur les tirs bloqués en défensive.

« Un gardien qui joue de façon agressive doit apporter des ajustements à son jeu, parce que les rondelles ne rebondissent pas toujours d'une façon prévisible, a commenté Hitchcock. J'ai vécu la même chose (à Dallas) avec Ed Belfour, et ç'a pris environ 30 jours à Eddie avant qu'il comprenne comment nous jouions, mais une fois qu'il s'est adapté, son talent s'est exprimé pleinement et il a été fabuleux. »

Le défi pour Miller consiste à le faire dès maintenant — pas dans un an, ni dans deux — devant le filet des Blues, qui trônent au sommet de l'Association Ouest et qui luttent avec les Bruins de Boston pour l'obtention du trophée des Présidents.

 

La LNH sur Facebook