Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Carter marque à son retour à Philadelphie et les Kings défont les Flyers

lundi 2014-03-24 / 22:10 / LNH.com - Nouvelles

Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

Partagez avec vos amis


Carter marque à son retour à Philadelphie et les Kings défont les Flyers
Carter marque à son retour à Philadelphie et les Kings défont les Flyers

PHILADELPHIE – Jeff Carter disputait un premier match au Wells Fargo Center depuis qu’il avait été échangé il y a presque trois ans, et il a marqué tôt en deuxième période pour permettre aux Kings de Los Angeles de l’emporter 3-2 contre les Flyers de Philadelphie lundi.

Dwight King a inscrit le but gagnant au troisième vingt et Justin Williams, un autre ancien attaquant des Flyers, a aussi touché la cible pour Los Angeles. Jonathan Quick a réalisé 30 arrêts pour procurer un troisième gain consécutif aux Kings.

Matt Read et Jakub Voracek ont assuré la réplique pour les Flyers, tandis que Ray Emery a repoussé 38 des 41 tirs auxquels il a été confronté. Philadelphie a ainsi vu sa séquence de cinq victoires prendre fin.

Les Kings menaient 2-0 après 40 minutes de jeu, mais les Flyers ont réduit l’écart de moitié quand Read a marqué avec 29 secondes d’écoulées à la troisième période. Sean Couturier a remis le disque à Braydon Coburn à la pointe droite, puis le tir de Coburn a été redirigé entre les patins du défenseur des Kings Jake Muzzin par Read dans l’enclave. La rondelle a franchi la ligne des buts après avoir bondi au-delà du bâton de Quick.

Voracek a créé l’égalité à mi-chemin au troisième engagement avec son 20e filet de la saison. Les Kings ont tenté une sortie de zone, mais la passe de Slava Voynov a ricoché sur le patin de Trevor Lewis. Scott Hartnell a saisi le disque à la ligne bleue et son lancer a été dévié entre les jambières de Quick par Voracek.

Or, cette lancée des Flyers a été brusquement interrompue 2:18 plus tard lorsque King a brisé l’égalité. Une mauvaise communication entre Hartnell et Kimmo Timonen à la ligne bleue de Los Angeles a causé un revirement. Voynov a amorcé la contre-attaque et y est allé d’une passe au centre à King, qui a battu Emery du bas du cercle de gauche à 10:36.

Williams a donné les devants 2-0 aux Kings tard au deuxième vingt. Robyn Regehr a décoché un lancer de la pointe gauche qu’Emery a repoussé, mais il n’est pas parvenu à contrôler la rondelle. Williams s’est défait de Coburn pour s’emparer du retour devant le filet et il a poussé le disque derrière Emery à 17:29.

Carter avait ouvert la marque à 1:49 de la deuxième période. Les Flyers ont été incapables de dégager leur territoire et la rondelle s’est retrouvée dans le coin droit. Tyler Toffoli l’a alors refilée à Alec Martinez à la pointe. Le tir de Martinez a été bloqué par Mark Streit, mais le disque a bondi jusqu’à Carter dans le cercle gauche des mises en jeu. Il a surpris un Emery hors position avec un tir des poignets.

Il s’agissait d’une première rencontre à Philadelphie pour Carter depuis qu’il avait été échangé aux Blue Jackets de Columbus en retour de Voracek et d’un choix au repêchage, qui a été utilisé pour réclamer le centre Sean Couturier, en juin 2011. À la date limite des transactions de 2012, les Blue Jackets avaient envoyé Carter aux Kings, où il a rejoint son ancien coéquipier des Flyers Mike Richards. Richards avait été échangé aux Kings en retour de Wayne Simmonds et de Brayden Schenn la même journée que Carter avait changé d’adresse en 2011.

Les Flyers ont eu plusieurs occasions de marquer au deuxième tiers. Vincent Lecavalier a, entre autres, raté une chance en or à 2:45 de l’engagement lorsque son lancer a touché le poteau de droite avant d’atteindre la barre transversale et le poteau de gauche. La sirène s’est fait entendre, mais le jeu s’est poursuivi pendant plusieurs minutes. Les officiels ont fait appel à la reprise vidéo pour confirmer que la rondelle n’avait jamais traversé la ligne des buts.

Les Flyers ont aussi profité de deux jeux de puissance pendant cette période, dont une double supériorité numérique de 30 secondes. Toutefois, ils ont été incapables d’obtenir un seul tir au but pendant ce 5-contre-3.

Philadelphie a été blanchi en quatre occasions sur le jeu de puissance.

Cette défaite, combinée à la victoire de 4-3 en prolongation des Rangers de New York contre les Coyotes de Phoenix lundi, fait en sorte que Philadelphie se trouve maintenant au troisième rang de la section métropolitaine. Les Flyers accusent un retard d’un point sur les Rangers en deuxième position.

Aucun but n’a été marqué en première période, mais les Kings ont dominé 14-9 au chapitre des lancers même si les Flyers ont bénéficié de deux avantages numériques. Emery a gardé ses plus beaux arrêts pour la fin de l’engagement quand Philadelphie a causé deux revirements dans sa propre zone dans les 69 dernières secondes de jeu. Emery a repoussé Jarret Stoll avec 1:09 à faire, puis il a stoppé le lancer de la pointe de Carter alors que Kyle Clifford rôdait autour de lui avec seulement 43,1 secondes à jouer.

 

La LNH sur Facebook