Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Kings: Carter adore sa vie à Los Angeles, et est prêt à retourner à Philadelphie

lundi 2014-03-24 / 18:35 / LNH.com - Nouvelles

Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

Partagez avec vos amis


Kings: Carter adore sa vie à Los Angeles, et est prêt à retourner à Philadelphie
Jeff Carter s’est senti blessé au moment de son échange par les Flyers de Philadelphie aux Kings de Los Angeles à l’été 2011, mais gagner une Coupe Stanley et apprécier la vie à Los Angeles a cicatrisé ses plaies et il a maintenant hâte à son retour au Wells Fargo Center lundi.

PHILADELPHIA – Appuyé sur le mur extérieur d’un vestiaire des visiteurs qui ne lui est pas familier au Wells Fargo Center, l’attaquant des Kings de Los Angeles Jeff Carter a esquissé un sourire, révélant des gencives cahoteuses et des dents abîmées et hors de position, le sourire typique d’un joueur de hockey.

Il est impossible de savoir de quoi avait l’air le sourire de Carter le 23 juin 2011, quand il a été échangé des Flyers de Philaldephie aux Blue Jackets de Columbus dans la première de deux transactions marquantes faites cette journée-là par le directeur général des Flyers, Paul Holmgren, qui a plus tard échangé son capitaine Mike Richards aux Kings.

Carter était peiné par la transaction, et fâché contre l’organisation qui l’avait repêché et qui lui avait accordé un contrat de 11 ans et 58 millions $ moins d’un an plus tôt. Sa clause de non-échange n’était pas encore en vigueur, mais Carter croyait qu’il était sauf jusqu’à ce que Holmgren l’envoie à Columbus en retour de l’attaquant Jakub Voracek et d’un choix de première ronde qui est devenu Sean Couturier.

Carter a été échangé aux Kings huit mois plus tard, mettant ainsi fin à son court mais mouvementé séjour à Columbus. Et alors qu’il se prépare à affronter les Flyers à Philadelphie pour la première fois depuis qu’il a été sorti de la ville (Richards a joué ici le 15 octobre 2011), c’est un Carter souriant qui semble prêt à laisser le passé être le passé.

Le temps a pansé ses blessures, mais la Coupe Stanley qu’il a gagnée avec les Kings en 2012 n’a certainement pas nui.

« Je crois que ç’a bien fonctionné, a dit Carter. Une Coupe Stanley, jouer à Los Angeles, c’est un assez bon mélange. »

Ce ne sera pas la première fois que Carter sera de retour à Philadelphie au cours d’une saison. Il y était retourné avec les Blue Jackets le 5 novembre 2011, mais n’avait pas été en mesure de participer à la rencontre en raison d’une fracture à un pied. Il avait dit à ce moment-là qu’il était revenu pour aller chercher certains de ses effets personnels de sa maison.

Les Blue Jackets auraient eu bien besoin de lui. Ils ont perdu 9-2 ce jour-là.

« J’étais probablement content de ne pas avoir participé au dernier match avec la façon dont les choses se sont déroulées, c’était assez difficile pour nous, a évoqué Carter. Mais ce sera excitant (lundi). Ce sera plaisant de sauter sur la patinoire et de jouer. »

Mais Carter ne s’attend pas à un accueil particulièrement chaleureux, après avoir vu la manière dont les partisans du New Jersey ont accueilli leur ancien capitaine chez les Devils Zach Parisé, et l’accueil qu’a reçu l’ancien capitaine des Blue Jackets Rick Nash à son retour la semaine dernière.

« Il semble comme tout le monde qui retourne jouer contre leur ancienne équipe se fait huer, a mentionné Carter. C’est comme ça. Tous ceux qui reviennent semblent recevoir un beau petit accueil. Ça ne me dérange pas vraiment. Tu dois y aller et jouer ton match. »

Et le jeu de Carter bat de l’aile dernièrement. Il mène les Kings avec 24 buts, mais n’a pas marqué depuis les six derniers matchs.

L’entraîneur des Kings Darryl Sutter a indiqué à LNH.com que Carter était efficace et à l’affût quand il est revenu à Los Angeles après avoir pris part aux Jeux olympiques de Sotchi 2014 avec le Canada. Carter a inscrit quatre buts et amassé deux aides lors de ses six premières rencontres après la pause olympique.

Cependant, Sutter a dit que Carter avait connu une baisse de régime depuis, tellement que l’entraîneur a décidé de séparer Carter et Richards, qui sont habituellement compagnons de trios quand ils jouent bien tous les deux. D’ailleurs, Richards a été rétrogradé sur le quatrième trio en raison de son manque de production. Carter se trouve au centre de la deuxième ligne d’attaque avec les recrues Tyler Toffoli et Tanner Pearson.

Peu importe les combinaisons de trios, Carter sait que le match de lundi ne sera pas comme les autres pour des raisons évidentes. Il adorait jouer devant les partisans de Philadelphie à l’époque, eux qui le verront maintenant dans un uniforme différent pour la première fois.

« C’est juste un peu étrange que ça ait pris autant de temps avant que je revienne ici et que je joue, mais j’ai vraiment hâte, a déclaré Carter. J’ai connu six belles années ici, et ça devrait être amusant. »

Suivez Dan Rosen sur Twitter: @drosennhl

 

La LNH sur Facebook