Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Des dépisteurs de la LNH tentent de prévoir le déroulement de la première ronde du repêchage

    mardi 2014-03-25 / 6:00 / LNH.com - Repêchage 2014 de la LNH

    Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Des dépisteurs de la LNH tentent de prévoir le déroulement de la première ronde du repêchage
    Des dépisteurs de la LNH tentent de prévoir le déroulement de la première ronde du repêchage

    Il devrait y avoir beaucoup de débats et d’intrigues au moment où s’amorceront les rencontres finales du Bureau central de dépistage de la LNH, mercredi à Toronto, alors que les dépisteurs se réuniront pour élaborer le classement final en prévision du repêchage 2014 de la LNH.

    Bien que ces classements ne seront pas publiés avant le mois prochain, LNH.com a recruté temporairement deux vétérans dépisteurs de la LNH en provenance d’une équipe dans chaque association afin de fournir leurs prévisions sur la manière dont se déroulera la première ronde, en échange de leur anonymat.

    Ces projections du repêchage pourraient être, parmi tout ce que vous pourrez lire sur Internet, ce qui se rapprochera le plus de ce à quoi pourrait ressembler la première ronde du repêchage 2014 de la LNH, qui sera présenté au Wells Fargo Center de Philadelphie.

    L’ordre du repêchage utilisé pour cet exercice est basé sur le classement général inversé, en date du 18 mars.

    Les choses pourraient certainement changer entre le moment présent et le moment où les équipes débarqueront à Philadelphie pour le repêchage, mais nos dépisteurs n’ont pas hésité à tenter le coup.

    Quelles questions doit se poser un dépisteur lorsque vient le temps d’évaluer un espoir ?

    « Le facteur ‘projection dans la LNH’ est toujours l'élément clé, en particulier avec des joueurs classés dans le premier tour. Le joueur possède-t-il les habiletés, les atouts et les intangibles pour transposer son jeu, sa production et son style jusque dans la Ligue nationale de hockey ? », explique Dan Marr, directeur du Bureau central de dépistage de la LNH. « Un éclaireur peut décomposer les atouts du joueur selon ce qu’il estime être le facteur le plus important, pour ce joueur particulier, qui lui permettra d’accéder à la LNH. Cet atout peut être le coup de patin, la taille, les habiletés, le sens du jeu, le niveau de compétitivité, on parle d’un élément qui s’applique aux forces d’un joueur et des aspects qu’il a à améliorer. »

    La difficulté à déterminer qui sera le meilleur espoir disponible cette année est évidente dès le début. Notre dépisteur en provenance de l’Ouest sent que Sam Reinhart du Ice de Kootenay, de la Ligue de hockey de l'Ouest, sera le premier joueur appelé sur le podium. Notre recruteur de l'Est estime que le défenseur Aaron Ekblad des Colts de Barrie, de la Ligue de hockey de l'Ontario, est le premier choix logique.

    Les deux éclaireurs croient que le gardien recrue Thatcher Demko de Boston College, qui présente le septième plus haut pourcentage de victoires (,738) et la 14e meilleure moyenne de buts alloués (1,15) aux États-Unis, sera le premier gardien de but d'origine américaine à être sélectionné au premier tour depuis Jack Campbell par les Stars de Dallas en 2010.

    Notre recruteur de l'Est estime que pas moins de six joueurs européens entendront leur nom appelé au premier tour, tandis que celui de l’Ouest entrevoit cinq espoirs européens être sélectionnés parmi les 30 premiers choix.

    Les deux dépisteurs s’entendent au sujet des choix de trois équipes : Les Predators de Nashville choisiront le joueur de centre Leon Draisaitl des Raiders de Prince Albert, de la Ligue de l'Ouest; les Coyotes de Phoenix sélectionneront l’ailier gauche Sonny Milano du Programme de développement des moins de 18 ans de l'équipe nationale des États-Unis; et enfin les Ducks d’Anaheim vont repêcher le joueur de centre Nick Schmaltz, qui évolue avec Green Bay de la United States Hockey League, avec leur deuxième choix au premier tour.

    Les Ducks sont la seule équipe, en ce moment, à détenir deux choix parmi les 30 premiers, eux qui détiennent le choix des Sénateurs d'Ottawa suite à la transaction impliquant Bobby Ryan, conclue l’été dernier.

    Suivez Mike Morreale sur Twitter à : @mikemorrealeNHL

     

    La LNH sur Facebook