Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Matt Moulson marque deux buts à son retour au Nassau Coliseum

mardi 2014-03-18 / 22:32 / LNH.com - Nouvelles

LNH.com

Partagez avec vos amis


Matt Moulson marque deux buts à son retour au Nassau Coliseum
Matt Moulson marque deux buts à son retour au Nassau Coliseum

Le retour de Matt Moulson au Nassau Veterans Memorial Coliseum a été un succès retentissant.

Moulson a touché la cible à deux reprises à son premier match au Coliseum contre son ancienne équipe, aidant le Wild du Minnesota à vaincre les Islanders de New York 6-0 mardi soir.

Au mois d’octobre, les Islanders ont échangé Moulson, un marqueur de 30 buts au cours des trois dernières saisons complètes, aux Sabres de Buffalo en retour de l’attaquant Thomas Vanek. Moulson n’avait pas eu l’occasion de visiter le Coliseum avec les Sabres avant que ces derniers ne l’envoient au Wild à la date limite des transactions de la LNH le 5 mars dernier, soit le même jour où les Islanders ont échangé Vanek au Canadien de Montréal.

Moulson a d’abord ouvert le pointage à mi-chemin de la première période avant de mettre la touche finale à ce match à sens unique en sautant sur un retour au cours d’un avantage numérique tard au troisième tiers, permettant au Minnesota de rebondir à la suite du revers de 4-1 qu’il avait subi contre les Bruins de Boston la veille.

Jared Spurgeon, Mikael Granlund, Clayton Stoner et Justin Fontaine ont aussi trouvé le fond du filet pour le Wild (36-23-10), qui se rapproche d’une place en séries éliminatoires. Le Minnesota occupe la première des deux places de quatrième as dans l’Association de l’Ouest, cinq points devant les Coyotes de Phoenix.

Le gardien Ilya Bryzgalov a réalisé 36 arrêts à sa deuxième présence depuis que le Wild a fait son acquisition des Oilers d’Edmonton le 4 mars. Il s’agissait de son deuxième blanchissage de la campagne et de son 32e en carrière.

Anders Nilsson, l’un des huit joueurs recrues dans l’alignement des Islanders, a repoussé 16 lancers. New York présente maintenant un dossier de 10-18-8 au Coliseum, la pire fiche de la ligue à domicile.

Les Islanders, la formation ayant accordé le plus de buts dans la LNH cette saison, ont permis au Minnesota de faire scintiller la lumière rouge à six reprises, malgré le fait que le Wild occupait le 28e rang de la ligue au chapitre des buts marqués par match avec une moyenne de 2,32. Ces six buts marqués représentent un sommet pour le Wild cette saison. Le Minnesota prend ainsi sa revanche contre les Islanders, puisque le Wild avaient permis à ces derniers de combler un déficit de 3-0 à domicile le 29 décembre dernier, avant de finalement subir un revers de 5-4.

New York a dominé 16-6 dans la colonne des tirs au but en première période, mais le Wild a profité de deux séquences brouillonnes des Islanders dans leur territoire pour marquer à deux occasions.

Moulson a ouvert le bal à 12:23 en y allant de sa spécialité, soit s’emparer de la rondelle et l’envoyer au fond du filet. L’échec avant de Fontaine a permis à ce dernier de s’emparer de la rondelle et de la diriger vers le but, et Moulson s’est emparé du retour dans l’enclave avant de le pousser rapidement du revers derrière Nilsson.

Spurgeon, un défenseur repêché par les Islanders en 2008 mais qui n’est jamais parvenu à s’entendre avec cette équipe, a doublé l’avance des siens à 15:57 à l’aide de son quatrième but de la campagne sur un puissant lancer sur réception qui a touché l’intérieur du poteau à la suite d’une passe de Dany Heatley. Nino Niederreiter, échangé par les Islanders au Minnesota au cours du repêchage 2013 de la LNH, a obtenu l’autre mention d’aide sur la séquence.

Le défenseur recrue Kevin Czuczman, qui a conclu une entente avec les Islanders à titre de joueur autonome après son séjour à Lake Superior State, participait à un premier match en carrière dans la LNH, mais ses débuts furent laborieux, lui qui se trouvait sur la glace pour les deux premiers buts du Wild. Les Islanders ont dû se débrouiller avec cinq défenseurs à compter du deuxième engagement puisque Brian Strait a quitté la rencontre en raison d’une fracture à la main gauche.

Le Wild a dominé les Islanders tout au long de la période médiane et a ajouté à son avance à 16:02 quand Granlund a été laissé sans surveillance dans l’enclave pendant quelques secondes, soit plus de temps qu’il n’en fallait pour Jason Pominville, posté derrière le filet, pour le repérer et lui remettre le disque. Granlund a inscrit son septième but depuis le début du calendrier lorsque son lancer sur réception a eu raison de Nilsson.

Stoner a ensuite été chassé pour avoir donné de la bande tôt en troisième période, mais il s’est faufilé derrière les défenseurs des Islanders à sa sortie du cachot, et il a accepté le relais de Mikko Koivu avant de battre Nilsson sur une échappée. Il s’agissait de son quatrième but à son 224e match en carrière. Fontaine a par la suite déjoué Nilsson d’un tir du point de mise en jeu à 7:06 pour inscrire son 13e but de la saison, et son premier depuis le 16 janvier. Moulson a mis la touche finale à son retour en marquant son 20e de la campagne sur un retour de lancer en supériorité numérique alors qu’il restait 3:26 à écouler au temps réglementaire.

 

La LNH sur Facebook