Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

L’Avalanche bat les Hawks et s’empare du 2e rang dans la Division Centrale

jeudi 2014-03-13 / 0:24 / LNH.com - Nouvelles

Par Rick Sadowski - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


L’Avalanche bat les Hawks et s’empare du 2e rang dans la Division Centrale
L’Avalanche bat les Hawks et s’empare du 2e rang dans la Division Centrale

DENVER – Dans ce qui était peut-être un aperçu des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, mercredi au Pepsi Center, l'Avalanche du Colorado a vaincu les Blackhawks de Chicago 3-2 pour s’emparer de la deuxième place dans la Division Centrale.

Le Colorado (43-18-5) a pris une avance d'un point (91-90) sur Chicago (38-14-14) avec 16 matchs à jouer en saison régulière. L'Avalanche a remporté quatre des cinq derniers matchs entre les deux équipes.

Les Blackhawks se sont rapprochés à 3-2 avec 2:17 à jouer en temps réglementaire quand Brandon Saad a marqué sur le retour d’un tir d’Andrew Shaw à la suite d’un attroupement dans l’embouchure du filet, 15 secondes après qu’Antti Raanta eut quitté son but à la faveur d’un sixième patineur.

Raanta s’est à nouveau dirigé au banc avec 1:34 à jouer, mais l'Avalanche a conservé son avance. Le gardien de but Semyon Varlamov a stoppé Saad avec 4,9 secondes à jouer et a terminé la soirée avec 37 arrêts.

L'Avalanche a mis fin à une disette de 0-en-13 en avantage numérique à 10:53 de la troisième période, quand Ryan O'Reilly a marqué au cours d’une supériorité numérique de 5 contre 3 pour donner aux siens une avance de 3-1.

Matt Duchene, qui a marqué un but en deuxième période, a décoché un tir depuis le bas du cercle de droite, lancer que Raanta a arrêté, mais O'Reilly s’est emparé du retour sur le bord du demi-cercle et a marqué son 25e but de la saison, un sommet d’équipe.

Le but a été inscrit avec cinq secondes à jouer à l'avantage numérique de deux hommes de l’Avalanche, alors que Marcus Kruger (avoir retardé le match) et Andrew Shaw (obstruction) se trouvaient au banc des pénalités.

L'Avalanche a pris une avance de 2-0 grâce aux buts de Brad Malone, à la fin de la première période, et de Duchene au début du deuxième tiers.

Malone a été rappelé des Monsters de Lake Erie de la Ligue américaine de hockey mercredi, en compagnie de la recrue Paul Carey, puisque l'Avalanche n’avait que 10 attaquants disponibles avec PA Parenteau (genou) et Paul Stastny (dos) qui sont aux prises avec des blessures.

Malone a passé le disque vers lui-même en le projetant sur la rampe en zone neutre et a amorcé une poussée offensive à l’aile gauche, avant de diriger un lancer depuis le bas du cercle des mises en jeu qui a surpris Raanta et a touché la cible à 18:24.

Duchene était seul dans le cercle droit quand il a tiré la rondelle derrière Raanta à 19 secondes de la deuxième période pour faire 2-0. Le filet a permis à Duchene d’étirer à neuf matchs sa séquence de parties avec au moins un point. Il a marqué cinq buts et amassé neuf passes durant cette séquence.

Les Blackhawks ont dominé l'Avalanche 14-8 au niveau des tirs en deuxième période et se sont inscrits à la marque à 8:23 quand Patrick Kane a marqué son 29e but de la saison, égalant le total de Patrick Sharp chez les meneurs de son équipe.

Kane s’est présenté à droite, il a déjoué le défenseur Jan Hejda, avant de tromper la vigilance de Varlamov du côté le plus rapproché pour enregistrer son deuxième filet en autant de rencontres.

Duchene semblait être en mesure de bénéficier d’une bonne chance de marquer quand il a coupé au filet, mais il a été contré par le défenseur des Blackhawks Johnny Oduya.

Les Blackhawks ont dirigé sept lancers au filet au cours de leurs trois jeux de puissance après deux périodes, tandis que l’Avalanche a tiré à quatre reprises en deux supériorités numériques, les quatre lancers étant survenus au cours des deux premières minutes de jeu, alors que le défenseur Duncan Keith purgeait une pénalité pour rudesse.

 

La LNH sur Facebook