Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Touchette: Paire de chaussettes ou paire d'as ?

lundi 2014-03-10 / 15:50 / LNH.com - Nouvelles

Par Serge Touchette - Chroniqueur LNH.com

Partagez avec vos amis


Touchette: Paire de chaussettes ou paire d'as ?
Le Canadien a certainement réalisé un coup fumant en faisant l'acquisition de Thomas Vanek, mais, contrairement à bien d'autres, je me garde une petite gêne avant de prétendre qu'il n'a rien donné ou presque en retour.

Une multitude de gens, pseudo-experts ou non, ont dit plein de choses à la suite de la transaction-choc, qui, l'autre jour, a permis au Canadien de Montréal d'acquérir Thomas Vanek, des Islanders de New York.

À ma connaissance, seul Stephen Harper n'a pas encore mis son grain de sel. Ça viendra peut-être.

Le Canadien a certainement réalisé un coup fumant, mais, contrairement à bien d'autres, je me garde une petite gêne avant de prétendre qu'il n'a rien donné ou presque en retour.

Certains observateurs ont parlé d'un vol pur et simple. On se calme s'il vous plait.

L'autre jour, Marc Bergevin, le directeur général du Canadien, a remis les pendules à l'heure en disant: « Nous avons cédé Sebastian Collberg, un très bon espoir, un très bon joueur de hockey. Nous sommes allés chercher un bon joueur (Vanek) et nous en sommes très fiers, mais ça va prendre des années avant de pouvoir juger cet échange. L'avenir nous le dira ... »

Un commentaire fort sage dans les circonstances. L'histoire est là pour nous rappeler que l'inconnu nous réserve parfois des surprises, bonnes ou mauvaises.

Vanek est un marqueur-né, qui a fait ses preuves, mais qu'est-ce le Canadien a vraiment donné ? Une paire de chaussettes ? Un instant, papillon.

De plus en plus petit

Lorsque le Canadien a réclamé Collberg au repêchage de 2012, ils été nombreux nous le vanter à tour de bras.

Mais depuis la transaction avec les Islanders, le discours a changé. Et pas à peu près. On parle surtout d'un joueur qui connait une saison combien difficile dans la ligue d'élite de la Suède, d'un joueur de petite taille ... Comme s'il avait refoulé d'un pouce ou deux depuis le jour de l'échange avec les Islanders !

Soyons réaliste; Collberg n'a que 20 ans. Une mauvaise année en fait-il soudainement un joueur de second ordre ? Que diriez-vous si on lui donnait encore un peu de temps ? Juste au cas.

Outre Collberg, le Canadien a donné un choix de deuxième ronde. Encore là, personne ne peut jurer de rien. Les choix au repêchage sont parfois le résultat d'un coup de dés.

Bref, une transaction impliquant une valeur sûre (Vanek, qui pourrait mettre les voiles à la fin de l'année) et deux valeurs à déterminer (Collberg et un choix au repêchage) commande une certaine prudence.

Tout ce qu'on sait, c'est que Vanek peut marquer des buts les yeux fermés. Pour le reste, on verra.

« L'avenir nous le dira ... » a dit Bergevin.

En attendant, respirons par le nez.

L'effet Modano

C'était au mois de mars 2007. Je me trouvais à Glendale en Arizona et, devant mon hôtel, je sirotais un café noir tôt le matin lorsqu'une dizaine de golfeurs, des gars du Texas, ont surgi de la porte de l'entrée principale.

Tout en attendant les deux camionnettes chargées de les conduire au terrain de golf, ils se sont mis à parler abondamment non pas des Cowboys de Dallas, mais bien de ... Mike Modano, qui, la veille, avait marqué le 500e but de sa carrière aux dépens des Flyers de Philadelphie.

Ce matin-là, j'ai mieux compris l'effet Modano sur le Texas où le football et le baseball, surtout le football, ont toujours régné en roi et maître.

En fin de semaine dernière, les Stars de Dallas ont hissé le numéro neuf de Modano dans les hauteurs de leur amphithéâtre au cours d'une touchante cérémonie. Un hommage pleinement justifié s'il en est un.

Au Texas, Modano a contribué à la popularité du hockey au même titre que Wayne Gretzky en Californie.

Ce n'est pas peu dire.

Le joueur américain a non seulement marqué 561 buts, mais il a été à la fois un joueur spectaculaire et charismatique.

Modano a aidé les Stars à remporter la Coupe Stanley en 1999, mais il a surtout aidé son sport à gagner des fans dans un marché, qui n'était pas acquis d'avance.

Pour ou contre ?

En terminant, une petite question: Souhaitez-vous voir la LNH prolonger ses périodes supplémentaires lorsqu'il y a égalité au terme des 60 minutes règlementaires ?

Si vous me posez la question, je réponds oui.

Si j'adore la fusillade, je préfère voir un match se décider en surtemps.

Quelque part, ça me parait plus équitable. Un vieux réflexe sans doute.

La fusillade nous excite le poil des jambes, mais elle comporte un aspect pile ou face, qui, bien souvent, ne récompense pas la meilleure équipe.

Une période supplémentaire prolongée ?

Pourquoi pas ?

 

La LNH sur Facebook