Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Les Stars retirent le no 9 de Mike Modano

samedi 2014-03-08 / 23:44 / LNH.com - Nouvelles

Par Steve Hunt - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Stars retirent le no 9 de Mike Modano
Les Stars retirent le no 9 de Mike Modano

DALLAS – L’icône de l’organisation des Stars de Dallas Mike Modano a vu son no 9 être élevé dans les hauteurs du American Airlines Center lors d’une cérémonie émouvante, samedi, avant le match contre le Wild du Minnesota.

Modano, sélectionné au tout premier rang par les North Stars du Minnesota en 1988, a conclu sa carrière dans la LNH au sommet pour les buts et les points parmi tous les joueurs nés aux États-Unis. Il a disputé sa dernière saison en 2010-11 dans l’uniforme des Red Wings de Detroit, après avoir joué ses 20 premières dans l’organisation des Stars (les quatre premières au Minnesota, puis les 16 suivantes à Dallas).

Modano a été un élément clé de la conquête de la Coupe Stanley par les Stars en 1999 et a grandement aidé à faire grandir le hockey dans la région de Dallas. Il était flanqué samedi soir par des membres de l’édition championne de 1999, incluant le gardien membre du Temple de la renommée Ed Belfour.

« Je ne peux exprimer à quel point c’est un immense honneur d’être ici ce soir », a déclaré Modano, qui agit maintenant comme conseiller exécutif et gouverneur suppléant avec les Stars.

Modano est le quatrième joueur dans l’histoire de l’organisation à voir son numéro être retiré, après Neal Broten, qui a également joué au Minnesota et à Dallas, Bill Goldsworthy et Bill Masterton. Des membres des familles Goldsworthy et Masterton ont assisté à la cérémonie, tout comme Broten.

Les festivités ont débuté avec une vidéo hommage à la carrière de Modano.

Une fois son discours terminé, Modano a quitté la scène et a été accueilli par un groupe de personnalités sportives de Dallas, incluant les anciens quarts des Cowboys de Dallas Troy Aikman et Roger Staubach, Dirk Nowitzki des Mavericks de Dallas et l’ancien des Rangers du Texas Michael Young.

Après avoir échangé quelques blagues avec eux, Modano s’est dirigé vers sa bannière alors qu’elle s’élevait tranquillement dans les hauteurs de l’aréna.

« C’est difficile de dire ce que ça signifie (que personne d’autre dans l’organisation ne portera le no 9), a dit Modano. Après avoir été ici pendant aussi longtemps, depuis 1988 avec la même équipe, ça ajoute définitivement un peu à ce que je vais laisser comme héritage. Mais l’impact dans les deux villes, les deux états, pour le hockey veut aussi dire beaucoup pour moi. »

Avant le début de la cérémonie, d’anciens coéquipiers de Modano et autre invités ont fait leur entrée sur la glace en traversant le tapis vert.

L’un d’eux était l’ancien coéquipier de Modano à Dallas, Brett Hull.

« C’est un hommage pour lui, et tout ce qu’il a fait et mérité porte fruit ce soir (samedi) avec son chandail dans les hauteurs, a mentionné Hull. Il va être intronisé au Temple de la renommée. Et je l’ai dit aujourd’hui; s’il ne l’est pas, retirez-moi aussi. S’il ne mérite pas d’y être, personne ne le mérite. Sauf (Wayne) Gretzky, j’imagine. »

Modano est devenu émotif à plusieurs reprises lors de son discours pour la foule. Il savait avant la cérémonie qu’il y avait de fortes chances que ce soit le cas.

« Je crois que la partie difficile était d’attendre dans le couloir, a dit Modano par après. C’était difficile parce qu’on attendait tous là-bas, et ça m’a frappé à un moment que tous ces gars-là avaient fait partie de l’équipe championne. Je savais que j’aurais du mal à commencer, mais éventuellement je me suis senti mieux. »

 

La LNH sur Facebook