Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Murray revient à San Jose avec le Canadien afin d’y affronter les Sharks pour la première fois

samedi 2014-03-08 / 20:17 / LNH.com - Nouvelles

Par Eric Gilmore - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Murray revient à San Jose avec le Canadien afin d’y affronter les Sharks pour la première fois
Murray revient à San Jose avec le Canadien afin d’y affronter les Sharks pour la première fois

SAN JOSE – Le défenseur du Canadien de Montréal Douglas Murray se prépare à un retour rempli d’émotions contre les Sharks de San Jose, samedi soir, quand il affrontera son ancienne équipe pour la première fois depuis qu’il a été échangé aux Penguins de Pittsburgh en mars dernier.

« C’est spécial », a confié Murray après l’entraînement du Canadien en matinée. « Je ne peux pas vraiment décrire encore ce que je ressens. Je pense que je devrai le vivre pour le comprendre. De toute évidence, j’ai eu sept années et demie formidables ici et j’ai beaucoup aimé tout ce qui en était. J’ai beaucoup d’amis dans la région. C’est excitant. »

Le Canadien a eu congé vendredi, et Murray a rendu visite à ses anciens coéquipiers et entraîneurs à leur site d’entraînement à San Jose. Lui et le capitaine des Sharks, Joe Thornton, sont de très bons amis, et Murray a eu l’occasion de voir son filleul, le fis de Thornton, River.

« C’était agréable, a dit Murray. On a passé un peu de temps ensemble. »

Les Sharks ont réclamé Murray, un athlète de 6 pieds 3 pouces et 245 livres, lors de la huitième ronde du repêchage de la LNH en 1999. Il a acquis la réputation d'être un solide défenseur qui reste à sa position et un des joueurs qui applique les mises en échec les plus solides dans le hockey.

Les Sharks savent donc à quoi s’attendre de Murray samedi soir au SAP Center.

« J’ai vu Murray jouer et frapper beaucoup de gars solidement, a dit le joueur de centre Logan Couture. J'espère que je pourrai patiner loin de lui ce soir (samedi). Ce sera bon de jouer contre lui. Ça signifie beaucoup pour moi et pour plusieurs gars dans le vestiaire. J’ai apprécié d’avoir été son coéquipier pendant toutes ces années. On manque sa présence ici, en tant que personne et en tant que joueur. »

Murray a révélé qu’il devra contenir ses émotions contre les Sharks.

« Je me sens drôle. J’essaie généralement d’en faire plus contre mes amis pour pouvoir m’en vanter et la fierté est importante, a révélé Murray. Mais je pense que la chose la plus importante pour moi est d’essayer de garder mon calme et de me concentrer sur mon jeu, de ne pas tenter de faire une grosse mise en échec parce que je me retrouve généralement en difficulté quand je fais ça. Avec toute mon expérience, espérons que je vais essayer et que je vais connaître un bon match, et que je ne penserai pas à ça. Mais si l’occasion se présente, je vais frapper quelqu’un. »

Les Sharks ont échangé Murray aux Penguins le 25 mars l’an passé en retour d’un choix de deuxième ronde au repêchage de la LNH en 2013 et d’un choix conditionnel en 2014. Ce dernier est devenu un choix de deuxième ronde quand les Penguins ont atteint la finale de l’Association de l’Est lors des séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Pour Murray, ce n’est que naturel de vouloir montrer aux Sharks de quoi ils sont maintenant privés, mais il a aussi souligné qu’il ne leur en voulait pas d’avoir été échangé.

« Ça fait partie des affaires », a dit Murray, qui écoulait la dernière année de son contrat l’an passé et qui a signé une entente avec le Canadien en tant que joueur autonome après la saison. « Je n’ai aucune animosité ou quelque chose du genre. C’est une transaction de hockey. Cet échange ne serait pas survenu si on avait mieux joué à l’époque. On avait eu une mauvaise séquence et j’en faisais partie comme tous les autres dans l’équipe. En même temps, c’était une question de fierté. On veut gagner. Le hockey m’excite. »

Les Sharks ont expliqué qu’ils voulaient avoir une équipe plus rapide quand ils ont échangé Murray, mais il n’en est pas offusqué.

« Chaque fois qu’une équipe m’échange et qu’elle ajoute un autre joueur, elle sera plus rapide, a révélé Murray en riant. Je ne contesterai pas ça. Mais quand je ne suis pas là, elle perd de la robustesse. »

Murray était à l’écart en raison d’une blessure le 26 octobre quand les Sharks ont battu le Canadien 2-0 à Montréal.

« C’est bien de le voir en santé et qu’il joue bien avec le Canadien », a noté l’entraîneur-chef des Sharks, Todd McLellan. « Chaque fois qu’un gars comme lui qui est un membre de la famille quitte votre organisation, on veut qu’il connaisse du succès. »

L’entraîneur-chef du Canadien, Michel Therrien, comprend jusqu’à quel point il s’agit d’un match spécial pour Murray.

« Il a eu beaucoup de succès ici, et je suis sûr qu’il était bien respecté parce qu’il est bien respecté avec nous par ses coéquipiers, a dit Therrien. C’est un gars qui se dévoue corps et âme, c’est difficile de jouer contre lui, et ce sera un match rempli d’émotions pour lui. »

Voici les formations probables des Sharks et du Canadien:

SHARKS

Joe Pavelski - Joe Thornton - Brent Burns

Patrick Marleau - Logan Couture - Matt Nieto

Raffi Torres - James Sheppard - Tommy Wingels

Tyler Kennedy - Andrew Desjardins - Adam Burish

Marc-Édouard Vlasic - Jason Demers

Scott Hannan - Justin Braun

Matt Irwin - Dan Boyle

Antti Niemi

Alex Stalock

Rayés: Matt Tennyson, Mike Brown, Marty Havlat

Blessés: Brad Stuart (haut du corps), Tomas Hertl (opération au genou)

CANADIEN

Max Pacioretty - David Desharnais - Brendan Gallagher

Thomas Vanek - Tomas Plekanec - Brian Gionta

Alex Galchenyuk - Lars Eller - Rene Bourque

Travis Moen - Daniel Brière - Ryan White

Jarred Tinordi - P.K. Subban

Andrei Markov - Alexei Emelin

Douglas Murray - Mike Weaver

Peter Budaj

Dustin Tokarski

Rayés: Francis Bouillon, Dale Weise, George Parros

Blessés: Carey Price (bas du corps), Michaël Bournival (commotion cérébrale), Brandon Prust (haut du corps), Josh Gorges (main)

Notes: Therrien a indiqué que Prust avait obtenu le feu vert des médecins pour jouer, mais qu’il avait besoin de plus d’entraînement et qu’il ne serait pas en uniforme contre San Jose. Il a raté les six derniers matchs.

« Il veut jouer ce soir (samedi), mais il faut faire preuve de bon sens », a dit Therrien.

Prust sera prêt pour prendre part au prochain match du Canadien, mercredi à domicile contre les Bruins de Boston, selon Therrien.

 

La LNH sur Facebook