Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Les amateurs aident Del Zotto à renouer avec un jeune ami

vendredi 2014-03-07 / 23:43 / LNH.com - Nouvelles

Par James Murphy - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les amateurs aident Del Zotto à renouer avec un jeune ami
Parfois, il est facile d’oublier combien un échange peut déraciner un joueur de sa famille et des amis qu’il s’est faits dans la ville qu’il a appelé son chez-lui pendant une longue période de temps.

Parfois, il est facile d’oublier combien un échange peut déraciner un joueur de sa famille et des amis qu’il s’est faits dans la ville qu’il a appelé son chez-lui pendant une longue période de temps.

Ce fut le cas quand le 22 janvier, les Rangers de New York ont échangé le jeune défenseur Michael Del Zotto, âgé de 23 ans, aux Predators de Nashville en retour du défenseur Kevin Klein.

Célibataire, Del Zotto n’a pas eu à déplacer sa famille, mais il a dû quitter quelqu’un qui était devenu pendant ses quatre saisons à New York non seulement son plus grand partisan, mais l’un de ses meilleurs amis.

Liam Traynor, âgé de 12 ans, un inconditionnel partisan de Rockland County dans l’État de New-York, souffre de paralysie cérébrale et a rencontré Del Zotto à un événement de la Fondation Jardin d’enfants en janvier 2010.

Les deux sont devenus de très bons amis depuis.

Ils ont gardé contact presque tous les jours, soit par téléphone, soit par des textos, et Del Zotto a fait quelques visites impromptues à la maison de Traynor. Le défenseur a souvent rencontré Liam pour jouer au Xbox et pour discuter de hockey. Avant chaque rencontre, Del Zotto surveille son téléphone pour prendre connaissance du texte que Liam lui envoie la journée des matchs, texte qui lui fournit des renseignements sur l’équipe et les joueurs adverses. Leur relation a été soulignée à l’émission « 24/7 Flyers/Rangers: en route vers la Classique hivernale de la LNH » sur les ondes du réseau HBO.

En raison de l’échange de Del Zotto aux Predators, les visites sont interrompues et leurs contacts consisteront à se parler au téléphone et à s’envoyer des textos.

« Il n’était pas très content, a déclaré Del Zotto. Mais j’ai tenté de lui expliquer que ça faisait partie du hockey et que ces choses-là arrivent. Il comprend mieux maintenant. Je lui ai aussi dit que peu importe où je joue, nous serons toujours des bons amis. Je pense qu’il l’accepte mieux, mais c’est certain qu’il n’était pas très content. »

Le lien entre les deux était si fort que lorsque les partisans des Rangers ont appris que Del Zotto avait été échangé, ils ont inondé le compte Twitter de Liam, en lui mentionnant qu’ils pensaient à lui et ils l’encourageaient à « tenir le coup ».

Un partisan des Rangers est allé encore plus loin et a lancé un site appelé « Envoyons Liam à Nashville » (http://liam.myevent.com/) afin qu’il puisse assister à un match de Del Zotto dans l’uniforme des Predators.

Le but était de payer les billets d’avion qui permettrait à Liam et à sa mère, Deborah, de se rendre à Nashville pour voir jouer Del Zotto et les Predators contre les Blue Jackets de Columbus, samedi. En un mois, la levée de fonds a permis d’amasser assez d’argent pour défrayer le coût des billets, la chambre d’hôtel et la location d’un véhicule pour Liam et sa famille. Comme si ce n’était pas assez, les Predators se sont assuré que la famille obtienne des billets pour le match que les Predators ont perdu 2-1 contre les Blues de St. Louis, jeudi. La direction de l’équipe a aussi fait en sorte que Traynor rencontre Del Zotto dans le vestiaire après la rencontre.

« J’étais vraiment content. Il m’a envoyé un texto la veille me disant qu’il venait me voir et je piaffais d’impatience de le revoir, a déclaré Del Zotto, vendredi. Ce fut une défaite difficile à encaisser et savoir qu’il était là m’a vraiment remonté le moral. Il est une personne fantastique et sa famille l’est autant. Je suis vraiment content de l’avoir revu.

« Je pense qu’il l’est lui aussi. Il a passé à travers tellement de choses. Dernièrement, il a eu la douleur de perdre son grand-père et leur chien est mort. Donc, le fait qu’il soit venu à Nashville pour me voir jouer l’a consolé un peu, et ce fut le même sentiment de ma part. Je voudrais donc remercier tous ceux qui ont versé de l’argent pour l’aider à venir, ça signifie tellement pour moi. »

Les Traynor ont été agréablement surpris par la générosité des partisans des Rangers.

« Nous avons vraiment été surpris de voir qu’ils ont créé un site internet pour permettre à Liam d’aller à Nashville pour voir Michael, a mentionné Deborah Traynor. Ça vous démontre toute la gratitude des amateurs des Rangers. On a dit à Liam, ‘Tu seras toujours un partisan des Rangers, et peu importe ce qui arrivera, Michael et toi serez toujours amis.’ Leur geste fut si touchant et gratifiant. »

Liam s’est fait de nouveaux amis parmi les partisans des Predators, surtout un couple qu’il a rencontré jeudi et qui lui a donné une carte-cadeau de 100$ de la boutique souvenir.

« Les amateurs de Nashville m’ont accueilli les bras ouverts », a-t-il écrit dans un courriel transmis à LNH.com. « Être en mesure d’être à Nashville pour voir jouer Michael dans son nouvel aréna est génial! DZ est mon meilleur ami. J’ai de la chance qu’il me traite si bien! »

Selon Del Zotto, le sentiment est partagé. La persévérance de Liam à travers toutes les interventions chirurgicales et le voir vivre avec une paralysie cérébrale ont été une source inspiration et lui rappellent combien il est chanceux d’être un athlète professionnel, surtout durant des moments difficiles cette saison.

« Je connais Liam depuis ma première année à New York. On se parle ou on se texte pratiquement à tous les jours, a dit Del Zotto. Il raconte toujours à sa famille et à ses amis à quel point je l’ai aidé pendant des moments difficiles, mais je pense qu’il est tout autant une source d’inspiration pour moi. J’ai connu quelques difficultés au début de la saison. Il y a des fois où je me suis découragé et j’étais un peu déçu de moi-même, puis je me suis aperçu que j’étais chanceux de pouvoir compter sur son soutien. C’est vraiment une amitié réciproque. Je suis chanceux de l’avoir dans ma vie. »

Traynor et Del Zotto pourront reparler de hockey en personne, samedi, quand les Predators recevront la visite des Blue Jackets. Mais leur amitié durera au-delà de la mémorable fin de semaine.

« La présence de mon plus grand partisan et de mon meilleur ami signifie beaucoup pour moi, a admis Del Zotto. C’est formidable que nous aurons toujours cette amitié. »

 

La LNH sur Facebook