Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    Le Canadien fait l'acquisition de Thomas Vanek des Islanders

    mercredi 2014-03-05 / 18:49 / LNH.com - Date limite des transactions 2014

    Par Arpon Basu - Directeur de la rédaction LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Le Canadien fait l'acquisition de Thomas Vanek des Islanders
    Le Canadien fait l'acquisition de Thomas Vanek des Islanders

    Le directeur général du Canadien de Montréal, Marc Bergevin, a souvent décrit son approche face à la date limite des transactions comme prônant la prudence, parce que c’est une journée où une organisation peut tout gâcher à long terme dans un effort d’amélioration à court terme.

    Alors que l’Association de l’Est semble grande ouverte cette année, Bergevin a décidé de mettre de côté la prudence.

    Bergevin a mis la main sur ce qui pourrait être la plus grosse prise disponible sur le marché mercredi, en faisant l’acquisition du marqueur élite Thomas Vanek des Islanders de New York en retour du jeune espoir Sebastian Collberg et d’un choix conditionnel de deuxième ronde au repêchage de 2014.

    Les Islanders ont annoncé que le choix de deuxième ronde leur serait transféré seulement si le Canadien faisait les séries éliminatoires cette saison, et dans ce cas le Canadien obtiendrait la sélection de cinquième tour des Islanders en 2014.

    « Pour moi, c’est un message que Marc envoie aux joueurs pour dire qu’il est satisfait du fait que le groupe a travaillé très fort et qu’il a fait face à de l’adversité tout au long de la saison », a déclaré l’entraîneur du Canadien Michel Therrien aux journalistes à Anaheim, où son équipe se prépare à affronter les Ducks mercredi. « En tant qu’entraîneur, je suis vraiment heureux que Thomas Vanek [rejoigne] notre équipe. C’est un droitier, mais il peut jouer à gauche et à droite, alors c’est une très bonne addition pour nous et il comble un besoin.

    « C’est un marqueur et il est toujours prêt à payer le prix pour marquer des buts. »

    Le Canadien devient donc la troisième équipe de Vanek cette saison, après qu’il eut été échangé des Sabres de Buffalo aux Islanders le 27 octobre pour l’attaquant Matt Moulson, un choix de première ronde en 2014 ou 2015 et un choix de deuxième tour en 2015.

    Ayant passé neuf saisons de sa carrière à Buffalo, Vanek est très familier avec le fait de jouer à Montréal et avec l’unique atmosphère qui règne au Centre Bell. Il se réjouit à l’idée de s’amener dans la métropole et d’y jouer pour l’équipe locale.

    « C’est une ville électrique; des partisans extraordinaires, un amphithéâtre extraordinaire », a déclaré Vanek sur les ondes de TSN peu de temps après que la transaction eut été annoncée. « Alors je suis excité à l’idée de me joindre à cette équipe. »

    Le d.g. des Islanders, Garth Snow, était sous le radar pour échanger Vanek après que ce dernier eut clairement affirmé qu’il avait l’intention de tester le marché des joueurs autonomes le 1er juillet prochain. La situation est devenue encore plus urgente quand le joueur de centre no 1 John Tavares est tombé au combat pour le reste de la saison en raison d’une blessure au genou subie aux Jeux olympiques de Sotchi 2014, rendant encore plus improbable la participation des Islanders aux séries.

    Considérant ce qu’il a payé pour aller chercher Vanek, Snow se devait d’obtenir quelque chose de valeur semblable en retour quand il a échangé Vanek à son tour.

    Mais ça ne s’est pas tout à fait déroulé comme il l’aurait espéré.

    « Le marché n’était pas très actif », a indiqué Snow à Arthur Staple du quotidien Newsday. « Si on parle de [mercredi], c’était la meilleure transaction qu’on pouvait faire. »

    Le Canadien est le grand gagnant de ce marché un peu moins agressif pour Vanek, faisant l’acquisition du genre de joueur dont l’équipe avait exactement besoin à l’aube des séries éliminatoires.

    Montréal pointait au 27e rang de la LNH au chapitre des buts marqués à 5-contre-5 avant son match de mercredi contre Anaheim, et Vanek a inscrit 15 de ses 21 filets cette saison à forces égales.

    Vanek a connu un lent départ avec un but et deux aides à ses six premières rencontres avec les Islanders avant de se blesser. Mais depuis son retour au jeu le 22 novembre, il a touché la cible 16 fois et amassé 25 aides en 41 matchs avant de se faire échanger à Montréal mercredi.

    Le meilleur marqueur du Canadien avant leur rencontre face aux Ducks était Max Pacioretty avec 42 points en 54 rencontres, ou un de plus que Vanek à ses 41 derniers matchs, et aucun autre attaquant du CH n’a plus de 36 points à sa fiche. Vanek amène de la puissance pour aider à enlever de la pression défensive sur le trio de Pacioretty, David Desharnais et Brendan Gallagher, qui a été le seul trio à produire de façon constante pour le Canadien cette année.

    Alors non seulement Vanek va-t-il améliorer l’attaque de Montréal en marquant lui-même, mais il pourrait aussi indirectement faire de Pacioretty un joueur plus productif.

     

    La LNH sur Facebook