Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Un but tardif de Gionta mène les Devils à la victoire contre les Red Wings

mardi 2014-03-04 / 22:53 / LNH.com - Nouvelles

Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Un but tardif de Gionta mène les Devils à la victoire contre les Red Wings
Un but tardif de Gionta mène les Devils à la victoire contre les Red Wings

NEWARK, N.J. – Au cours d’une soirée où les partisans des Devils du New Jersey ont constamment manifesté leur appréciation envers le vétéran gardien Martin Brodeur, l’équipe locale a remporté une victoire de manière inattendue.

Stephen Gionta a redirigé le lancer de la pointe de Mark Fayne derrière le gardien Jimmy Howard alors qu’il ne restait que 36,6 secondes à écouler à la troisième période pour procurer un gain de 4-3 aux Devils contre les Red Wings de Détroit mardi au Prudential Center.

Brodeur, qui a fait l’objet de rumeurs de transaction au cours des dernières semaines, a effectué 20 arrêts pour mériter sa 15e victoire de la saison.

Les Red Wings avaient créé l’égalité 3-3 lorsque Todd Bertuzzi a touché la cible en avantage numérique à 9:43 du troisième tiers. Le tir de Johan Franzen depuis l’enclave a dévié sur la jambe de Bertuzzi avant d’arrêter sa course dans le filet.

Travis Zajac avait permis aux Devils de prendre les devants 3-2 en s’emparant d’un retour dans le bas du cercle des mises en jeu à la droite du gardien à 6:30 du troisième engagement. Howard (25 arrêts) se trouvait hors position après avoir effectué le premier arrêt aux dépens de Jaromir Jagr. L’entraîneur de Détroit Mike Babcock a immédiatement utilisé son temps d’arrêt après ce but et a fait savoir sa façon de penser à ses troupes, qui avaient entrepris le troisième vingt avec une avance de 2-1.

La mention d’aide amassée par Jagr sur le but de Zajac lui a permis de s’emparer du neuvième rang des meilleurs passeurs dans l’histoire de la LNH. Il s’agissait de sa 1 041e passe en carrière, soit une de plus que Marcel Dionne. Il lui manque huit mentions d’aide pour rejoindre Gordie Howe (1 049) au huitième échelon.

Cette soirée a été forte en émotions pour les 16 592 spectateurs présents à The Rock.

Les partisans étaient survoltés, et pour cause. Non seulement cet affrontement était crucial pour la course aux séries éliminatoires dans l’Association de l’Est, mais à en croire les rumeurs, il s’agissait peut-être du dernier match de Brodeur dans l’uniforme des Devils.

À l’approche de la date limite des transactions de la LNH, fixée à mercredi 15 h (HE), le nom de Brodeur a commencé à circuler comme cible potentielle pour une équipe qui aspire aux grands honneurs. Le directeur général des Devils Lou Lamoriello a réfuté un reportage du New York Daily News paru plus tôt dans la journée qui annonçait qu’une transaction avec le Wild du Minnesota était imminente.

« Les gens sont complètement absurdes de répandre de telles rumeurs, a confié Lamoriello au NJ.com. C’est incroyable de simplement entendre ce genre de choses, et je n’en reviens pas de constater comment ces rumeurs sont lancées. C’est une honte que des gens soient autorisés à agir ainsi. »

Néanmoins, les spectateurs présents à la rencontre ne savaient pas vraiment à quoi s’attendre, et ils ont applaudi le vétéran gardien chaque fois que l’occasion se présentait. La démonstration de leur appréciation envers le gardien de 41 ans, qui disputait un 1 250e match en carrière, s’est amorcée avant même le début de l’hymne national, alors que les partisans scandaient le traditionnel « Marty, Marty ».

Et ces encouragements n’ont jamais cessé. À la fin de la rencontre, les spectateurs qui étaient toujours présents ont manifesté à grands cris : « Nous voulons Marty, nous voulons Marty ».

Il s’agissait d’un troisième gain en quatre parties pour les Devils (27-23-13), qui s’approchent à un point des Red Wings (28-21-12) et du deuxième et dernier rang qui donne accès aux séries éliminatoires à titre de « quatrième as » dans l’Association de l’Est. Les Red Wings, qui voient leur séquence de deux victoires consécutives prendre fin, recevront la visite des Devils vendredi au Joe Louis Arena.

Les Devils ont nivelé la marque 2-2 après seulement 41 secondes de jeu en troisième période quand le défenseur de Détroit Jonathan Ericsson a accidentellement heurté le gant de Howard, libérant ainsi la rondelle qui a par la suite traversé la ligne des buts. Patrik Elias, qui bataillait avec Ericsson dans l’enclave, a été crédité d’une mention d’aide sur ce but, qui est allé à la fiche du défenseur Marek Zidlicky. Howard a plaidé sa cause auprès des officiels, arguant qu’il avait été victime d’obstruction, mais le but a été accordé.

Les Red Wings ont pris les devants pour la première fois de la partie à 7:03 de la période médiane lorsque le défenseur Brendan Smith a accepté une passe de Justin Abdelkader à l’entrée du territoire ennemi avant de battre Brodeur à sa droite d’un tir qui a touché l’intérieur du poteau. Smith marquait ainsi son deuxième filet de la campagne, et son premier depuis le 28 décembre. Abdelkader, qui venait de transporter la rondelle dans la zone du New Jersey avant de contourner le filet, a été contraint de mettre un genou sur la glace près du coin de la patinoire avant de repérer Smith qui s’amenait dans l’enclave.

Brodeur a ensuite été appelé à se signaler devant Todd Bertuzzi à 12:21. Après que le lancer de Luke Glendening ait touché un bâton devant le filet, Brodeur a roulé sur son dos avant de frustrer Bertuzzi en soulevant sa jambière gauche dans les airs.

Les Devils ont raté une belle chance de créer l’égalité dans les dernières secondes de l’engagement quand le défenseur de Détroit Brian Lashoff a été chassé pour rudesse, procurant ainsi un avantage numérique de deux hommes de 17 secondes au New Jersey. Kyle Quincey se trouvait déjà au cachot, lui qui avait été puni pour bâton élevé à 17:56.

Les Red Wings ont porté la marque à 1-1 au premier tiers lorsque Franzen a fait vibrer les cordages pour la quatrième fois à ses deux derniers matchs. Franzen a subtilisé le disque à Dainius Zubrus dans l’enclave avant de se moquer d'Andy Greene et d’y aller d’un bon lancer dans le haut du filet qui a trompé la vigilance de Brodeur du côté rapproché.

Henrique venait de passer bien près de placer les Devils en avant alors qu’il avait intercepté une passe hasardeuse de Niklas Kronwall avant de décocher un lancer des poignets rapide, mais Howard a effectué l’arrêt avec sa jambière.

C’est Henrique qui avait permis aux Devils d’ouvrir le pointage seulement 27 secondes après la mise au jeu initiale. Il a inscrit un but sans aide en glissant la rondelle sous la jambière gauche de Howard. Le gardien des Red Wings a semblé recouvrir le disque avec sa mitaine, mais il n’est pas parvenu à l’immobiliser, et il a finalement envoyé lui-même la rondelle dans le filet avec l’arrière de sa jambe. La reprise vidéo a confirmé que la rondelle avait traversé la ligne des buts en toute légalité. Ce but était le cinquième d’Henrique en quatre parties depuis la fin de la pause olympique.

Les Red Wings, qui cherchent à se qualifier pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour une 23e saison consécutive, devaient se débrouiller sans les services de leur capitaine Henrik Zetterberg (opéré au dos), de Pavel Datsyuk (genou), de Stephen Weiss (hernie sportive), de Jakub Kindl (bas du corps) et de Daniel Cleary (genou).

 

La LNH sur Facebook