Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Campbell marque deux fois et mène les Bruins à un gain face aux Rangers

dimanche 2014-03-02 / 22:21 / LNH.com - Nouvelles

Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

Partagez avec vos amis


Campbell marque deux fois et mène les Bruins à un gain face aux Rangers
Campbell marque deux fois et mène les Bruins à un gain face aux Rangers

NEW YORK - Tuukka Rask était prêt à jouer peu après 19h00 dimanche. C'est une bonne chose, parce que ses coéquipiers des Bruins de Boston avaient besoin de temps supplémentaire pour retrouver leur rythme au Madison Square Garden.

En dépit d'un début de match lent et brouillon, les Bruins ont retrouvé leurs jambes et se sont ralliés derrière Rask pour battre le Rangers de New York par la marque de 6-3, pour signer leur première victoire depuis la pause des Jeux olympiques de 2014 à Sotchi.

Rask a fait 39 arrêts, dont 19 au cours de la première période et Boston a obtenu des buts de Jarome Iginla, Dougie Hamilton, Carl Soderberg, Milan Lucic et de Gregory Campbell, ce dernier a marqué deux fois en troisième période, pour augmenter son avance sur le Canadien de Montréal dans le Division Atlantique à six points. Les Bruins ont aussi deux matchs en main.

J.T. Miller, Brad Richards et Ryan McDonagh ont marqué pour les Rangers, qui ont perdu en temps réglementaire pour la deuxième fois en autant de jours, après avoir battu les Blackhawks de Chicago dans leur premier match après la pause olympique.

On ignore toujours si cette rencontre représentait le dernier match du capitaine Ryan Callahan avec les Rangers. Callahan est supposément sur le marché des échanges et il pourrait quitter avant la date limite des transactions dans la LNH qui est fixée pour 15h00, H.E., mercredi.

New York ne jouera avant mercredi soir contre les Maple Leafs de Toronto.

Le premier but de Campbell a été celui qui a brisé les reins de l’adversaire. Il est survenu au cours d'un jeu de puissance de New York à mi-chemin de la troisième période. C'était le premier but en désavantage numérique de Campbell de la saison, la huitième de Boston. Il s’est également avéré être le but gagnant puisque McDonagh a marqué un but en avantage numérique pour les Rangers avec 4:42 à jouer dans le match.

Hamilton était au banc des pénalités pour avoir retardé le match lorsque Loui Eriksson a réussi à sortir de la zone et à transporter la rondelle sur le côté droit avec Campbell, qui venait de sauter sur la glace et qui suivait derrière. Richards a perdu Campbell de vue et celui-ci a reçu la passe de Eriksson entre les traits hachurés et a utilisé son revers pour battre le cerbère des Rangers Henrik Lundqvist et ainsi donner une avance de 4-2 à Boston avec 10:56 à écouler à la troisième période.

Le deuxième but de Campbell est survenu 4:22 plus tard, quand le tir de Daniel Paille à partir du côté gauche a frappé son patin et a pénétré dans le filet pour donner une avance de 5-2 à Boston. Le filet a été validé après un examen de la vidéo, afin de déterminer si Campbell a fait un geste vers l’avant pour enfiler l’aiguille.

McDonagh a marqué son neuvième de la saison moins de deux minutes après le deuxième but de Campbell. Le but est survenu sur le 40e tir au but de New York. Boston, cependant, a marqué ses six buts sur 33 tirs.

Lundqvist a concédé 10 buts sur 64 tirs au cours de deux revers de suite ce week-end, face aux Flyers de Philadelphie et aux Bruins.

Le 16e but de la saison de Richards a coupé l’avance des Bruins à 3-2 avec 3:07 à jouer en deuxième période. Les Bruins s’étaient forgés une avance de 3-1 sur des buts de Iginla, Hamilton et Soderberg dans un intervalle de 11:27 qui a chevauché la première et la deuxième période.

Iginla a égalé la marque à 1-1 avec son 18e but de la saison, à 18:07 de la première période, près de 15 minutes après que J.T. Miller eut marqué lors d'une échappée pour placer les Rangers devants.

Le but de Iginla a été le résultat d’une rondelle poussée en fond de territoire au moment opportun par David Krejci et par un échec avant soutenu de Lucic, qui a eu raison de Miller et du défenseur Dan Girardi des Rangers en route vers la rondelle dans le coin, à la gauche de Lundqvist. Krejci a suivi Lucic et a ramassé le disque dans la partie inférieure du cercle gauche. Il a ensuite dirigé une passe à Iginla, qui a redirigé la rondelle dans le filet.

New York détenait un avantage de 14-1 au chapitre des tirs au but après 10 minutes de jeu, mais Rask a été parfait, à l’exception du but de Miller.

Les Bruins ont coupé cette domination à 20-9 avant la fin de la première période.

Boston a continué à appliquer une pression soutenue au début de la deuxième période et Hamilton a donné les devants aux siens à 4:04 dans la période. Hamilton a fait un beau jeu au bon moment pour pousser la rondelle en fond de territoire vers Lucic, qui était dans le cercle de droite. Hamilton a alors intelligemment suivi le jeu en se dirigeant au filet et a marqué après que la tentative de passe transversale dans l’enclave de Lucic vers Krejci eut ricoché sur Girardi pour aboutir vers Hamilton, qui a battu Lundqvist entre les cercles.

Boston a continué à pousser et a pris une avance de 3-1 sur le but de Soderberg à 9 :34. Le défenseur Kevin Klein des Rangers a eu une chance de dégager la rondelle hors de la zone, 40 secondes avant le filet de Soderberg, mais sa faible tentative de dégagement le long de la rampe gauche a été interceptée par Soderberg à environ 10 pieds de la ligne bleue.

Les Bruins ont gardé la rondelle dans le territoire et ont manœuvré dans le but de refiler le disque vers Hamilton, pour un tir frappé de la pointe droite. Le tir ne s'est jamais rendu au filet, mais à partir de l’enclave, Eriksson a redirigé la rondelle vers Soderberg, qui a eu le temps de faire une manœuvre du revers vers l’avant et de déjouer Lundqvist, pour donner une avance de 3-1 à Boston.

Boston a eu possession de la rondelle dans la zone pendant 46 secondes avant que Soderberg ne marque. Klein et Marc Staal étaient sur la glace pour le but, couronnant une présence qui a duré 1 minute et 47 secondes.

Les Rangers ont réduit l'écart de moitié avec 3 :07 à jouer au deuxième tiers, après un étrange cadeau et un mauvais changement de ligne qui a conduit vers une montée à deux contre un pour Richards et Brian Boyle, face à Zdeno Chara. Richards a gardé la rondelle et a décoché un tir du côté du bouclier de Rask et à l'intérieur du poteau gauche pour faire 3-2.

Le jeu a commencé à l'autre bout quand, au lieu de diriger la rondelle en fond de territoire pour profiter d’un changement de ligne, l’attaquant des Bruins Reilly Smith a essayé de faire une passe transversale vers Brad Marchand. Le problème est que Smith a passé la rondelle à l'extérieur de la zone et tout ce que Marchand a pu faire est de toucher au disque.

Ainsi, il a poussé le disque directement vers le défenseur Anton Stralman des Rangers, qui a remis à Callahan en zone neutre. Le défenseur des Bruins Torey Krug est demeuré coincé sur la patinoire alors que son équipe procédait à un changement de ligne et il était trop loin quand Callahan a passé vers Richards du revers, lui permettant d’entrer en zone en surnombre contre Chara, pour tirer la rondelle dans le fond du filet.

 

La LNH sur Facebook