Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

L’espoir des Flames Émile Poirier a bien hâte de démontrer sa valeur au cours des séries

mardi 2014-02-25 / 6:00 / LNH.com - Nouvelles

Par Aaron Vickers - Correspondant, LNH.com

Partagez avec vos amis


L’espoir des Flames Émile Poirier a bien hâte de démontrer sa valeur au cours des séries
Alors qu’il connaît la meilleure saison de sa carrière dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, Émile Poirier a bien l’intention d’épater les Flames de Calgary au cours des séries éliminatoires, puisqu’il sait que c’est là que brillent les véritables vedettes.

CALGARY – Les séries éliminatoires sont au centre des préoccupations de la vedette des Olympiques de Gatineau Émile Poirier, mais cela ne veut pas dire que les Flames de Calgary ne sont pas présents dans ses pensées.

Alors qu’il connaît la meilleure saison de sa carrière dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, Émile Poirier a bien l’intention d’épater les Flames de Calgary au cours des séries éliminatoires, puisqu’il sait que c’est là que brillent les véritables vedettes.

« Jusqu’à maintenant, je suis satisfait (de ma saison), mais les séries éliminatoires approchent et je dois être prêt », a déclaré Poirier, qui a surtout été jumelé à l’espoir du Canadien de Montréal Martin Reway et au cinquième choix des Sénateurs d’Ottawa Vincent Dunn jusqu’ici cette saison. « C’est la période la plus importante de l’année, et je suis convaincu que c’est au cours des séries que les meilleurs joueurs s’illustrent le plus.

« Je suis d’avis que l’on peut prouver l’étendue de notre talent au cours des séries éliminatoires, et nous pouvons montrer à tout le monde qui nous sommes vraiment. Il s’agit de mon principal objectif, d'offrir un bon rendement en séries et d’aider mon équipe à aller le plus loin possible. »

Les Flames sont également curieux de voir ce que Poirier sera en mesure de faire en séries.

« Nous voulons toujours voir de quelle manière nos joueurs peuvent élever leur jeu d’un cran », a indiqué Craig Conroy, qui agit à titre de conseiller spécial au directeur général. « Poirier connaît une saison incroyable; il amasse des buts, des mentions d’aide et des minutes de pénalité, en plus de préconiser un style de jeu physique. Il lui arrive même de se battre à l’occasion. Il fait tout ce que l’on espérait qu’il fasse.

« Nous aimerions qu’il s’amène en séries éliminatoires et qu’il puisse continuer dans la même veine, qu’il trouve même un moyen d’en ajouter. C’est toujours un défi, mais nous n’avons que de bonnes choses à dire sur lui. Il a connu une campagne sensationnelle, il a beaucoup progressé, de sorte qu’il se situe exactement là où nous nous attendions qu’il soit. C’est toujours agréable de pouvoir compter sur un joueur qui joue aussi bien. »

Pendant les séries éliminatoires, le jeune Québécois natif de Montréal aura aussi la chance de montrer aux Flames sur quel genre de joueur ils ont mis la main au 22e rang du repêchage 2013 de la LNH en juin dernier. La veille du Jour de l’an, les Flames ont fait signer un premier contrat professionnel d’une durée de trois ans à Poirier.

Poirier, qui a touché la cible à 40 reprises depuis le début du calendrier avec les Olympiques, a souligné qu’il s’agissait de son plus important accomplissement cette saison.

« C’était fantastique de pouvoir signer ce contrat », a avoué Poirier, qui a aussi récolté 36 mentions d’aide pour un total de 76 points, un sommet en carrière. « Je m’étais fixé comme objectif cette année de mériter un contrat avec les Flames, et je crois avoir travaillé très fort pour y parvenir.

« Cependant, il ne s’agit que d’un contrat. Je vais devoir continuer à travailler sans relâche. Le plus dur est à venir. »

Le jeune homme de 19 ans a eu une première chance de voir ce qu’il lui fallait faire pour atteindre la prochaine étape au cours du camp d’entraînement de Calgary au mois de septembre dernier. Alors qu’il aura la chance de percer l’alignement des Flames l’an prochain, Poirier sait exactement quelles seront les attentes à son endroit à sa deuxième présence au camp d’entraînement.

Et il a l’intention de tirer profit de cette deuxième chance au mois de septembre.

« Ma première présence m’a beaucoup aidé », a mentionné l’ailier de 6 pieds un pouce et 185 livres. « J’ai pu observer des professionnels, et j’ai vu ce qu’ils font. Je saurai bien mieux que l’an dernier à quoi m’attendre et quoi faire pour m’y préparer. Je me prépare en vue de ce moment; il s’agit en fait de mon objectif ultime. Je crois que je vais m’y préparer tout au long de l’été, et ce dès la fin de la présente saison. Je veux évidemment percer l’alignement. »

Et un poste pourrait l’attendre s’il le mérite.

« Il y a des ouvertures lorsqu’une équipe entreprend une reconstruction comme nous le faisons en ce moment, a rappelé Conroy. Il ne faut pas se présenter au camp avec l’idée de s’incliner devant les vétérans. Il faut se battre et mériter son poste. Je crois que c’est le genre d’attitude qu’il possède, après avoir discuté avec lui et l’avoir observé cette année. Il tente de nous montrer qu’il fait tout ce qui est en son pouvoir pour nous prouver qu’il est prêt à faire le saut dans la LNH. »

Poirier sait qu’il aura la chance de décrocher un poste à Calgary l’an prochain. Il sait aussi que personne ne va lui offrir ce poste sur un plateau. Mais puisque les Flames sont en reconstruction, ce qui a pour effet d’augmenter les chances des espoirs de l’organisation, Poirier aura la chance, s’il le mérite, de demeurer avec le grand club pour une longue période dans un avenir rapproché.

« Je suis au courant de cette situation, et je sais que les Flames font confiance à leurs jeunes joueurs qui arriveront à maturité d’ici quelques années, alors je sais que cette possibilité existe, a analysé Poirier. Je vais m’entraîner fort pour arriver au camp en grande forme et pour donner tout ce que j’ai pour amorcer la prochaine saison à Calgary. »

 

La LNH sur Facebook