Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Touchette: Le Canada est à nouveau roi et maître du hockey

    dimanche 2014-02-23 / 11:56 / Jeux de Sotchi 2014

    Par Serge Touchette - Chroniqueur LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Touchette: Le Canada est à nouveau roi et maître du hockey
    Touchette: Que ce soit sur une patinoire nord-américaine ou sur une patinoire olympique, le Canada est à nouveau roi et maître du hockey

    Qui a dit que la patinoire aux dimensions olympiques causerait des misères à l'équipe du Canada ?

    Que ce soit sur une patinoire nord-américaine, sur une patinoire olympique ou encore sur le fleuve St-Laurent (!), le Canada, jusqu'à preuve du contraire, est à nouveau roi et maître du hockey.

    Avez-vous encore des doutes ?

    Selon plusieurs, le Canada a gagné la finale du tournoi olympique lorsqu'il a vaincu les Etats-Unis, 1-0, vendredi.

    Si c'est le cas, il aura gagné deux finales pour remporter l'or car la Suède n'avait rien d'une équipe banale.

    Les Suédois ont tout simplement été battus, dimanche, par une équipe exceptionnelle, qui leur a donné une leçon de hockey.

    Le Canada a réalisé un parcours parfait (6-0). Il a obtenu dix sur dix. Non: Onze sur dix !

    Le Canada a peut-être déjà parié sur des équipes plus talentueuses dans les grands rendez-vous internationaux, mais rarement sur une équipe aussi bien équilibrée que celle-là. Il n'y avait pas de maillon faible dans la formation canadienne, qui, malgré certains passages à vide en attaque, n'a jamais paniqué.

    On a beau dire, mais Steve Yzerman, Mike Babcock et leurs adjoints, qui ont fait l'objet de plusieurs critiques quant à certaines de leurs sélections, de leurs choix, ont visé juste sur toute le ligne ou presque. Ne pas le reconnaître serait malhonnête.

    Une discipline exemplaire

    Au cours de ce tournoi outrageusement dominé par les défenses, le Canada, même s'il a frôlé la catastrophe contre la Lettonie, n'a pas connu une seule mauvaise période. Il a fait preuve d'une discipline exemplaire.

    Contre la Suède, il a respecté son plan de match dans les moindres détails. Il a appliqué une pression constante sur les défenseurs, notamment sur Eric Karlsson et Johnny Oduya, qui ont été la cause de plusieurs revirements.

    Ce match a aussi vu Sidney Crosby marquer son premier but du tournoi. Un grand joueur, c'est bien connu, a le don de se manifester dans les grands affrontements,

    Or Crosby, limité à deux passes dans les cinq premiers matchs, a signé un but absolument superbe aux dépens de Henrik Lundqvist. Un but à la Crosby, qui a envoyé la Suède au tapis.

    Tout le monde s'attendait à un gros match de la part du héros des Jeux de Vancouver, qui avait donné l'or au Canada en marquant en prolongation.

    Crosby, une fois de plus, a fait le bonheur d'un pays.

    Price: Un an plus tard

    Si la confiance d'une équipe commence devant le filet, Equipe Canada n'a jamais été inquiétée car Carey Price a toujours été en parfait contrôle.

    Il a affiché un calme qu'on ne lui connaissait pas. Tout au long du tournoi, il aura eu un effet apaisant sur le reste de l'équipe.

    Price n'a donné aucun but depuis les quarts de finale, lui qui a lessivé l'adversaire pendant 164 minutes s'il vous plait. Pas étonnant qu'il ait été choisi le gardien par excellence du tournoi.

    A pareille date, l'an passé, Price, souvenez-vous, commençait à semer l'inquiétude dans le camp du Canadien. Résultat, il a connu une fin de saison combien décevante, qui a pour conséquence d'ébranler la confiance de bien des gens à son égard.

    Aujourd'hui, il se pavane avec une médaille d'or dans le cou.

    Oui, il n'y pas si longtemps, il dégringolait à vue d'œil. Aujourd'hui, on le retrouve au sommet de l'Everest.

     

    La LNH sur Facebook