Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Selanne a mis fin à sa carrière internationale avec une victoire mémorable

    samedi 2014-02-22 / 16:54 / Jeux de Sotchi 2014

    Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

    Partagez avec vos amis


    Selanne a mis fin à sa carrière internationale avec une victoire mémorable
    À son dernier match avec l’équipe nationale finlandaise, Teemu Selanne a remporté une autre médaille aux Jeux olympiques de Sotchi.

    SOTCHI – Teemu Selanne a mené le tour d’honneur sur la patinoire, il a pointé la foule, il a frappé sa poitrine sur laquelle est cousu le « C » de capitaine sur son gilet blanc et bleu et il souriait à belles dents. Toute la Finlande regardait, adorait, admirait, et il y avait peut-être même quelques larmes.

    Retirer l’uniforme de son pays pour la dernière fois est peut-être l’un des moments les plus difficiles à vivre pour un athlète. Surtout pour une légende comme Selanne en Finlande et bien au-delà des frontières de son pays.

    Il a porté pendant 26 ans le chandail de l’équipe nationale avec fierté et avec amour. Mais Selanne, âgé de 43 ans, est maintenant prêt à prendre sa retraite à la fin de la présente saison dans la LNH. Et il a insisté pour dire que la médaille de bronze remportée au Palais de glace Bolchoï, samedi, était sa dernière présence dans l’uniforme finlandais.

    Et il n’a pas raté sa sortie, loin de là.

    Selanne a couronné son impressionnante carrière au sein de l’équipe nationale finlandaise en remportant sa quatrième médaille olympique. Il a marqué ses 23e et 24e buts aux Jeux olympiques dans une victoire de 5-0 de la Finlande contre les États-Unis. Sa récolte olympique comprend une médaille d’argent (2006) et trois médailles de bronze (1998, 2010 et 2014), lui qui aussi participé aux Jeux de 1992 et de 2002.

    « J’ai disputé mon premier match avec l’équipe nationale il y a 26 ans et j’ai porté ce chandail avec beaucoup de fierté et d’amour. Je savais que j’en étais à mon dernier match et je ne pouvais demander vraiment mieux que cela, a dit Selanne. C’est un rêve qui est devenu réalité. »

    Selanne n’a jamais remporté une médaille d’or olympique et il pourrait le regretter un jour, mais pour l’instant, il est content de la couleur de la médaille qu’il porte au cou et des exploits qu’il a réalisés.

    Il quitte en étant le joueur le plus âgé à avoir marqué un but aux Jeux olympiques, un record qu’il avait établi plus tôt dans le tournoi et qu’il a éclipsé deux fois par la suite. Il totalise 54 buts et 102 points en 95 matchs avec l’équipe nationale de la Finlande.

    Selanne a aussi quitté la patinoire avec la rondelle, samedi soir, un cadeau que lui a fait son coéquipier Olli Jokinen avant que les joueurs ne quittent la glace pour rencontrer les journalistes.

    « Nous avons un joueur âgé de 43 ans qui a marqué deux buts et de la façon qu’il joue, qui sait, il sera peut-être de retour dans quatre ans quand il aura 47 ans, a déclaré en riant Jokinen. On ne sait jamais. »

    Selanne le sait lui. Il n’a pas mâché ses mots cette saison.

    Il a été clair dans une vidéo hilarante que les Ducks d’Anaheim ont dévoilée avant le début de la saison, qui montrait Selanne jetant ses bâtons de golf et son téléphone cellulaire dans un étang avant d’appeler le directeur général Bob Murray pour lui dire qu’il serait de retour pour une dernière saison.

    Il n’a pas caché ses intentions de se retirer quand il a rencontré les médias au match de la Série des stades Coors Light 2014 de la LNH au Dodger Stadium, disant que le match extérieur disputé à Los Angeles était l’une des raisons pour lesquelles il voulait disputer une autre saison.

    Il a été tout aussi clair à son arrivée à Sotchi quand il a fait savoir qu’il en était à son dernier tournoi olympique, à sa dernière présence au sein de l’équipe finlandaise. À son dernier tournoi, il a accepté d’être le capitaine de l’équipe, lui qui était habituellement un adjoint.

    Mais ce tournoi n’était pas qu’un chant du cygne, avec les accolades et les bons souhaits pour le « Finlandais volant ». L’entraîneur finlandais, Erkka Westerlund, n’a pas hésité un instant pour faire jouer un rôle de premier plan à Selanne en le plaçant aux côtés de Mikael Granlund et d’Aleksander Barkov sur le premier trio de l’équipe. Ce fut une surprise pour tout le monde et un soulagement pour Selanne, qui joue un rôle mineur avec les Ducks cette saison et qui est laissé de côté à pratiquement tous les deuxièmes matchs disputés en deux soirs.

    Selanne a quitté la première rencontre à Sotchi avec une blessure au cou, mais il est revenu au jeu le lendemain et a marqué le premier but dans une victoire de 6-1 contre la Norvège. Il a disputé les six matchs de la Finlande sur le premier trio et a dominé l’équipe avec quatre buts et deux aides.

    « Je suis tellement reconnaissant que le personnel d’entraîneurs ait cru en moi, a mentionné Selanne. Je suis venu ici, j’ai eu la chance de jouer sur le premier trio, sur la première unité en avantage numérique. Je savais que je pouvais le faire, ce fut un rêve qui est devenu réalité pour moi. »

    La même chose pourrait également être dite par ses coéquipiers.

    Prenez Granlund, qui n’était même pas né quand Selanne a fait sa première présence au sein de l’équipe nationale finlandaise au Championnat mondial de hockey en 1991.

    « Il était mon idole et il l’est toujours », a affirmé le joueur de centre du Wild du Minnesota, qui a récolté trois aides sur les quatre buts de Selanne. « Avoir été en mesure de jouer au sein du même trio que lui a été un rêve. »

    C’est la même chose pour Olli Maatta, âgé de 19 ans.

    « Je ne pense pas que personne d’autre avait des choses à faire quand Teemu était sur la glace, il faisait tout par lui-même, a déclaré le défenseur des Penguins de Pittsburgh. Il est génial. J’ai grandi en le regardant jouer et maintenant, je remporte une médaille en jouant avec lui, c’est un rêve devenu réalité. »

    C’est aussi ce que pense Jussi Jokinen, âgé de 30 ans, qui avait auparavant joué avec Selanne aux Jeux olympiques de Turin en 2006 et au Championnat mondial en 2008.

    « Chacun de nous a grandi en ayant Teemu comme idole, a affirmé l’attaquant des Penguins. Il est le général de notre équipe et il a connu un grand tournoi. Il connaît une saison difficile à Anaheim, mais nous savons quel genre de joueur il est, combien il est bon et quel genre de leader il est. Je suis honoré d’avoir joué au sein de la même équipe que lui, lui qui en est sans doute à son dernier tournoi. »

    Il n’y a aucun doute à ce sujet, du moins selon Selanne.

    « Quelle fin! », a-t-il conclu.

    Suivez Dan Rosen sur Twitter: @drosennhl