Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Un effort soutenu mène les États-Unis en demi-finale olympique

    mercredi 2014-02-19 / 15:12 / Jeux de Sotchi 2014

    Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

    Partagez avec vos amis


    Un effort soutenu mène les États-Unis en demi-finale olympique
    Un effort soutenu mène les États-Unis en demi-finale olympique

    SOTCHI – Alors que leurs voisins du nord se battaient pour demeurer en vie aux Jeux olympiques de 2014 à Sotchi, les joueurs de l’équipe de hockey des États-Unis ont une fois de plus travaillé méthodiquement et ont fait ce qu’ils devaient pour l’emporter sans drame ni suspense, à l’Aréna Chaïba.

    Ryan Suter a récolté trois aides, Ryan Kesler en a amassées deux et David Backes a connu un match du tonnerre pour les États-Unis, qui ont atteint la ronde des demi-finales du tournoi avec une victoire de 5-2 contre la République tchèque, mercredi.

    Les États-Unis devront maintenant faire face au Canada vendredi Palais de glace Bolchoï. Les Américains joueront pour se mériter une deuxième participation de suite au match de la médaille d'or. Ils s’y étaient rendus en 2010, mais avaient perdu en prolongation contre le Canada.

    Le Canada a eu la frousse, mais a survécu à son affrontement face à la Lettonie en l’emportant 2-1 dans l'autre quart de finale.

    Les États-Unis n'ont pas gagné l'or olympique depuis 1980, lorsque l'entraîneur Herb Brooks et son groupe de jeunes collégiens avaient signé le fameux « Miracle on ice » de Lake Placid. Ils ont remporté deux médailles d'or au hockey masculin dans les 54 dernières années.

    Suter a récolté des passes sur les buts de Backes, Dustin Brown et Zach Parisé. Les coéquipiers chez les Maple Leafs de Toronto James van Riemsdyk et Phil Kessel ont aussi marqué pour les Américains. Backes a amassé une mention d’aide sur le but de Brown suite à une passe vive depuis le coin droit, qui a préparé la table pour le capitaine des Kings de Los Angeles, qui n’a pas raté l’occasion et a fait mouche avec un tir sur réception.

    Pas moins de 11 joueurs ont récolté au moins un point chez les Américains.

    Le premier but du tournoi de Parisé est survenu sur un jeu de puissance à 9:31 de la deuxième période et a donné aux États-Unis une avance de 4-1. Le but a marqué le dernier tir au filet dirigé vers le gardien tchèque Ondrej Pavelec, lui qui a alors été remplacé par Alexander Salak après avoir donné quatre buts sur 12 lancers.

    Parisé et van Riemsdyk ont battu Pavelec, le gardien de but des Jets de Winnipeg, avec des tirs qui ont touché aux jambières de ce dernier.

    Hemsky a été crédité du but tchèque qui a égalé la marque à 1-1 avec 15:29 à faire en première période, mais ce filet a en réalité été marqué par les Américains contre leur propre camp, alors que le défenseur Ryan McDonagh a tiré la rondelle sur le patin de Suter et que le disque s’est retrouvé dans la cage.

    Les États-Unis ont ouvert la marque à seulement 1:39 du début de la rencontre, quand van Riemsdyk a dirigé un tir qui a terminé sa course à l’intérieur du poteau droit après avoir touché à la jambière de Pavelec. Sur le jeu, Pavelec a semblé être pris hors position et n’a pu appuyer sa jambière contre le poteau.

    Hemsky a marqué moins de trois minutes plus tard, tandis que les Tchèques ont commencé à prendre le contrôle du match en exécutant les jeux plus rapidement que les Américains et en gagnant les courses pour les rondelles libres, en particulier les rondelles en zone offensive.

    Jakub Voracek a frappé la barre transversale avec 10:22 à jouer à la première période. Quelques minutes plus tard, le tir de Hemsky a déjoué la vigilance de Quick, mais a lentement glissé dans le demi-cercle, si bien que McDonagh est parvenu à le dégager de la surface bleutée.

    Les États-Unis ont repris les devants avec 5:22 à jouer dans la première période quand Brown a reçu une passe parfaite à travers l’enclave, gracieuseté de Backes, et a tiré sur réception dans le haut du filet. Le premier tir de Brown a été bloqué, mais la rondelle est revenue vers Suter, qui a alimenté Backes dans le coin tandis que Brown contournait le filet pour se retrouver sans surveillance, afin d’effectuer un tir sur réception parfait.

    Juste au moment où tout semblait indiquer que les États-Unis devraient se contenter d'une avance d'un but après 20 minutes, le tir de Suter décoché avec quelques secondes à jouer a ricoché contre la bande en fond de territoire avant de revenir vers Backes, qui se tenait à la droite du poteau. Backes a cueilli la rondelle et a déjoué Pavelec avec 1,8 seconde à écouler à l’engagement, brisant les reins de l’adversaire.

    Le but de Parisé a été inscrit lors d’un jeu de puissance à mi-chemin de la deuxième période. Kessel a ensuite marqué son cinquième du tournoi à 2:01 de la troisième.

    -----------------------------------------

    SOMMAIRE DU MATCH

    USA 3 1 1 - 5

    CZE 1 0 1 - 2

    Première période

    1. USA, van Riemsdyk (Kesler, Kane) 1:39

    2. CZE, Hemsky (sans aide) 4:31

    3. USA, Brown (Backes, Suter) 14:38

    4. USA, Backes (Suter, McDonagh) 19:58

    Pénalités - Aucune

    Deuxième période

    5. USA, Parisé (Pavelski, Suter) 9:31

    Pénalités - Z Michalek CZE (obstruction) 8:27, Orpik USA (obstruction) 15:32, Voracek CZE (fait trébucher) 16:01

    Troisième période

    6. USA, Kessel (Kesler, Shattenkirk) 2:01

    7. CZE, Hemsky (sans aide) 13:00

    Pénalités - Zidlicky CZE (cinglage) 6:47

    TIRS AU BUT

    USA 9 9 7 - 25

    CZE 7 6 10 - 23

    Gardiens de but (arrêts-tirs reçus) - USA: Quick (V, 21-23); CZE: Pavelec (D, 8-12), Salak (12-13)

    Jeux de puissance (buts-occasions) - USA: 1-3, CZE: 0-1