Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Alex Galchenyuk aimerait revenir au jeu dès la semaine prochaine

mercredi 2014-02-19 / 17:02 / LNH.com - Nouvelles

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Alex Galchenyuk aimerait revenir au jeu dès la semaine prochaine
Alex Galchenyuk aimerait revenir au jeu dès la semaine prochaine

BROSSARD – Alex Galchenyuk s’est entraîné avec ses coéquipiers pour la première fois en six semaines mercredi après-midi quand le Canadien de Montréal a repris le travail en vue du dernier droit de la saison.

Galchenyuk a raté les 15 derniers matchs en raison d’une fracture à une main subie contre les Panthers de la Floride, le 6 janvier. Il avait recommencé à patiner en solitaire avant la pause olympique de 10 jours.

S’entretenant avec les médias avec un sac de glace sur la main droite, Galchenyuk s’est dit satisfait de sa première journée d’entraînement avec l’équipe.

« C’était bien de revenir avec l’équipe et de patiner avec les gars, a-t-il confié. Je commençais à en avoir assez de m’entraîner seul. »

Pense-t-il revenir au jeu la semaine prochaine?

« Avec de telles blessures, on ne sait jamais, a dit Galchenyuk. C’était ma première journée avec l’équipe. Je me sentais bien, mais il me reste encore à travailler sur certaines choses pour qu’elle soit plus solide.

« Je veux simplement que ça s’améliore chaque jour. À cause de la pause olympique, je n’ai pas eu l’occasion de patiner avec l’équipe. J’ai maintenant la chance de le faire et je dois retrouver mes mouvements. Ma main a été dans un plâtre pendant trois semaines. C’était un peu raide et il faut que je retrouve mes mouvements. »

L’entraînement du Canadien devait débuter à 14 h 00 et les joueurs ont attendu quelques minutes avant de sortir du vestiaire. Ils ont finalement sauté sur la patinoire après que Shea Weber eut marqué le but décisif dans la victoire de 2-1 du Canada contre la Lettonie en quarts de finale à Sotchi.

Un jeune Letton inconnu, Kristers Gudlevskis, a offert une prestation en or devant le filet de son pays. Il s’est dressé devant le Canada en repoussant 55 des 57 rondelles dirigées vers lui. Plus tôt dans la journée, la Finlande avait surpris la Russie en l’emportant 3-1.

« On regardait le match contre les Lettons. C’était intéressant », a admis Brendan Gallagher, heureux que Galchenyuk soit de retour sur la patinoire. « Ils (les Lettons) ont fait travailler le Canada.

« Mais je n’étais pas nerveux. Je savais que le Canada allait marquer. On pouvait voir qu’il y avait de plus en plus d’intensité au fur et à mesure que le match se déroulait. Il n’y a pas de match facile, surtout sur une grande patinoire. Chaque match est serré. »

A-t-il été surpris par la défaite de la Russie?

« Les Finlandais ont aussi une bonne équipe, de toute évidence, a souligné Gallagher. La Russie jouait à domicile et il y avait beaucoup de pression sur eux. C’est difficile de créer des occasions de marquer sur une grande patinoire. On savait que ce serait difficile de revenir même s’ils ont beaucoup de joueurs talentueux.

« C’est dur pour eux d’avoir subi la défaite. Ils jouaient à domicile et il y a beaucoup de bons joueurs dans leur équipe. Dans un tournoi, c’est difficile de prédire un gagnant au départ. »

Moen aussi de retour

En plus de Galchenyuk, Travis Moen, blessé au bas du corps, a aussi participé à l’entraînement. Il n'a pas joué depuis le 2 février contre les Jets de Winnipeg.

« Je me sentais bien aujourd’hui (mercredi) et mon but, c’est revenir la semaine prochaine », a dit Moen.

Michael Bournival, qui ressent encore des symptômes de commotion cérébrale, et Davis Drewiske, retenu chez lui pour des raisons familiales, manquaient à l’appel comme les gardiens Carey Price et Peter Budaj, les défenseurs Andrei Markov, Alexei Emelin et P.K. Subban ainsi que les attaquants Tomas Plekanec et Max Pacioretty, qui sont à Sotchi.

Drewiske a été opéré à une épaule il y a quatre mois et il est près d’un retour au jeu.

Pour compléter ses rangs en vue de l’entraînement, le Canadien a fait appel à cinq patineurs additionnels: l’entraîneur au développement des joueurs Patrice Brisebois, le responsable de la préparation physique Pierre Allard, le coordonnateur du recrutement Ken Morin, ainsi que l’ancien gardien de la LNH Jocelyn Thibault et Martin Houle – un ancien choix des Flyers qui a protégé le filet dans la Ligue américaine.

« Je ne mets pas les jambières souvent », a dit Thibault, expliquant qu’il était un peu courbaturé. « Je suis plus un meilleur défenseur que gardien au moment où on se parle. Mais je suis content que Stéphane Waite (l’entraîneur des gardiens de but) m’ait demandé de pratiquer avec l’équipe. Ça m’a pris une demi-seconde pour accepter! »

Le Canadien a encore 23 matchs à disputer d’ici la fin de la saison, 10 à domicile et 13 à l’étranger. Il entreprendra le dernier droit du calendrier contre les Red Wings de Detroit au Centre Bell mercredi, et il affrontera les Penguins à Pittsburgh le lendemain.

 

La LNH sur Facebook