Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    Canada : Subban accepte son rôle sans protester

    mercredi 2014-02-19 / 8:05 / Jeux de Sotchi 2014

    Par Arpon Basu - Directeur de la rédaction LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Canada : Subban accepte son rôle sans protester
    Canada : Subban accepte son rôle sans protester

    SOTCHI - Le gardien Carey Price a sauté sur la patinoire en vue de la séance d’entraînement d’avant-match du Canada mercredi pour se préparer pour l’affrontement de la ronde quart de finale face à la Lettonie, qui sera disputé plus tard au cours de la journée, en prenant sa place habituelle devant son filet.

    Son coéquipier du Canadien de Montréal, le défenseur P.K. Subban, s’est tout de suite dirigé vers lui, a saisi une pile de rondelles et a offert à Price de le réchauffer avant le début de la séance de patinage, dirigeant des tirs d’abord du côté de la mitaine, puis du côté du bouclier.

    C'est le rôle qui a été confié à Subban du côté du Canada. Il est là pour pratiquer et pour aider à la préparation des joueurs qui participeront aux matchs.

    Mis à part le deuxième match du Canada dans ce tournoi, une victoire de 6-0 contre l'Autriche, Subban n'a été utilisé dans aucun match.

    Ce n'est pas facile pour le vainqueur en titre du trophée Norris, qui joue 25 minutes par match pour les Canadiens et domine les marqueurs de son équipe avec 39 points en 59 matchs.

    C'est un total de points supérieur à celui de chaque défenseur au sein de l'équipe canadienne, à l’exception de Duncan Keith et d’Alex Pietrangelo, mais peu importe, Subban accepte son rôle réduit d’emblée.

    « Il a été excellent, a déclaré l'entraîneur du Canada Mike Babcock. Il a remporté le trophée Norris. C'est un gars fier et il se retrouve ici et n’est pas habillé. Personne n'est probablement ravi de cela. Ce sont des décisions difficiles que nous prenons et à la fin ils doivent vivre avec cela. Ça ne signifie pas pour autant qu’ils doivent aimer cela. »

    Les paires défensives de Babcock n'ont pas changé depuis que le Canada est arrivé à Sotchi et il a eu peu de raisons de les changer. Le Canada a permis deux buts en trois matchs et ses gardiens ont fait face à 58 tirs, soit un peu plus de 19 lancers par match.

    Bien que Subban soit le seul défenseur à ne pas être en uniforme, Dan Hamhuis se retrouve un peu dans la même position. Il est le septième défenseur de Babcock en grande partie parce qu'il joue sur le côté gauche et aussi parce qu'il est parfois utilisé en infériorité numérique, mais il joue très peu. Lors du plus récent match du Canada, une victoire de 2-1 en prolongation contre la Finlande pour boucler la ronde préliminaire, Hamhuis a obtenu un total de 3:58 de temps de glace, n’effectuant que sept présences sur la patinoire.

    Pour chacun d'entre eux et pour les deux attaquants qui sont soit rayés ou habillés en tant que 13e homme sur le banc, l’adaptation est difficile dans l'espoir d’obtenir une récompense importante à la fin : une médaille d'or olympique.

    « Vous êtes ici pour agir comme un bon professionnel et comme un bon coéquipier; il ne s'agit pas de moi, il ne s'agit pas de lui, il s’agit du Canada, a déclaré Babcock. Tant que nous nous souvenons de cela, tout ira bien. »

     

    La LNH sur Facebook