Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Le défenseur Drew Doughty mène l’attaque du Canada

    dimanche 2014-02-16 / 18:11 / Jeux de Sotchi 2014

    Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Le défenseur Drew Doughty mène l’attaque du Canada
    Alors que les attaquants canadiens semblent avoir de la difficulté à marquer, Drew Doughty est devenu une arme redoutable pour son équipe.

    SOTCHI – Alors que les attaquants canadiens semblent avoir de la difficulté à marquer, Drew Doughty est devenu une arme redoutable pour son équipe.

    Doughty a marqué les deux buts du Canada dans une victoire de 2-1 en prolongation contre la Finlande, dimanche, pour permettre à son équipe de finir en tête du Groupe B au terme de la ronde préliminaire des Jeux olympiques de Sotchi 2014. Le défenseur des Kings de Los Angeles avait aussi trouvé le fond du filet lors des deux autres gains du Canada, contre la Norvège et l’Autriche, pour devenir le meneur au chapitre des buts (quatre) et des points (cinq) au sein de son équipe.

    « Je ne sais pas ce qui se passe, a indiqué Doughty. Je n’ai jamais marqué autant à L.A. Je dois beaucoup à mes coéquipiers – ils font un bon travail pour me remettre la rondelle. Lorsqu’on joue avec des attaquants aussi talentueux, tout ce qu’on a à faire c’est de se trouver un peu d’espace sur la glace et ils vont vous trouver, donc j’essayais seulement de diriger mes tirs au filet. »

    Ce n’est pas la première fois que Doughty sort du lot aux Olympiques. Il était le plus jeune joueur de la formation canadienne aux Jeux de Vancouver en 2010, et il avait commencé le tournoi en tant que septième défenseur.

    Il avait fallu peu de temps pour que Doughty obtienne des présences régulières et à la fin du tournoi, il était l’un des meilleurs joueurs de sa formation.

    « Il est talentueux. Il possède un excellent lancer », a souligné Sidney Crosby, capitaine de la formation canadienne. « Je pense qu’il est très bon pour faire passer sa rondelle à travers [la défensive]. Ils font un bon travail d’équipe en défense avec les cinq joueurs qui retraitent au filet, donc il faut une bonne combinaison entre un tir qui peut percer la défensive et savoir à quel moment le décocher. Il a fait un vraiment bon travail à ce niveau. »

    Le défenseur finlandais Kimmo Timonen a ajouté: « Il est vraiment bon avec la rondelle, donc je ne suis pas surpris de le voir jouer ainsi. Il est l’un des meilleurs défenseurs. »

    Doughty n’est pas le seul à générer de l’attaque, même si les attaquants – outre Jeff Carter – n’ont pas su répondre aux attentes. Le défenseur des Predators de Nashville Shea Weber a obtenu deux buts et quatre points, à égalité au deuxième rang avec l’attaquant des Sharks de San Jose Patrick Marleau.

    Carter, coéquipier de Doughty à Los Angeles, a inscrit trois buts en une période lors du match contre l’Autriche. Sinon, les seuls autres attaquants avec un but sont Jamie Benn et Ryan Getzlaf.

    « Il y a beaucoup d’excellents attaquants dans cette équipe et des joueurs qui peuvent mettre la rondelle dans le filet, a dit Weber. Les équipes font du bon travail pour neutraliser le milieu de glace. Je crois que nous obtenons des chances, mais que nous n’arrivons à marquer. »

    Doughty a touché la cible à 5-contre-5 en temps réglementaire, en avantage numérique et à 4-contre-4 en prolongation. Il a aussi joué un rôle clé en défense, limitant les chances de marquer de l’équipe adverse.

    Cela n’a rien de bien étonnant, considérant son niveau de jeu quatre ans plus tôt à Vancouver et son rôle déterminant dans la conquête de la Coupe Stanley des Kings en 2012. Il a aussi été un finaliste au trophée Norris.

    « J’aspire à ces opportunités, a précisé Doughty. Je joue à Los Angeles et les gens ne voient pas ce que l’on fait au quotidien. Et je parle de toute l’équipe. C’est ma chance de montrer tout ça aux gens de l’Est et au reste du Canada. J’avais hâte d’avoir cette opportunité. »