Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Bouchard: le Canada a fait face à plus d'adversité contre l'Autriche, malgré le score final

    vendredi 2014-02-14 / 17:57 / Jeux de Sotchi 2014

    Par Olivier Bouchard - Chroniqueur LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Bouchard: le Canada a fait face à plus d'adversité contre l'Autriche, malgré le score final
    Bouchard: le Canada a fait face à plus d'adversité contre l'Autriche, malgré le score final

    Le Canada affrontait aujourd’hui l’Autriche qui, malgré le score final, se sera au bout du compte défendue avec beaucoup plus d’acharnement que la Norvège. Ce match marquait l’entrée en scène de Matt Duchene (remplaçant Patrick Sharp, excellent dans la première rencontre) et P.K. Subban (Dan Hamhuis, plus effacé lors du premier match, laissait sa place).

    Les performances de l’équipe

    En reprenant les indicateurs usuels, soit les chances de marquer, les entrées de zone en possession de rondelle et les zones de mise en jeu (définies plus en détails dans l’analyse du match contre la Norvège), on constate que le jeu d’ensemble de l’équipe commence à s’affirmer plus nettement. Si les Autrichiens ont produit une douzaine de chances de marquer, les Canadiens en ont obtenues 28, ce qui est très élevé pour un match au cours duquel ils ont longtemps bénéficié d’une avance confortable. J’ajouterais qu’un deuxième élément nous signale cette plus grande cohésion, soit l’énorme quantité d’entrées de zone en possession de la rondelle, 61 à forces égales (ils en avaient obtenues 43 contre la Norvège). Tranquillement, donc, la machine se rode.

                


               
               

    Les performances des trios et duos

    Si on considère maintenant avec plus d’attention les performances des différents trios et duos de défenseurs, on constate que certaines unités se distinguent des autres. En premier lieu, les duos Keith-Weber et Pietrangelo-Bouwmeester sont clairement en train de s’établir comme unités de premier plan. Lorsqu’ils ont été sur la glace, les Autrichiens semblaient sans défense. À l’attaque, les trios de Crosby et Tavares ont fait parler la poudre générant respectivement huit et sept chances de marquer. Le trio de Getzlaf n’a pas su générer beaucoup de chances, mais a gagné la zone avec constance et y a contrôlé le jeu.

    Le trio de Toews a clairement connu des difficultés, tout comme d’ailleurs les défenseurs Subban, Doughty et Vlasic. La perte de Sharp a fait mal sur le plan défensif. La chose a de quoi surprendre à l’issue d’un match où Carter a marqué trois fois, mais le fait est que c’est en présence de ces joueurs que les Autrichiens (notamment Grabner) ont menacé. On n’a pas à parler de situation inquiétante outre mesure, mais il y a là une faiblesse dans l’armure canadienne.

    Voici les tableaux résumant les performances par trios et par duos. À leur suite, on passe aux performances individuelles.

               

               

               

    Les performances individuelles

    On voit par les tableaux qui suivent à quel point Tavares est en train d’émerger, à un point tel qu’on est en droit de commencer à considérer le fait qu’il soit en train de prendre le poste de deuxième centre de l’équipe. Les performances de Marleau et Carter, malgré un temps de glace limité, semblent susceptibles de repousser le gros Nash vers un possible séjour dans les gradins.

    En fait, Babcock me semble obligé de ne plus laisser Sharp de côté. Autant Toews et lui ont dominé, autant le capitaine des Blackhawks semble avoir eu de la difficulté à établir avec constance une collaboration fructueuse avec ses autres ailiers.

    De même, la défensive devra bientôt se stabiliser. On a fait jouer Doughty à gauche à quelques reprises (notamment avec Subban) et les résultats ne m’ont pas semblé fameux, alors que le no 8 avait fort bien travaillé avec Vlasic contre la Norvège. Subban comme Hamhuis me semblent donc destinés à attendre une éventuelle blessure.



    Olivier Bouchard est journaliste indépendant. Il s'intéresse particulièrement au journalisme de données, notamment à son application au domaine du hockey. Vous pouvez le lire sur son blogue En attendant les Nordiques et il publie quotidiennement des observations sur le hockey et les statistiques sur Twitter. Pour mieux comprendre les statistiques avancées, cliquez ici.

     

    La LNH sur Facebook