Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    La République tchèque bat la Lettonie et remporte sa première victoire du tournoi

    vendredi 2014-02-14 / 10:01 / Jeux de Sotchi 2014

    Par Shawn Roarke - Directeur de rédaction senior à NHL.com

    Partagez avec vos amis


    La République tchèque bat la Lettonie et remporte sa première victoire du tournoi
    La République tchèque bat la Lettonie et remporte sa première victoire du tournoi

    SOTCHI - La République tchèque savait qu’elle devait provoquer des choses vendredi pour se remettre sur les rails au tournoi olympique des Jeux de Sotchi.

    Un autre départ, comme celui qui avait mené à sa défaite de 4-2 contre la Suède lors du match d’ouverture du Groupe C mercredi, aurait pu être désastreux surtout contre la Lettonie, un pays désireux de remporter sa première victoire olympique d’importance.

    Heureusement, les Tchèques comptent toujours Jaromir Jagr dans leur équipe. Jagr a donné le ton en marquant un but important dans la dernière minute de la première période pour lancer les Tchèques vers une victoire de 4-2 contre les Lettons.

    « Nous n’avions pas très bien joué lors dans la première moitié du match contre la Suède mais nous avions mieux joué dans la deuxième partie de la rencontre et il faudra attendre à demain (contre la Suisse) pour voir quel genre d’équipe nous avons vraiment », a dit Jagr.

    Si les Tchèques continuent à obtenir de Jagr des prestations offensives comme celles qu’il a fournis lors des deux premiers matchs, il sera difficile d'avoir raison d'eux.

    Jagr a fourni un superbe effort pour procurer l’avantage aux Tchèques en première période. Dans l’enclave, il a saisi une passe de Marek Zidlicky, son coéquipier des Devils du New Jersey, et il s’est servi de son patin pour pousser la rondelle sur son bâton. Il a gardé la rondelle momentanément, puis il a décoché un tir des poignets qui a touché la partie supérieure du filet pour donner une avance de 2-1 à son équipe.

    « C’était un tir impossible à bloquer, a dit l’attaquant tchèque Jakub Voracek, qui a marqué ce qui devait s’avérer le but décisif en deuxième période. De la façon qu’il décoche ses tirs, c’est difficile pour les gardiens de les bloquer. Il sait comment marquer des buts. »

    Jagr, qui aura 42 ans samedi, a réussi un but par match lors des deux premières rencontres.

    Sa contribution vendredi soir a épaté l’entraîneur-chef de la Lettonie Ted Nolan.

    « Il est comme le bon vin, il devient meilleur en vieillissant, a affirmé Nolan, qui est l’entraîneur-chef des Sabres de Buffalo dans la LNH. J’ai déjà dit à quelqu’un qu’il est presque une ballerine sur la glace; il est souple et élégant. C’est un joueur de classe mondiale. Aujourd’hui, il a prouvé qu’il est encore très bon. »

    Les Tchèques sont partis du bon pied quand Martin Erat a marqué un but surprise de loin. Erat a battu le gardien de la Lettonie Edgars Masalskis entre les jambières même s’il n’y avait pas de circulation devant lui. Jusque-là, Masalskis, qui avait été dominant lors de la défaite de 1-0 contre la Suisse mercredi, avait réussi plusieurs beaux arrêts.

    « Nous avons dit que nous devions être plus actifs et imposer le rythme du match, a noté l’attaquant tchèque Ales Hemsky. Lors du premier match, ils imposaient le rythme en première période et on faisait peu de choses. Ce fut la différence aujourd’hui. »

    Mais les Lettons ont rendu les choses intéressantes en répliquant rapidement aux buts d’Erat et de Jagr.

    Jakub Sprukts a inscrit le premier but de la Lettonie lors du tournoi à l’aide d’un tir sur réception qui a battu Ondrej Pavelec. La rondelle est ressortie du filet si rapidement que presque personne, incluant les arbitres, a réalisé qu’elle avait touché une caméra à l’intérieur du filet. Spurkts pensait aussi que Pavelec avait réussi l’arrêt. Le jeu s’est poursuivi pendant presque 45 secondes jusqu’au prochain coup de sifflet. Le jeu a alors été revu et le but a été accordé.

    Pavelec, le gardien partant des Jets de Winnipeg, n’était pas en uniforme lors de la défaite contre la Suède. Jakub Kovar avait amorcé le rencontre mercredi et il avait accordé trois buts sur 10 tirs avant d’être remplacé. Alexander Salak, qui avait terminé la rencontre, était l’adjoint de Pavelec vendredi après-midi. Pavelec a terminé le match avec 18 arrêts, bien qu’il ait été mis à l’épreuve à plusieurs reprises.

    « Ce fut un bon départ pour moi, a estimé Pavelec. Ce fut un match difficile. Ce n’est jamais facile contre eux. On s’attendait à ce qu’ils jouent de la sorte et ils attendaient les occasions de marquer des buts. Ce ne fut pas facile, mais nous avons réussi des buts aux bons moments. »

    Herberts Vasiljevis a créé l’égalité au début de la deuxième période après un revirement, mais l’impasse n’a duré que 4:21 grâce à un jeu de toute beauté de Voracek. Il a tenu son bâton d’une seule main pour rediriger un tir des poignets en provenance de la pointe de Zbynek Michalek pour réussir le but qui a fait la différence.

    « Parfois, on a besoin d’être chanceux, a commenté Voracek, qui évolue avec les Flyers de Philadelphie. J’ai baissé mon bâton et j’ai été chanceux de toucher à la rondelle. J’essayais de dévier le tir mais on ne sait jamais. J’ai été chanceux sur ce but et ce fut un but important pour nous. »

    Zidlicky a donné plus de marge de manoeuvre aux Tchèques à 17:02, s’élançant du coin de la patinoire pour pousser la rondelle dans le filet. Sur le jeu, Martin Hanzal est entré en contact avec Masalskis après avoir été bousculé, ce qui a donné une ouverture à Zidlicky. Les Lettons ont protesté, alléguant qu’il y avait de l’obstruction. Mais le but a été accordé après la reprise vidéo.

    Masalskis a réussi 35 arrêts au cours de la rencontre.

    Les Tchèques compléteront la ronde préliminaire en affrontant la Suisse samedi et les Lettons joueront contre la Suède.

    --------------------------------

    SOMMAIRE DU MATCH

    CZE 2 2 0 - 4

    LAT 1 1 0 - 2

    Première période

    1. CZE, Erat (Krejci, Hemsky) 10:10

    2. LAT, Sprukts (Redlihs, Darzins) 13:05

    3. CZE, Jagr (Zidlicky, Plekanec) 19:29

    Pénalités - Ozolins LAT (bâton élevé) 7:31, Hanzal CZE (fait trébucher) 11:36, Redlihs LAT (bâton élevé) 18:36

    Deuxième période

    4. LAT, Vasiljevs (Pujacs) 2:45

    5. CZE, Voracek (Z Michalek) 7:06

    6. CZE, Zidlicky (Hanzal, Nedved) 17:02

    Pénalités - Aucune

    Troisième période

    Pénalités - Ozolins LAT (fait trébucher) 2:38, Cervenka CZE (accrochage) 14:15, Zidlicky CZE (accrochage) 15:18

    TIRS AU BUT

    CZE 16 15 8 - 39

    LAT   8   8  4 - 20

    Gardiens de but (arrêts-tirs reçus) - CZE: Pavelec (V, 18-20); LAT: Masalskis (D, 35-39).

    Jeux de puissance (buts-occasions) - CZE: 2-3; LAT: 0-2

     

    La LNH sur Facebook