Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    Groupe B: le Canada part favori pour avancer jusqu’en ronde des médailles

    mardi 2014-02-11 / 6:00 / Jeux de Sotchi 2014

    Par Arpon Basu - Directeur de la rédaction LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Groupe B: le Canada part favori pour avancer jusqu’en ronde des médailles
    Les gardiens de buts de la Finlande sont probablement les meilleurs de tout le tournoi olympique, mais le Canada possède de la profondeur et assez de talent pour dominer ses adversaires jusqu’à la ronde des médailles.

    Si la phase de groupes n’était pas déjà simplement une préparation de présaison pour le Canada aux Jeux de Sotchi 2014, elle devrait l’être maintenant.

    Ce qui était déjà un Groupe B déséquilibré l’est devenu encore plus quand la Finlande a appris qu’elle allait devoir se passer de Mikko Koivu du Wild du Minnesota et de Valtteri Filppula du Lightning de Tampa Bay.

    En l’absence de ses deux meilleurs joueurs de centre, les meilleurs espoirs de la Finlande pour un laissez-passer vers les quarts de finale devraient être réalisés à travers une place de quatrième as. C’est dommage parce qu’une équipe finlandaise en santé comptant sans aucun doute sur les meilleurs gardiens du tournoi aurait eu une chance de terminer au premier rang du groupe.

    Mais maintenant, il semble que le Canada ne fera qu’une bouchée du Groupe B en route vers la ronde des médailles.

    La ronde préliminaire du Groupe B débute jeudi et se terminera dimanche, quand le Canada et la Finlande s’affronteront lors du dernier match de la phase de groups du tournoi.

    CANADA

    Entraîneur: Mike Babcock

    Joueurs clés: A Sidney Crosby (Penguins de Pittsburgh), A Jonathan Toews (Blackhawks de Chicago), D Duncan Keith (Blackhawks de Chicago), D Shea Weber (Predators de Nashville).

    Retour sur 2010: Le Canada a gagné l’or grâce à une victoire en prolongation face aux États-Unis.

    Aperçu: C’est l’or ou rien.

    En résumé, ça décrit assez bien l’état d’esprit du Canada en vue des Jeux olympiques, ou de n’importe quelle autre competition internationale en fait.

    Le Canada compte sur 11 joueurs qui avaient également gagné l’or à Vancouver en 2010, incluant ses trois meilleurs défenseurs (Duncan Keith, Shea Weber et Drew Doughty), ses deux meilleurs joueurs de centre (Sidney Crosby et Jonathan Toews) et son gardien partant (Roberto Luongo). Parmi les 14 joueurs ajoutés à ce groupe, on retrouve le gagnant du plus récent trophée Art Ross (Martin St Louis) et du Norris (P.K. Subban), ainsi que les troisième (John Tavares), neuvième (Patrick Sharp), 17e (Chris Kunitz), 21e (Jamie Benn) et 24e (Matt Duchene) meilleurs pointeurs de la LNH.

    D’ailleurs, 11 attaquants du Canada figurent parmi les 25 meilleurs pointeurs de la ligue. L’alignement de tous les autres pays du tournoi olympique en ont neuf en tout: les États-Unis en ont trois (Phil Kessel, Patrick Kane et Joe Pavelski), la Russie en a deux (Alex Ovechkin et Evgeni Malkin), la Suède en a deux (Erik Karlsson et Nicklas Backstrom), la République tchèque en a un (David Krejci) et la Slovaquie en a un (Marian Hossa).

    FINLANDE

    Entraîneur: Erkka Westerlund

    Joueurs clés: G Tuukka Rask (Bruins de Boston), D Kimmo Timonen (Flyers de Philadelphie), D Sami Salo (Lightning de Tampa Bay), A Aleksander Barkov (Panthers de la Floride), A Teemu Selanne (Ducks d’Anaheim).

    Retour sur 2010: La Finlande a remporté le bronze en marquant quatre buts en troisième période dans un gain de 5-3 contre la Slovaquie.

    Aperçu: La Finlande possède les meilleurs gardiens de buts du tournoi avec Tuukka Rask, Antti Niemi et Kari Lehtonen.

    Malheureusement pour les Finlandais, ils ne peuvent jouer qu’un à la fois.

    Mais il est probable qu’aucune autre équipe dans ce tournoi n’est plus décimée par les blessures que la Finlande, qui a officiellement perdu Koivu et Filppula la semaine dernière. Lorsque combiné au fait que le frère aîné de Koivu, Saku, ait décidé de décliner l’offre pour mettre toute son énergie sur les Ducks d’Anaheim et les séries éliminatoires, la Finlande se retrouve sans ses trois meilleurs joueurs de centre.

    Cette réalité pourrait pousser Aleksander Barkov sous les projecteurs.

    L’histoire de la recrue de 18 ans des Panthers était déjà belle de par le simple fait qu’il ait été sélectionné, mais maintenant Barkov pourrait aussi être appelé à remplir le rôle de premier joueur de centre d’ici la fin du tournoi. Au centre, la Finlande possède Barkov, Olli Jokinen des Jets de Winnipeg et Mikael Granlund du Wild du Minnesota, mais l’ordre dans lequel ils seront placés reste à voir.

    NORVÈGE

    Entraîneur: Roy Johansen

    Joueurs clés: A Mats Zuccarello (Rangers de New York), G Lars Haugen, A Patrick Thoresen, D Ole-Kristian Tollefsen

    Retour sur 2010: La Norvège a terminé au 10e rang à Vancouver, perdant les quatre matchs qu’elle a disputés.

    Aperçu: Le manque de joueurs de la LNH chez les Norvégiens est compensé par leur constance.

    Il y a 14 joueurs qui avaient aussi fait partie de l’édition 2010 de l’équipe, qui avait amorcé la troisième période de son match contre la Slovaquie 3-3 avec de s’incliner 4-3 sur un but de Miroslav Satan. La Norvège avait aussi poussé la Suisse jusqu’à la prolongation en phase de groupes.

    Le plus dominant de ces joueurs serait l’attaquant des Rangers Mats Zuccarello, le seul joueur norvégien dans la LNH. Zuccarello, qui avait répondu aux attentes aux Jeux de Vancouver en 2010, mène les Rangers au chapitre des points avec 43 en 58 matchs.

    Le défenseur Ole-Kristian Tollefson et l’attaquant Patrick Thoresen ont également de l’expérience dans la LNH, mais la force de la Norvège viendra de la chimie établie il y a quatre ans.

    La seule position qui affiche des visages différents de ceux qu’on a vus à Vancouver est devant les buts, où Lars Haugen du Dinamo de Minsk dans la KHL devrait être d’office la majeure partie du temps.

    AUTRICHE

    Entraîneur: Emanuel Viverois

    Joueurs clés: A Thomas Vanek (Islanders de New York), A Michael Grabner (Islanders), A Michael Raffl (Flyers de Philadelphie).

    Retour sur 2010: Ne s’était pas qualifiée

    Aperçu: Les Autrichiens se rendront aussi loin que leur trio de joueurs de la LNH les amènera.

    Thomas Vanek et Michael Grabner des Islanders et Michael Raffl des Flyers sont la force de l’équipe autrichienne, mais le niveau de talent chute de façon assez significative au-delà de ces trois-là.

    Des 25 joueurs de l’équipe, 16 proviennent de la Ligue autrichienne, qui ne figure pas parmi les meilleurs circuits en Europe. Trois autres joueurs évoluent dans la Ligue suisse ainsi qu’un chacun dans les meilleures ligues d’Allemagne et de Suède, en plus d’un qui joue dans la deuxième division suédoise.

    Devant les buts, l’Autriche devrait se fier sur Bernhard Starkbaum du Brynäs de Gävle dans la Ligue suédoise, qui a démontré un taux d’efficacité de ,934 en trois matchs de qualifications pour les Jeux olympiques l’an dernier.

     

    La LNH sur Facebook