Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
 

Les Blues ont raison des Blue Jackets en fusillade

samedi 2014-02-08 / 17:35 / LNH.com - Nouvelles

Par Louie Korac - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Blues ont raison des Blue Jackets en fusillade
Les Blues ont raison des Blue Jackets en fusillade

ST. LOUIS – Vladimir Tarasenko voulait quitter pour la Russie avec style.

Avec les Jeux olympiques de 2014 qui se déroulent à Sotchi, dans son pays d'origine, l’attaquant des Blues de St. Louis a aidé son équipe à amorcer la pause olympique au sommet de la section centrale, samedi après-midi, en inscrivant le filet décisif en fusillade pour confirmer une victoire de 4-3 sur les Jets de Winnipeg au Scottrade Center.

TJ Oshie a aussi marqué en tirs de barrage pour les Blues, et Brian Elliott a arrêté les tentatives de Bryan Little et d’Andrew Ladd.

Brenden Morrow et Derek Roy ont chacun obtenu un but et une aide, Jaden Schwartz a également touché le fond du filet et Elliott a effectué 28 arrêts. Les Blues (39-12-6) et leurs rivaux de section des Blackhawks de Chicago ont chacun amassé 84 points, mais St. Louis a joué trois matchs de moins.

St. Louis a amélioré sa fiche à 15-0-1 contre des adversaires de sa section. L'entraîneur des Blues, Ken Hitchcock, a quant à lui dépassé Scotty Bowman pour prendre le quatrième rang au chapitre des victoires dans l’histoire de l’organisation avec 111.

Mark Scheifele a marqué deux fois, Dustin Byfuglien a fait vibrer les cordages en avantage numérique, Blake Wheeler a récolté deux aides et Al Montoya a réalisé 23 arrêts pour les Jets (28-26-6).

Schwartz a brisé une égalité de 2-2 en marquant à 34 secondes de la troisième période après une mise en jeu remportée en zone offensive par Patrik Berglund, qui a remis derrière pour Barret Jackman. Ce dernier a récolté la 139e mention d’aide de sa carrière à son 700e match de saison régulière.

Les Jets ont nivelé la marque pour une troisième fois quand Byfuglien a capté une passe de Wheeler et décoché un tir frappé de la pointe droite pour déjouer Elliott avec 6:17 à jouer.

Le deuxième but du match de Scheifele est survenu après une tentative de dégagement ratée par les Blues. Wheeler a permis à Scheifele de se présenter devant Elliott, et la recrue a foncé vers le filet avant de marquer à l’aide d’un lancer du revers, à 10:22 de la deuxième, pour égaler la marque 2-2.

Le deuxième but de Morrow en trois rencontres avait ouvert le pointage à 7:39 dans le match. Il a capté une passe de Tarasenko et a décoché un tir des poignets du cercle droit pour battre Montoya.

Les Jets ont nivelé le pointage à 12:33 quand Scheifele s’est positionné dans l’enclave et a enfilé l’aiguille à la suite d’une passe de Devin Setoguchi depuis l’arrière du filet, tandis qu’un jeu de puissance prenait fin. Les Blues purgeaient une pénalité mineure de banc pour avoir eu trop d’hommes sur la patinoire, un aspect du jeu qui s’est avéré un problème pour les Blues dans le passé.

Le premier but de Roy depuis le 12 décembre contre les Maple Leafs de Toronto (25 matchs) est survenu après que les Blues eurent profité d’un coup de chance, quand Alex Pietrangelo a tiré une rondelle dans la zone de Winnipeg et que le disque a frappé l'arbitre Jon McIsaac. Morrow a capté la rondelle libre et a fait une passe transversale à Roy pour un tir sur réception depuis le bas du cercle gauche, avec 2:22 à jouer en première période, procurant ainsi aux Blues une avance de 2-1.

Les Blues ont joué les 45 dernières minutes sans les services du défenseur Jordan Leopold, qui est entré en collision lourdement avec le défenseur Zach Bogosian des Jets derrière le filet de Winnipeg. Il a dû être aidé pour quitter la glace, lui qui semblait blessé à la jambe droite.

Les deux gardiens ont fait des arrêts clés en troisième, Montoya ayant notamment sorti la mitaine pour contrer un effort de Schwartz en désavantage numérique, gardant le pointage à 3-2. Elliott est venu contrecarrer les efforts de tour du chapeau de Scheifele avec un arrêt à la suite d’un tir sur réception de l’enclave avec 2:18 à jouer, conservant la marque à 3-3.

 

La LNH sur Facebook