Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les Rangers interrompent la série de victoires en fusillade des Penguins

vendredi 2014-02-07 / 22:46 / LNH.com - Nouvelles

Par Wes Crosby - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Rangers interrompent la série de victoires en fusillade des Penguins
Les Rangers infligent une rare défaite en fusillade aux Penguins

PITTSBURGH – Vendredi soir, le but de Brad Richards dans la troisième vague des tirs de barrage a permis aux Rangers de New York de l’emporter 4-3 contre les Penguins de Pittsburgh, qui subissaient ainsi un premier revers en fusillade en exactement deux ans.

Mats Zuccarello a compté lors de la deuxième vague pour les Rangers, mais Evgeni Malkin a répliqué en déjouant Henrik Lundqvist au tour suivant. Richards a ensuite battu Marc-André Fleury avec un tir des poignets pour mettre fin à la séquence de neuf victoires consécutives des Penguins en tirs de barrage. Pittsburgh n’avait pas perdu en fusillade depuis le 7 février 2012, alors que le Canadien de Montréal l’avait remporté 3-2.

Les Rangers étaient à moins de trois minutes de l’emporter en temps réglementaire, mais l’attaquant des Penguins James Neal a créé l’égalité alors qu’il ne restait que 2:56 à jouer. Le défenseur recrue Olli Maatta a pris possession du disque dans le coin de la patinoire avant de le refiler à Neal à la gauche du filet. Neal a déjoué Lundqvist avec un tir des poignets pour inscrire son 20e but de la saison.

Les Rangers ont brisé l’égalité de 2-2 à 9:24 de la troisième période. Le lancer de Dan Girardi a rebondi sur la bande et Benoit Pouliot a saisi la rondelle pour la pousser entre la jambière droite de Fleury et le poteau gauche. Il s’agissait de son 11e filet de l’année et de son deuxième de la soirée.

Même s’il a accordé plus d’un but pour la première fois en trois matchs, Lundqvist a réalisé 26 arrêts pour prolonger sa série de victoires consécutives à cinq, un sommet pour lui cette saison. Les Rangers (32-24-3) ont remporté cinq de leurs six dernières parties et ils commencent la pause olympique au deuxième rang de la section Métropolitaine, 16 points derrière Pittsburgh (40-15-3).

La première période s’est terminée par le pointage de 1-1, mais New York a pris les devants après seulement 34 secondes de jeu au deuxième vingt.

Pendant que Neal se trouvait au banc des punitions pour avoir causé de l’obstruction, Girardi a compté après que Derick Brassard eut remporté la mise au jeu. Il a battu Fleury avec un tir vif seulement quatre secondes après le début de l’avantage numérique. C’était le premier but accordé en infériorité numérique par les Penguins en neuf parties à domicile. Ils avaient neutralisé 27 supériorités numériques de suite au Consol Energy Center. Fleury a fait face à 32 lancers lors des deux premières périodes de jeu, soit sept de plus que lors de ses deux derniers départs. Il a terminé la soirée avec 38 arrêts.

Pittsburgh a répliqué en avantage numérique à 8:29. Malkin a capté la passe de Matt Niskanen, puis il s’est avancé le long de la bande droite avant de remettre la rondelle à Neal à l’autre extrémité du cercle des mises en jeu de droite. Neal lui a retourné le disque et Malkin a marqué son 18e but de l’année avec un tir sur réception.

Malkin et Neal ont tous les deux prolongé leur séquence de matchs avec au moins un point à cinq. Le jeu de puissance des Penguins, le meilleur de la LNH avec un taux d’efficacité de 24,9 pour cent avant la rencontre de vendredi, a capitalisé deux fois en quatre occasions.

Le déroulement de la première période a été semblable : les Rangers ont marqué tôt et les Penguins ont répliqué en avantage numérique pour créer l’égalité à mi-chemin de l’engagement.

Pouliot a vite inscrit les Rangers au tableau quand il a touché la cible à 1:04 du premier tiers. Le défenseur Marc Staal a lancé de la pointe et Zuccarello a saisi le retour à l’embouchure du filet. Il a tenté de loger la rondelle du côté gauche du but, mais elle est restée coincée entre le poteau gauche et le patin de Fleury. Pouliot s’est amené et il est parvenu à pousser le disque derrière la ligne des buts.

Maatta a égalé le pointage à 11:43 avec le premier but en avantage numérique de sa carrière. Le défenseur Paul Martin y est allé d’un lancer frappé dans la circulation lourde et Jussi Jokinen l’a fait dévier à la droite de la cage. La rondelle a dépassé Malkin pour aboutir sur le bâton de Crosby, dont le tir du revers a été bloqué par Lundqvist. Maatta a poussé le retour du revers dans le fond du filet.

 

La LNH sur Facebook