Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Le Canadien a appris à ne pas paniquer et à rester calme dans l’adversité

vendredi 2014-02-07 / 11:11 / LNH.com - Nouvelles

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

MONTRÉAL - Le Canadien de Montréal a remporté une deuxième victoire de suite en battant les Canucks de Vancouver 5-2 quand Max Pacioretty a réussi le tour du chapeau, jeudi soir.

Avec encore un match à jouer d’ici la pause olympique, une rencontre en Caroline contre les Hurricanes samedi, le Canadien présente maintenant une fiche de 31-21-6 et il semble avoir retrouvé ses repères après avoir connu des difficultés à la mi-janvier.

Face aux Canucks, le Canadien a réussi cinq buts dans un match pour la première fois depuis le milieu du mois de janvier quand il avait battu les Sénateurs d’Ottawa 5-4 en prolongation.

« Les choses vont mieux pour nous », a reconnu l’entraîneur-chef Michel Therrien. « Il y a toujours des hauts et des bas dans une saison. Il faut comprendre pourquoi quand ça va moins bien. Il ne faut pas paniquer. Il faut rester calme et essayer de s’ajuster. Je pense que c’est ce que nos joueurs ont fait. Depuis, je trouve qu’on joue du bon hockey, du hockey inspiré, et ce sont des points importants à ce temps-ci de l’année.

« On est revenu à notre concept d’équipe, a-t-il expliqué. On s’est concentré sur la façon qu’on devait jouer et comme j’ai déjà dit, il y a de l’adversité dans une saison. C’est de voir comment on y répond. »

Comme mardi dans la victoire de 2-0 contre les Flames de Calgary, le quatrième trio composé de Michaël Bournival, Ryan White et Dale Weise a encore bien fait.

« White joue bien depuis son retour mais j’aimais bien aussi comment il jouait avant, a dit Therrien. C’est un jeune joueur qui acquiert de la maturité. J’étais content qu’il marque son premier but et il le méritait. Lors du match précédent, il était aussi autour du filet. Il apporte de l’énergie à l’équipe. »

En ce qui concerne Weise, qui affrontait son ancienne équipe après avoir été acquis en retour de Raphaël Diaz lundi, Therrien est content de l’avoir dans sa formation.

« Encore ce soir, il (Weise) a bien joué. J’aime beaucoup sa rapidité, sa façon de compétitionner. Il va souvent au filet, il fait des bonnes choses. C’est une bonne acquisition pour notre équipe. »

Bournival a toutefois subi une blessure au haut du corps au cours de la rencontre.

Le Canadien a été dominé 44-29 au chapitre des tirs au but mais il a tout de même marqué cinq buts, quatre contre Roberto Luongo. Le dernier filet, le troisième du match par Pacioretty, a été inscrit dans un filet désert.

« Ce soir, on a été opportuniste et ça fait du bien, a dit Therrien. Parfois, on crée beaucoup d’occasions mais on réussit à marquer un but ou deux buts seulement. On a profité de nos occasions et c’est bon pour la confiance. »

Le Canadien a reçu cinq pénalités mineures au cours de la rencontre et Therrien a noté que c’est un aspect du jeu qu’il doit corriger.

« Les punitions ont changé le momentum de la rencontre. On a trop pris de punitions. Carey (Price) a encore été solide mais une chose est certaine. Il va falloir passer moins de temps au banc des pénalités. Nos punitions leur ont donné du momentum. »

Dans le vestiaire des Canucks, l’entraîneur-chef John Tortorella a confié qu’il n’avait perdu espoir que ses joueurs reviennent de l’arrière en troisième alors qu’ils accusaient un retard d’un but.

« Je pense qu’on a bien joué à la première et qu’on a vraiment bien joué au début de la deuxième, a-t-il dit. Mais on a été incapable de continuer. Nous avions besoin de momentum en troisième et parvenir à réussir un but mais on avait ensuite une pente à remonter. »

Les Canucks étaient privés de leur capitaine Henrik Sedin. Il sera aussi laissé de côté lors du dernier match de l’équipe avant la pause olympique en raison d’une blessure aux côtes et il ne représentera pas la Suède aux Jeux olympiques de Sotchi.

« Je resterai à la maison », a dit Sedin après la rencontre. « J’ai besoin de repos. J’ai besoin d’une période de réhabilitation et j’aurai quelques jours de repos pour récupérer. »

Pour toutes les nouvelles et analyses des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2014, choisissez votre séries
vs.
La série débute le 18 avril
vs.
Montréal mène la série 1-0
vs.
Pittsburgh mène la série 1-0
vs.
New York mène la série 1-0
vs.
Le Colorado mène la série 1-0
vs.
St. Louis mène la série 1-0
vs.
Anaheim mène la série 1-0
vs.
San Jose mène la série 1-0
 

La LNH sur Facebook