Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Pacioretty réussit un tour du chapeau pour mener le Canadien au gain face aux Canucks

jeudi 2014-02-06 / 22:47 / LNH.com - Nouvelles

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Pacioretty réussit un tour du chapeau pour mener le Canadien au gain face aux Canucks
Pacioretty réussit un tour du chapeau pour mener le Canadien au gain face aux Canucks

MONTRÉAL – Max Pacioretty a réussi un tour du chapeau en plus d’obtenir deux tirs de pénalité, jeudi, et le Canadien de Montréal a prolongé le calvaire des Canucks de Vancouver en l’emportant 5-2 au Centre Bell.

Décimés par les blessures, les Canucks ont subi une sixième défaite de suite et une 10e à leurs 13 derniers matchs, et ils affichent un dossier de 4-12-3 à leurs 19 dernières rencontres. Ils ont marqué deux buts ou moins dans 13 de ces 19 matchs.

À la veille du tournoi olympique, Carey Price a encore été solide pour remporter son duel contre Roberto Luongo, alors que les deux convoitent le poste de gardien no 1 de l’équipe canadienne à Sotchi.

Price a fait face à 44 tirs. Il n’a alloué que six buts à ses cinq dernières présences et il a stoppé 172 des 178 tirs dirigés vers lui.

Luongo, lui, a concédé 18 buts à ses cinq dernières apparitions.

Curieusement, Price n’a pas mérité une étoile. Elles ont été attribuées à Pacioretty, David Desharnais et Ryan White.

« Si on avait perdu la rencontre, je m’en serais voulu d’avoir raté mes deux tirs de pénalités et je me serais frappé sur la tête. Mais maintenant, je peux en rire, a révélé Pacioretty. Mon seul autre tir avait aussi été contre Luongo. Il sait comment faire contre moi. »

Pacioretty a complété son tour du chapeau en marquant dans un filet désert avec un peu plus d’une minute à jouer. La foule n’a cependant pas réagi avec autant d’enthousiasme que d’habitude lors d’un tour du chapeau.

« La sensation est différente quand on réussit son troisième but dans un filet désert, a-t-il souligné en souriant. Je ne pense pas qu’il y avait six chapeaux sur la glace. Les partisans m’en voulaient peut-être! Je pense qu’il y avait plus de chapeaux sur la glace quand j’ai réussi mon premier tour du chapeau à Long Island – contre les Islanders de New York. »

Les deux tirs de pénalités de Pacioretty dans un match, par surcroît dans la même période, constituent un nouveau record du Canadien.

« Il est un joueur d’élite. Son coup de patin est de première classe », a dit Price en parlant d’abord de Pacioretty. « Je pensais qu’il allait obtenir au moins un but sur ses deux tirs de pénalité. Je pense qu’il avait réussi six buts en sept tentatives ce matin lors de l’entraînement. Mais Luongo est un bon gardien. Il couvre beaucoup d’espace dans le filet. »

En ce qui concerne sa prestation, Price a été fidèle à ses habitudes et il a été d’une modestie qui l’honore.

« La clé, c’est que nous avons été capables de les maintenir au centre de la glace, a-t-il expliqué. Ils ont eu plusieurs tirs qui provenaient du périmètre. Ils ont placé des joueurs devant le filet et ils ont dévié des rondelles, mais on a été solide. »

En plus des trois filets de Pacioretty, qui totalise maintenant 26 buts, White, avec son 1er but, et Plekanec, avec son 17e, ont aussi touché la cible pour le Canadien.

« Je suis content de mon but, vous ne pouvez pas savoir jusqu’à quel point, a dit White. C’est une bonne façon de finir la soirée. Il ne fait aucun doute que c’est un soulagement. Ça fait du bien. »

Chris Higgins, avec son 16e, et Alexander Edler, avec son cinquième, ont réussi les buts des Canucks.

Pacioretty a obtenu ses deux tirs de pénalité en moins de deux minutes à la deuxième période, mais les deux fois, il a été incapable d’avoir raison de Luongo.

Pacioretty s’est vu octroyer un premier tir de pénalité à 11:47 après avoir été accroché par Raphael Diaz. Il s’est avancé et a raté la cible en visant à côté du filet à la droite de Luongo.

L’Américain a eu droit à son deuxième tir de pénalité de la rencontre à 13:38 de la deuxième période. Cette fois-ci, Luongo a arrêté son tir du revers. Il a essayé de le déjouer après avoir ralenti sa course dans l’espoir que le gardien des Canucks se commette d’abord.

« Je ne croyais jamais obtenir un deuxième tir de pénalité aussi rapidement, a souligné Pacioretty. J’essayais seulement de reprendre mon souffle et de nettoyer ma visière pour gagner du temps. J’ai trop réfléchi avant d’effectuer mon tir. »

Qu’à cela ne tienne, Pacioretty s’est repris en troisième en marquant son deuxième but du match à la suite d’une passe savante de David Desharnais, à 4:45. Plekanec a ensuite porté le score 4-1 à 8:14 quand la remise qu’il tentait vers Desharnais a ricoché contre le patin d’Edler.

Edler a réussi le dernier but des Canucks, à 12:21. Les deux filets de Vancouver ont été inscrits en avantage numérique.

P.K. Subban, qui a obtenu plus de 25 minutes de temps de glace, a fait l’éloge de Pacioretty et Price.

« Cela en dit long sur sa force de caractère, a-t-il dit. Pacioretty n’a pas marqué lors de ses deux tirs de pénalité et il a compté deux fois par la suite. Ça démontre qu’il est fort mentalement et déterminé. »

En ce qui concerne Price, il a résumé sa pensée en disant: « Carey a été solide pendant toute l’année. On ne s’attend à rien de moins de lui. Il nous donne toujours une chance de gagner à chaque match et c’est ce qu’il a encore fait ce soir (jeudi). »

Les Canucks affrontaient le Canadien sans leur capitaine Henrik Sedin, qui n’est pas remis d’une blessure aux côtes. Le Suédois, qui ne jouera pas aux Jeux olympiques de Sotchi, est le meilleur marqueur des Canucks contre le Canadien avec 17 points en 20 matchs. Il avait inscrit le seul but de son équipe à Vancouver quand le Canadien l’a emporté 4-1 le 12 octobre lors du premier match entre les deux équipes cette saison.

White: 1er but

Le Canadien a pris l’avance 2-0 à la première période même si les Canucks ont réussi trois tirs de plus, terminant l’engagement à 12-9.

À son premier match contre son ancienne équipe, Dale Weise a obtenu la première occasion de marquer en dirigeant le premier tir vers Luongo à la septième minute. Il a effectué un lancer du revers que le gardien des Canucks a stoppé avec sa poitrine sans donner de retour.

Ryan Kesler a reçu la première punition du match pour avoir accroché Plekanec à 13:52 et le Canadien a saisi l’occasion pour inscrire le premier but du match en déployant son attaque massive. P.K. Subban a effectué un tir frappé de la pointe et la rondelle a dévié sur Pacioretty, ne laissant aucune chance à Luongo.

White a ensuite porté le score 2-0 à 16:02 après que Luongo eut bloqué un tir de loin de Weise. Luongo croyait que le jeu était arrêté pendant que Michael Bournival essayait de se libérer du défenseur près de lui. White n’a eu qu’à soulever la rondelle pour toucher le fond du filet.

Le Canadien a terminé la première période en désavantage numérique quand Plekanec a été puni avec 14 secondes à jouer, et il a rapidemment eu à se défendre lors d’un autre désavantage numérique en raison d’une pénalité à Alexei Emelin.

Luongo a réussi un superbe arrêt contre Brandon Prust lors d’une descente à 2-contre-1 avec Plekanec pendant la pénalité à Emelin, et Higgins, qui revenait au jeu, a réduit l’écart à 2-1 quand la rondelle a dévié contre sa jambe. Le but de Higgins a stimulé les Canucks et Price s’est illustré face à David Booth pour protéger l’avance de son équipe.

Price a fait face à 15 tirs à la deuxième période.

Chez le Canadien, le défenseur Francis Bouillon et l’attaquant George Parros ont encore été laissés de côté. Il est toujours privé du défenseur Davis Drewiske (épaule) ainsi que des attaquants Alex Galchenyuk (main) et Travis Moen (bas du corps).

Le défenseur Dan Hamhuis était aussi absent du côté des Canucks, mais l’attaquant Brad Richardson effectuait son retour au jeu. L’attaquant Mike Santorelli ainsi que des défenseurs Kevin Bieksa (pied), Christopher Tanev (pouce), Yannick Weber et Andrew Alberts (tête) manquent toujours à l’appel.

Le Canadien disputera son dernier match avant la pause olympique en rendant visite aux Hurricanes en Caroline, tandis que les Canucks seront à Toronto pour affronter les Maple Leafs afin de compléter leur voyage de cinq rencontres.

 

La LNH sur Facebook