Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Un face-à-face Carey Price-Roberto Luongo au Centre Bell

jeudi 2014-02-06 / 14:41 / LNH.com - Nouvelles

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Un face-à-face Carey Price-Roberto Luongo au Centre Bell
À moins d’une semaine du début du tournoi olympique, Carey Price sera opposé à Roberto Luongo jeudi soir quand les Canucks de Vancouver rendront visite au Canadien de Montréal au Centre Bell.

MONTRÉAL - À moins d’une semaine du début du tournoi olympique, Carey Price sera opposé à Roberto Luongo jeudi soir quand les Canucks de Vancouver rendront visite au Canadien de Montréal au Centre Bell.

Price a remporté 24 victoires cette saison, cinq de plus que Luongo, et il a réussi deux jeux blancs à ses quatre dernières présences. Les deux affichent des moyennes de buts alloués presque semblables - 2,37 pour Price et 2,33 pour Luongo.

Les deux gardiens batailleront pour le poste de gardien no 1 de l’équipe canadienne lors de la ronde préliminaire du tournoi de Sotchi et chaque équipe n’a plus que deux matchs à disputer avant la pause olympique.

« Pour le moment, je me concentre sur le match de ce soir », a révélé Luongo quand il a été questionné sur la présence de Price devant le filet du Canadien. « Je pense que notre équipe a de plus grosses préoccupations présentement.

« On a perdu cinq matchs de suite et on n’a ramassé aucun point, a-t-il rappelé. Honnêtement, je me concentre à 100 pour cent sur mon travail et pour aider l’équipe. Je ne veux pas me laisser distraire par ce qui se passe à l’extérieur et par ce qui nous attend la semaine prochaine. »

Les Canucks ne font rien qui vaille depuis quelques temps. Ils ont subi neuf défaites à leurs 12 derniers matchs et ils présentent une fiche de 4-11-3 à leurs 18 derniers matchs. Ils ont marqué deux buts ou moins dans 12 de ces 18 rencontres.

Après la défaite de 3-1 à Boston contre les Bruins mardi, Luongo a pris le blâme de la défaite en disant qu’il était responsable à 100 pour cent de l’échec.

« J’avais le sentiment que c’est un match qui aurait pu facilement être 1-1 et qu’on aurait pu aller en prolongation, a-t-il expliqué. On a beaucoup de blessés et ce ne sera pas du joli quand on va gagner. Il faut que tout le monde fournisse de gros efforts, moi en premier, et je me mets beaucoup de pression. Je veux être celui qui aidera l’équipe à s’en sortir. »

L’attitude de Luongo plaît évidemment à l’entraîneur-chef John Tortorella.

« Luongo, c’est un professionnel, a-t-il dit. Il veut aider l’équipe à s’en sortir. J’ai eu une conversation seul à seul avec lui hier (mercredi) et il est prêt à jouer. »

Luongo a aussi eu de bons mots pour Tortorella, qui a la réputation d’être exigeant avec ses joueurs.

« Je l’aime derrière le banc. Je pense que c’est un très bon entraîneur, a-t-il révélé. C’est un entraîneur qui enseigne vraiment le hockey. Il a donné beaucoup de structure à notre équipe depuis son arrivée. C’est sûr qu’il a beaucoup de passion mais c’est une bonne chose pour notre équipe. Des fois, on a tous besoin d’un p’tit coup de pied au derrière ! »

Retour de Diaz

Le défenseur Raphaël Diaz sera de retour au Centre Bell trois jours après avoir été échangé en retour de Dale Weise. À son premier match avec les Canucks, Diaz a réussi le seul but de sa nouvelle équipe dans la défaite contre les Bruins.

« Il a bien fait, a affirmé Luongo. Il a compté un but. Déjà là, c’est un bonus pour nous. Il joue bien avec la rondelle, il a un bon sens du jeu et il fait des belles passes pour les sorties de zone. On a plusieurs blessés à la ligne bleue et il nous aide beaucoup présentement. »

Diaz a obtenu près de 26 minutes de temps de glace contre les Bruins après avoir été laissé de côté à ses huit dernières rencontres avec le Canadien.

« J’ai joué et j’ai eu du plaisir, a-t-il dit. Lors des premières minutes, mon cœur battait fort parce que je n’avais pas joué depuis deux semaines environ mais j’étais vraiment excité. Ce fut formidable de jouer et aussi très agréable. »

Diaz a avoué qu’il était un peu perdu en entrant au Centre Bell. Il ne savait pas où était situé le vestiaire du club visiteur.

« J’ai joué ici pendant trois ans et c’était spécial de revenir ce matin, a-t-il dit. Je ne savais pas où aller tout de suite. J’ai ensuite trouvé le chemin pour me rendre dans le vestiaire des visiteurs. »

Tortorella s’est dit impressionné par le travail de Diaz à Boston.

« II a joué pendant près de 26 minutes, il a réussi un but et il a fait circuler la rondelle, a-t-il révélé. Je ne l’avais pas vu jouer beaucoup mais on a plusieurs blessés. Il lance de la droite et je pense qu’il a très bien joué. »

D’autre part, Tortorella s’est réjoui de l’addition de Martin St-Louis à l’équipe canadienne à la suite du retrait de Steven Stamkos. Il a été son entraîneur pendant plusieurs saisons avec le Lightning de Tampa Bay.

« Je ne pourrais être plus heureux pour lui, a-t-il dit. Ils ne seront pas capables de l’enlever de la glace là-bas. Il est bon à ce point-là. Je viens de lui envoyer un message- texte ce matin avant l’entraînement. Son cœur est aussi gros que l’amphithéâtre ici. Il a été ignoré par le passé et il sera très bon pour représenter son pays. »

Il s’agira du deuxième et dernier match entre les deux équipes cette saison. Le Canadien l’avait emporté 4-1 à Vancouver le 12 octobre.

Les Canucks affronteront le Canadien sans leur capitaine Henrik Sedin, qui soigne une blessure. Il ratera aussi la dernière rencontre du Canucks avant la pause olympique. Il a pris part aux deux matchs précédents dans l’espoir d’aider son équipe mais Tortorella a indiqué qu’il n’est pas complètement rétabli et qu’il ne veut pas risquer qu’il aggrave sa blessure.

Blessé, le défenseur Dan Hamhuis manquera aussi à l’appel, mais les attaquants Chris Higgins et Brad Richardson seront de retour dans l’alignement.

Les Canucks sont aussi privés de l’attaquant Mike Santorelli ainsi que des défenseurs Kevin Bieksa (pied), Christopher Tanev (pouce), Yannick Weber et Andrew Alberts (tête).

Le Canadien est toujours privé du défenseur Davis Drewiske (épaule) ainsi que des attaquants Alex Galchenyuk (main) et Travis Moen (bas du corps).

Le défenseur Francis Bouillon et l’attaquant George Parros seront encore laissés de côtés.

Le Canadien rendra visite aux Hurricanes en Caroline samedi tandis que les Canucks seront à Toronto pour se mesurer aux Maple Leafs.

 

La LNH sur Facebook