Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Martin St-Louis remplacera son coéquipier Steven Stamkos à Sotchi

    jeudi 2014-02-06 / 13:59 / Jeux de Sotchi 2014

    LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Martin St-Louis remplacera son coéquipier Steven Stamkos à Sotchi
    Le capitaine du Lightning de Tampa Bay Martin St-Louis a été nommé comme remplaçant de Steven Stamkos au sein de l’équipe canadienne de hockey olympique, Hockey Canada a annoncé jeudi.

    Martin St-Louis a été choisi pour remplacer son coéquipier du Lightning de Tampa Bay Steven Stamkos aux Jeux de Sotchi.

    Agé de 38 ans, le capitaine du Lightning prendra part à ses deuxièmes Jeux, ayant représenté le Canada à Turin en 2006. Il en sera à sa première présence sur la scène internationale depuis le Championnat du monde 2006 quand il avait cumulé 15 points en neuf rencontres.

    « On m’a téléphoné hier », a raconté St-Louis jeudi. « C’est une merveilleuse occasion pour moi. Je pense que si vous demandez à Stamkos par qui il veut être remplacé, ce serait par moi. Je vais donc faire du mieux que je peux. »

    « C’est formidable pour Marty, s’est réjoui Stamkos. S’il y a quelqu’un dans notre vestiaire qui le mérite depuis le premier jour, c’est Marty. »

    Le Lightning a annoncé mercredi que Stamkos n’était pas médicalement apte à recommencer à jouer de sorte qu’il a dû se retirer des Jeux. Il s’est fracturé le tibia le 11 novembre lors d’une vilaine chute contre le poteau des buts des Bruins de Boston.

    « Je ne vois pas ça comme un remplacement. Je vois ça comme si Marty obtient un poste qu’il mérite », a encore dit Stamkos.

    St-Louis savait qu’il était un des favoris pour remplacer Stamkos de sorte que la nouvelle ne l’a pas vraiment surpris.

    « Tous ceux qui me connaissent savent que je suis très émotif. Et il y a eu beaucoup d’émotion au cours du dernier mois. Je l’ai entendu dire (Stamkos) qu’il n’irait pas aux Jeux, alors je me suis préparé », a confié St-Louis.

    Celui-ci occupe le 16e rang des compteurs de la LNH avec un total de 54 points. Sa non-sélection avait fait beaucoup jaser lors du dévoilement de l’équipe canadienne le 7 janvier, la deuxième fois en quatre ans que le directeur exécutif d’Equipe Canada Steve Yzerman l’ignorait. Sauf que cette fois Yzerman est également le directeur général du Lightning.

    C’est donc un autre honneur pour St-Louis, qui aura connu une carrière remarquable sans même avoir été repêché, avec notamment deux championnats des compteurs à son palmarès.

    « Je suis simplement content d’avoir cette chance, a-t-il commenté. J’ai l’impression d’avoir dû faire ma place en passant par la porte arrière tout au cours de ma carrière. Ça n’a pas été différent cette fois. C’est une belle occasion et je suis heureux d’en être. »

    St.Louis n’a jamais caché sa déception de ne pas avoir été retenu au sein de l’équipe originale.

    « Bien sûr que j’étais amer, mais ça ne s’est pas transformé en motivation. Ça fait 10 ans que je suis motivé, a-t-il dit. Si vous ne l’êtes pas, vous n’êtes pas considéré pour ces occasions. Aussi amer pouvez-vous être, il faut passer à autre chose et aller de l’avant. »

    John Tortorella, l’entraîneur des Canucks de Vancouver qui a gagné une Coupe Stanley avec St-Louis à Tampa, est un de ceux qui ont apprécié sa nomination.

    « Je ne pourrais être plus heureux pour lui, a-t-il dit. Ils ne seront pas capables de l’enlever de la glace là-bas. Il est bon à ce point-là. Je viens de lui envoyer un message-texte ce matin avant l’entraînement. Son cœur est aussi gros que l’amphithéâtre ici. Il a été ignoré par le passé et il sera très bon pour représenter son pays. »

    Lonnie Herman, correspondant LNH.com, a contribué à cet article

     

    La LNH sur Facebook