Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Alors que certains grands noms de la LNH seront à Sotchi, les Jeux olympiques offriront une période de repos aux autres joueurs

mercredi 2014-02-05 / 6:00 / LNH.com - Nouvelles

Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

Partagez avec vos amis


Alors que certains grands noms de la LNH seront à Sotchi, les Jeux olympiques offriront une période de repos aux autres joueurs
Alors que certains grands noms de la LNH seront à Sotchi, les Jeux olympiques offriront une période de repos aux autres joueurs

Alors que le monde s'apprête à concentrer son attention sur les Jeux olympiques de 2014 présentés à Sotchi, la majorité des joueurs et des entraîneurs de la LNH n’auront bientôt plus rien à faire.

La pause olympique de la LNH commencera dès que la sirène se fera entendre au terme du dernier match, samedi. Elle se poursuivra jusqu'au 19 février à 14 h 00. C'est alors que les entraîneurs pourront compter sur le retour de leurs équipes, ou du moins des joueurs qui n’étaient pas à Sotchi, afin de reprendre l’entraînement et de se préparer en vue du retour des activités du calendrier de la saison régulière, qui, pour la plupart des équipes, ne se fera que le 26 ou le 27 février.

Pour les joueurs, la pause sera une chance de se détendre loin de la patinoire, de profiter du soleil, peut-être aussi de faire un voyage de golf ou de passer du temps avec la famille. La plupart des entraîneurs feront la même chose, mais détourner leur pensée loin du jeu ne sera pas aussi simple.

« Votre esprit est toujours occupé par le jeu, mais vous n'avez habituellement pas vraiment de temps morts, donc je pense que la pause sera la bienvenue pour tous les entraîneurs », a déclaré l'entraîneur des Predators de Nashville, Barry Trotz, à LNH.com. « La plupart des entraîneurs prendront quelques jours de congé et après coup, ils vont se remettre en ‘mode entraîneur’. »

DANS LE COURRIER DE ROSEN

Y a-t-il une chance que les Devils du New Jersey incluent Éric Gélinas dans une transaction pour aller chercher Michael Cammalleri? -- @BigRomanvL

Je n'oserais pas, mais il est impossible de prédire ce que le d.g. des Devils Lou Lamoriello va faire. Il est toujours très discret. Cependant, Gélinas est un bon atout pour les Devils en tant que jeune défenseur qui possède un excellent tir. Gélinas, Jon Merrill et Adam Larsson sont des intouchables pour moi. Je les laisserais se développer parce que je pense qu'ils peuvent faire partie des quatre meilleurs défenseurs au New Jersey. Gélinas peut être redoutable sur le jeu de puissance. Je ne suis pas certain de ce que Michael Cammalleri pourrait faire pour les Devils en ce moment autre que de marquer quelques buts supplémentaires pour peut-être les aider à demeurer dans la course aux séries éliminatoires. Il deviendra joueur autonome sans compensations au terme de la présente saison. Je n'échangerais pas un potentiel défenseur de top 4 pour un joueur de location quand il n'y a aucune garantie d'une place en séries.

Pensez-vous que les Blackhawks de Chicago vont se sortir de la mauvaise séquence dans laquelle ils se trouvent? -- @TREIBS_07

Ils viennent de compléter le balayage contre les Kings de Los Angeles cette saison avec un gain de 5-3 et présentent un dossier de 2-0-2 au cours de leur actuel périple de six matchs sur la route. Je suis convaincu que la plupart des équipes prendraient ce genre de séquence. Ceci étant dit, la pause olympique leur sera bénéfique. Je sais qu’ils possèdent beaucoup de joueurs qui s’envoleront pour Sotchi, mais je pense que les Blackhawks vont revenir plein d’énergie pour le dernier droit. Ils sont sur la bonne voie pour se sortir de cette séquence en ce moment, et ils sont toujours premiers dans la section centrale. Ça devrait bien aller.

Les Blue Jackets de Columbus impressionnent, eux qui ont gagné 11 de leurs 14 derniers matchs. Quelle est la pièce qui leur manque pour être en mesure de se rendre loin en séries?

Pourquoi pas Marian Gaborik? Et ils n’auraient même pas besoin de donner quelque chose en retour pour aller le chercher. Gaborik a connu une saison en dents de scie en raison des blessures, mais rappelez-vous qu’il sera joueur autonome sans compensations cet été, alors quand il sera de retour au jeu, il va jouer pour un contrat. Il est exactement ce dont Columbus a besoin, un autre marqueur naturel. Je pense que l’équilibre chez les Blue Jackets est exceptionnel. Ils peuvent compter sur la contribution de tout le monde. Gaborik va prendre la place de quelqu’un dans la formation, mais tu ajoutes quand même un marqueur de 40 buts.

L’Avalanche du Colorado a besoin de procéder à une transaction pour un défenseur. Qui l’Avalanche pourrait être en mesure d’aller chercher?

Je suis d’accord sur le fait que l’Avalanche pourrait bénéficier d’une amélioration à sa ligne bleue pour faire un bout de chemin en séries. Je pense qu’ils devront se tourner vers les joueurs de location, mais il n’y en a pas énormément. Il y a le défenseur des Rangers Dan Girardi, mais la seule façon dont il pourrait devenir disponible serait si les négociations pour son contrat prenaient une mauvaise tournure. Marek Zidlicky des Devils pourrait être une option intrigante parce qu’il aiderait en effet le jeu de puissance du Colorado, mais son jeu comporte beaucoup de risques. Je ne sais pas si les Sabres de Buffalo voudront s’accrocher à Henrik Tallinder, alors je m’attends à ce qu’il soit une option. Si les Canucks de Vancouver retrouvent la santé, il est possible que Raphael Diaz redevienne disponible. Un cas que je trouve intrigant est celui de Tom Gilbert des Panthers. Il a connu une assez bonne saison en Floride.

Y a-t-il une chance que les Blackhawks procèdent à une transaction avant le gel des effectifs pendant la pause olympique, ou à la date limite des échanges? -- @rushing012

Oui. Stan Bowman n’est pas du genre à ne rien faire. Je pense qu’ils vont procéder à une transaction, mais j’ai l’impression que ce sera après la pause olympique.

Que se passe-t-il avec Dan Girardi? Avez-vous des nouvelles de ses négociations de contrat? -- @insanesportsfan

Rien encore, mais les rumeurs veulent que les deux parties se parlent et que ça regarde mieux pour Girardi que pour Ryan Callahan. Darren Dreger du réseau TSN rapportait plus tôt cette semaine que les Rangers espéraient avoir conclu une entente avec Girardi à l’heure actuelle. Il reste encore du temps avant qu’ils considèrent une transaction.

Que croyez-vous que les Islanders de New York obtiendront en retour de Thomas Vanek s’il est échangé, et où ira-t-il? -- @BillyFitzz

Peu importe ce qu’ils auront en retour de Vanek, j’espère que ça commencera par un choix de première ronde. Les Islanders avaient cédé un choix de premier tour pour aller le chercher à Buffalo, alors s’ils l’échangent j’espère qu’ils pourront au moins en ravoir un. Ils devraient cependant être en mesure d’aller chercher plus que ça. Quant aux équipes où il pourrait aboutir, je pense tout de suite aux Kings de Los Angeles, et je sais que je ne suis pas le seul. Les Kings ont besoin d’attaque et Vanek en amène. Le d.g. des Kings, Dean Lombardi, n’a clairement pas peur de procéder à des transactions majeures (pensez à Jeff Carter), alors il fera l’échange si les morceaux impliqués sont logiques. Le Wild du Minnesota pourrait aussi être dans la course. Vanek pourrait aboutir là-bas, mais le d.g. des Islanders, Garth Snow, ne devrait pas abandonner et continuer de tenter de lui faire signer un nouveau contrat. Je doute qu’il l’ait fait, du moins pas encore. Vanek et John Tavares vont très bien ensemble.

Si vous avez une question à laquelle vous souhaitez que Dan Rosen réponde, envoyez un tweet à @drosennhl. Le courrier sera une section hebdomadaire de cette rubrique.

Trotz a dit qu'il amènerait sa famille à Disney World pendant la pause. C'est un voyage spécial pour son fils de 13 ans, qui a des besoins particuliers. Mais il apportera son ordinateur avec lui et il sera en mesure de regarder la diffusion de certains matchs de la Ligue américaine de hockey.

« Je vais consulter le calendrier de Milwaukee », a déclaré Trotz, se référant au club-école des Predators, les Admirals de Milwaukee.

L'entraîneur du Lightning de Tampa Bay, Jon Cooper, explique pour sa part qu'il partira aux Bahamas en compagnie de sa femme et de ses trois jeunes enfants. Il a même dit qu'il espérait être en mesure de lire un livre durant le voyage, parce qu'il n'a tout simplement pas le temps de faire ce genre de choses durant la saison. Toutefois, Cooper a admis qu’en plus de passer du temps avec sa famille, il préparera l’horaire d’entraînement du Lightning en vue du retour sur glace de l’équipe, le 19 février.

« Je dirais qu’à partir du troisième jour, je penserai à beaucoup de choses, a mentionné Cooper. Je deviens assez agité, de sorte qu'une partie de ce que nous ferons au retour de la pause, j’y aurai sans doute pensé durant le congé. Mais tout ne tournera pas uniquement autour du hockey; j'ai trois jeunes enfants, donc je serai présent et je m’amuserai avec eux. »

L'entraîneur des Capitals de Washington, Adam Oates, planifie un voyage au nord de Toronto afin de passer du temps avec son père David. Oates, cependant, apportera son ordinateur portable et a planifié de regarder quelques anciens matchs des Capitals en compagnie de son père.

« Vous avez l'habitude d'être au bureau toute la journée, donc vous vous ennuyez, a dit Oates. « Nous allons combattre l'ennui. Il y aura quelques matchs dans mon ordinateur, je pourrai regarder quelques matchs à nouveau, repenser certaines choses, en plus de me détendre, tout simplement, et regarder les Jeux olympiques. »

Mais ce n’est pas tout le monde qui quittera la ville.

L’entraîneur des Panthers de la Floride, Peter Horachek, dit qu'il sera à son bureau tous les jours, mais il va couper ses heures de manière significative afin de profiter du beau temps. L’entraîneur des Coyotes de Phoenix, Dave Tippett, n’ira nulle part non plus. Après tout, qui a envie de quitter la vallée en hiver?

« L'intensité est liée au fait d’avoir à préparer les entraînements et à préparer les matchs, donc comme nous n’aurons pas à le faire, je ne serai pas ici 6 h 30 du matin, a expliqué Horacek. Je vais me présenter plus tard. Je ne vais pas passer huit heures ici. Ce sera vraiment comme un congé, mais le simple fait de passer quelques heures à travailler sur quelque chose chaque jour, se préparer, analyser, me concentrer sur des choses différentes me fera le plus grand bien. »

Au retour, les entraîneurs affirment qu’ils placeront leurs joueurs dans ce qui s’apparente essentiellement à un camp d’entraînement en pleine saison.

L'idée sera de travailler sur les habiletés individuelles des joueurs et de s'attaquer à certains éléments de leur jeu d'équipe, des éléments qui sont passés à travers les mailles du filet en raison de l'horaire condensé, un horaire qui ne permet pas trop de temps pour pratiquer des jeux.

Dans la plupart des cas, les équipes auront sept ou huit jours de temps de pratique disponibles. Il y aura une journée ou deux de congé, mais Oates ne promet pas trop de plaisir pour ses joueurs.

« Je suis certain que la plupart des gars vont s’entraîner durant la pause, mais ils vont en profiter pour prendre un peu de soleil, aller à Las Vegas, aller à Atlantic City, aller jouer au golf, a déclaré Oates. Il y aura au moins une semaine sans hockey, une semaine à reprendre leurs esprits. Alors peut-être que les Jeux olympiques serviront à recentrer leur concentration un peu et ils s’ennuieront probablement du jeu, ce qui signifie donc que les premiers jours d’entraînement seront plus aisés. Mais ensuite, ils vivront quelques jours d’enfer. Ils ne voudront pas avoir affaire moi, avoir à refaire les mêmes exercices. »

Oates, cependant, a ajouté que ses assistants et lui parlent déjà des différents moyens d'alléger les pratiques, de stimuler les joueurs afin qu’ils ne prennent pas les choses à la légère au moment où la saison régulière reprendra.

Cooper pense également à cela, c'est pourquoi il a l'intention d’amener son équipe sur la route à Orlando pour la tenue d’un mini camp d’entraînement. Le Lightning s’est rendu à Naples, en Floride, pour tenir son camp d’entraînement régulier en septembre. Cooper mettra l'accent sur le fait qu’il recommandera aux joueurs d’apporter leurs clubs de golf. Il veut qu'ils soient détendus.

« Vous ne voulez pas que les joueurs vivent un jour de la marmotte, a évoqué Cooper. Nous allons convier toute l'équipe, du moins les gars qui seront avec nous, à se réacclimater et à revenir à nos habitudes. Nous pourrons en profiter pour régler des choses et faire des trucs que nous n'avons pas pu faire auparavant. Pratiquer des choses plus amusantes lors des entraînements. Nous allons essayer de mettre en place de nouvelles choses lorsque les gars reviendront, afin qu’ils vivent quelque chose de différent. Nous allons possiblement ajouter des éléments à certaines de nos stratégies, des aspects qui apporteront un vent de renouveau dans ce camp d’entraînement. »

Autrement, c’est simplement une question de s’occuper de soi et de soutirer le meilleur d'une rare pause qui survient au milieu de l'hiver.

« Allez quelque part. Allez en vacances, a dit Cooper. Parce que c’est si exigeant, je pense que la meilleure façon de se ressourcer est de faire le vide. Si vous n'avez pas lacé vos patins pendant la pause, ça ne signifie pas que vous allez perdre la forme pour autant. »

Est-ce que la défensive de Nashville est fixée pour les années à venir ?

Michael Del Zotto a 23 ans, mais dès qu'il est arrivé à Nashville, il est devenu le deuxième défenseur le plus expérimenté des Predators, derrière le capitaine Shea Weber. Les seuls autres défenseurs qui ont disputé au moins 100 matchs dans la LNH sont Roman Josi et Ryan Ellis.

L'âge moyen des défenseurs des Predators est de 23,4 ans. Weber est le plus vieux à 28 ans. Seth Jones est le plus jeune à 19 ans. Victor Bartley aura 26 ans ce mois-ci. Del Zotto, Josi, Ellis et Mattias Ekholm sont âgés de 23 ans.

Qui plus est, les Predators ont trouvé l'équilibre qu'ils recherchaient avec Del Zotto, qui devient leur troisième défenseur gaucher. Trotz a maintenant trois paires de défenseurs gaucher-droiter qu'il utilise sur une base régulière: Josi-Weber, Del Zotto-Jones et enfin Mattias Ekholm-Ellis.

La présence des jeunes additionnée à l’équilibre recherché lorsqu’ils ont acquis Del Zotto, en plus du fait que Weber est sous contrat à long terme, font croire à Trotz que la situation des Predators à la ligne bleue est fixée pour les années à venir.

« Tout le côté droit, avec Weber, Jones et Ellis, représente l'avenir pour les Predators, a déclaré Trotz. Sur le côté gauche, vous avez Josi et Del Zotto, deux jeunes, puis vous avez Mattias Ekholm et Victor Bartley. Je ne pense pas qu'il va y avoir beaucoup de changements à la ligne bleue au cours des prochaines années, à moins que les choses tournent mal. »

Oates: Ward devrait penser comme Ovechkin

Joel Ward a entamé le match de mardi avec 71 buts en 409 matchs en carrière en saison régulière. Alex Ovechkin a inscrit 410 buts en 683 matchs. Les deux ne se comparent pas vraiment, mais Oates pense qu'ils doivent penser de la même manière.

« J’ignore combien de personnes ont essayé de soutirer cet aspect dans son jeu, mais pour moi, lui, Ovi et Troy Brouwer devraient se présenter à la patinoire tous les soirs avec l’idée de marquer », a dit Oates à propos de Ward. « Il protège bien la rondelle, c’est un grand gaillard, il patine bien, donc il devrait obtenir plusieurs tirs chaque soir. »

Ward connaît sa saison la plus productive depuis sa campagne recrue avec les Predators en 2008-09. Il a déjà égalé son record en carrière avec 17 buts et il était à deux points de son sommet de 35 points en une saison, à l’aube du match de mardi.

Cependant, Ward est un marqueur trop séquentiel au goût de Oates. Il a connu des disettes de 12 et de neuf matchs sans marquer cette saison. Toutefois, il a également marqué des buts lors de trois matchs de suite deux fois. Il avait inscrit quatre filets sur six tirs lors de ses trois rencontres précédentes, avant mardi, mais n’avait marqué qu’une fois malgré 19 lancers au cours des 13 rencontres précédentes.

Oates pense que Ward devrait diriger plus de rondelles vers le filet et tenter de lancer plus souvent.

« À chaque pleine lune, il faut lui rappeler, il faut lui dire qu’il doit diriger le disque vers le filet un peu plus souvent plutôt que de tenter de simplement protéger la rondelle le long de la rampe et dans les coins, a dit Oates. Je pense qu'il a les compétences pour amener le disque jusqu’au filet. Il n’a pas à protéger la rondelle constamment, il peut la transporter jusqu’au but. »

Boedker sait ce qui est bien pour lui

Alors que Tippett parlait de la transformation de Mikkel Boedker en un joueur productif dans la LNH cette saison, il a commencé à utiliser les mêmes vieux clichés à propos des jeunes joueurs qui s’améliorent, qui comprennent de mieux en mieux la ligue, qui connaissent mieux leurs aptitudes et ce qu’ils sont en mesure d’accomplir. Toutefois, Tippett s’est arrêté un moment avant de pointer la principale raison pour laquelle Boedker connaît une saison exceptionnelle.

« Il nous a confié qu’il se sentait plus confortable à l’aile droite, a indiqué Tippett. Nous l’avons placé à cet endroit et avons muté Shane Doan à gauche. Depuis, il (Boedker) a vraiment élevé son jeu d’un cran. »

Boedker, un gaucher, évoluait à sa position naturelle en début de saison, mais il a connu une mauvaise séquence. Il a commencé l’année en amassant neuf points en 11 matchs, mais n’a récolté que six points lors des 15 suivants. C’est au cours de cette séquence que les Coyotes ont déplacé Boedker à droite. Après une certaine période d’ajustement, il a commencé à livrer la marchandise et à répondre à ses promesses, lui qui affirmait qu’il ferait mieux à droite.

Il a entamé le match de mardi avec neuf buts et 13 mentions d’aide en 29 parties depuis le 3 décembre. Il a déjà atteint des sommets en carrière avec 15 buts, 22 aides, 37 points et 111 tirs au filet.

CE QU'ILS ONT DIT



L'entraîneur des Predators, Barry Trotz, à propos de l'amélioration du défenseur de 23 ans Ryan Ellis au cours des dernières semaines:
« C'est un gars qui contrôle très bien la rondelle, qui joue bien en défense. Il sort de sa zone efficacement. Souvent, on ne remarque pas ces choses [sur la feuille de pointage] parce que tu finis par obtenir la troisième aide sur un but, mais c’est celui qui fait sortir la rondelle pour donner de la vitesse à ton équipe en zone neutre. Il est devenu plus fort et le rythme de son jeu s'est amélioré. Il prend les bonnes décisions. Ce sont des points très positifs pour un jeune défenseur, et il est encore jeune. »

« Il fait partie de ces joueurs qui voient mieux le jeu de ce côté, a déclaré Tippett. Son niveau d’habiletés s’en trouve amélioré et il effectue de meilleurs jeux. Il est simplement devenu un meilleur ailier droit. Il y a certains gars qui peuvent le faire. Boedker a grandi en jouant du côté droit sur de grandes patinoires et il s’y sent tout bonnement plus à l’aise. »

Tippett affirme que Boedker est plutôt fort, en particulier dans la partie inférieure du corps, et que la protection de rondelle le long des rampes n'est pas un problème, même si le joueur n’évolue pas à sa position naturelle.

« Il a de grandes jambes, a mentionné Tippett. Son coup de patin et son équilibre font partie de ses attributs. »

Comme Oates au sujet de Ward à Washington, Tippett aimerait voir Boedker tirer plus souvent. Il lance au filet en moyenne environ deux fois par match.

« Nous essayons de mettre l'accent sur le fait qu’il doit diriger plus de rondelles vers le filet, a déclaré Tippett. Il possède un bon tir lorsqu’il l'utilise, mais il est de ceux qui ont cette mentalité de penser d’abord à effectuer des passes. Nous essayons de fixer des objectifs pour lui, à savoir le nombre de tir que nous aimerions le voir obtenir chaque match, des cibles à atteindre. »

ICI ET LÀ

* Les Blackhawks de Chicago ont marqué cinq buts ou plus (sans compter le but attribué pour une victoire en tirs de barrage) dans 21 de leurs 58 matchs cette saison. C’est la saison où les Blackhawks ont connu le plus de matchs de cinq buts ou plus depuis 1995-96, quand ils l'avaient fait 26 fois. Le record de concession est de 39, un exploit qu'ils ont accompli au cours d’un calendrier de 80 matchs en 1985-86.

* À 29 ans, le gardien de but des Penguins de Pittsburgh Marc-André Fleury compte 279 victoires en carrière, en 512 matchs. Le gardien Martin Brodeur des Devils du New Jersey comptait 286 victoires en 519 apparitions alors qu’il était âgé de 29 ans.

Les 682 gains de Brodeur en 1248 apparitions représentent deux records de la LNH et correspondent à un pourcentage de victoires de 0,546. Fleury montre un pourcentage de victoires de 0,545 carrière.

Si Fleury maintient son rythme actuel (un grand « si », compte tenu de la longévité nécessaire pour y parvenir), il aura 680 victoires en poche lors de son 1248e match.

* Cooper a dit qu'il ne savait pas encore s’il allait continuer à utiliser sept défenseurs et 11 attaquants quand Stamkos reviendra au sein de l’alignement du Lightning de Tampa Bay, ce qui pourrait survenir dès samedi contre les Red Wings de Detroit.

« Difficile à dire, mais c’est une possibilité, a-til dit. Pour un gars comme Stammer, ça ne rentre pas vraiment dans l’équation. Ça l’aide probablement lorsque nous présentons un alignement 11-7, car il joue davantage. Ce n’est pas une nécessité, mais ça lui permet de profiter de plus de temps de jeu. »

* Le match que disputeront les Rangers de New York contre les Penguins de Pittsburgh vendredi au Consol Energy Center sera seulement le deuxième véritable match de l’équipe newyorkaise sur la route depuis le 8 janvier. Les deux rencontres que les Rangers ont disputées au Yankee Stadium au cours de la Série des Stades Coors Light 2014 de la LNH étaient considérés comme des matchs disputés sur la route. En fait, la seule fois où les Rangers ont pris l’avion pour jouer un match au cours des quatre dernières semaines remonte au 18 janvier, alors que l’équipe avait joué à Ottawa.

Toutefois, les Rangers joueront 13 de leurs 23 derniers matchs à l’étranger, y compris 12 des 18 rencontres prévues entre le 1er mars et le 13 avril.

 

La LNH sur Facebook