Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les Bruins ont percé l’armure de Scrivens et blanchi les Oilers

samedi 2014-02-01 / 16:32 / LNH.com - Nouvelles

Par Matt Kalman - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Bruins ont percé l’armure de Scrivens et blanchi les Oilers
Les Bruins ont percé l’armure de Scrivens et blanchi les Oilers

BOSTON – La détermination des Bruins à faire oublier une de leurs pires défaites de la saison a été plus forte que la récente aura d’invincibilité de Ben Scrivens.

Battus 4-1 par le Canadien devant leurs partisans jeudi, les Bruins de Boston ont répliqué par une victoire de 4-0 samedi après-midi, encore une fois au TD Garden.

Chad Johnson a effectué 22 arrêts pour enregistrer son premier blanchissage de la saison, son deuxième en carrière.

David Krejci, Dougie Hamilton, Carl Soderberg et Torey Krug ont déjoué Scrivens, qui avait établi un record de la LNH pour le nombre d’arrêts, 59, effectués pour un blanchissage à sa sortie précédente contre les Sharks de San José. Il a repoussé 37 rondelles dans la défaite et porté sa séquence d’arrêts à 102 avant de céder finalement devant Krejci à 2:06 de la deuxième période, un premier but marqué contre lui en près de 127 minutes.

Les Bruins (35-16-3) montraient une fiche de 5-0-1 à leurs six matchs précédant celui contre le Canadien. Ils ont battu les Oilers pour une 12e fois de suite. Les Oilers (18-33-6), qui disputaient le premier de quatre matchs sur la route, n’ont pas battu les Bruins depuis octobre 2000 et n’ont pas gagné à Boston depuis novembre 1996.

Scrivens a lui-même procuré un avantage numérique aux Bruins qui a mené au premier but du match en faisant trébucher Brad Marchand. Jarome Iginla a patienté longtemps avant de remettre la rondelle à Krejci et le lancer frappé de ce dernier a été dévié avant de trouver le fond du filet. C’était le 14e tir en direction de Scrivens.

Les Bruins ont cru avoir doublé l’avance à la neuvième minute de la deuxième période mais la reprise a démontré que Loui Eriksson a botté la rondelle de son patin suite à la passe de Matt Bartkowski.

Hamilton, Soderberg et Krug ont concrétisé la victoire à la troisième période.

Les Bruins ont dominé les Oilers 9-2 au cours d’une première période sans but, marquée par la présentation d’une vidéo honorant le capitaine des Oilers Andrew Ference, qui a quitté Boston pour Edmonton en tant que joueur autonome au cours de l’été dernier. Le défenseur a été un joueur important pendant plusieurs saisons chez les Bruins, notamment en 2000-11 quand il a gagné la Coupe Stanley.

Les Bruins mettront fin à une série de quatre matchs à domicile en accueillant les Cancuks de Vancouver mardi, tandis que les Oilers joueront à Buffalo lundi.

 

La LNH sur Facebook