Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Thompson marque en toute fin de prolongation pour mener le Lightning au gain

samedi 2014-02-01 / 16:06 / LNH.com - Nouvelles

Par Emna Achour - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Thompson marque en toute fin de prolongation pour mener le Lightning au gain
Thompson marque en toute fin de prolongation pour mener le Lightning au gain

MONTRÉAL – Le dernier duel entre le Canadien de Montréal et le Lightning de Tampa Bay en séries éliminatoires remonte à la saison 2003-04. Il ne devrait donc pas être question de « rivalité » quand les deux équipes s’affrontent.

Pourtant, la rencontre de samedi après-midi avait des allures de matchs Canadien-Bruins, si l’on se fie au nombre de pénalités distribuées et à la constante tension entre les deux équipes.

Mais tout ça a vite été oublié quand Nate Thompson a procuré la victoire au Lightning en touchant la cible avec 23,1 secondes à faire en prolongation.

Le Canadien a donc entrepris le week-end du Super Bowl avec un revers de 2-1 face au Lightning, au cours de laquelle 52 minutes de punition ont été attribuées, dont 26 minutes à la suite d’une bagarre générale survenue pendant une pause publicitaire en toute fin de deuxième période.

Thompson avait aussi été crédité du premier but de son équipe, à 5:58 du deuxième tiers, alors que P.K. Subban a malencontreusement redirigé la rondelle dans son propre filet pendant un avantage numérique au Canadien.

« C’est une bonne équipe, probablement une des plus rapides de la ligue », a cependant noté l’entraineur du Tricolore, Michel Therrien. « Ils sont toujours sur la rondelle, ils ne sont pas faciles à affronter. On a trouvé un moyen de venir de l’arrière après qu’ils eurent marqué pendant un de nos avantages numériques. C’était un but bizarre, mais ce sont des choses qui arrivent. Sauf qu’en début de deuxième période et en troisième on a commencé à mieux patiner, alors c’est un bon signe pour nous. »

Daniel Brière a permis aux siens de créer l’égalité à 7:25 du troisième vingt, inscrivant ainsi son neuvième de la campagne et son deuxième en deux matchs.

À 15:29 de la première période, le Lightning a obtenu une chance en or d’ouvrir la marque quand la recrue Nikita Kucherov s’est vu décerner un tir de pénalité après avoir été accroché par Nathan Beaulieu alors qu’il s’amenait en échappée. Carey Price n’a cependant pas bronché sur le lancer de punition, préservant le score à 0-0.

Mais avec à peine 20 secondes d’écoulées à la pénalité à Alex Killorn de Tampa Bay au deuxième tiers, Thompson s’est amené en territoire de Montréal et a dirigé un tir de la pointe vers le devant du filet où J.T. Brown fonçait à vive allure, et en tentant de couper la tentative de tir-passe, Subban a fait dévier la rondelle dans son propre filet.

Brière a cependant créé l’égalité qui allait perdurer jusqu’à la prolongation en acceptant une passe transversale de Brian Gionta alors qu’il était bien posté au cercle droit des mises en jeu, avant d’effectuer un tir des poignets précis au-dessus de l’épaule droite de Ben Bishop.

Price a conclu la rencontre avec 34 arrêts, tandis que Bishop a repoussé 28 rondelles dans la victoire.

Les esprits s’échauffent

Mais pendant une pause publicitaire alors qu’il restait 2:28 à faire en deuxième période, Bishop était hors de son filet pour laisser les préposés enlever l’excédent de neige devant sa cage et Brandon Prust passait par là. Après avoir échangé quelques mots puis quelques coups de poing, et comme c’est souvent le cas lorsqu’un gardien de but est impliqué dans un incident pareil, une bagarre générale s’en est suivie. George Parros s’est rué sur Radko Gudas, les deux ont été punis pour 10 minutes, Price a été pénalisé pour avoir quitté son demi-cercle et tenté de participer à la bagarre, ainsi que Bishop et Prust, évidemment.

« Mon trio était le prochain alors j’ai sauté sur la patinoire et je voulais patiner un peu pendant la pause publicitaire, et il se trouve qu’il (Bishop) se dirigeait vers le même coin de patinoire que celui où je me trouvais, a expliqué Prust. Et il était en train de se plaindre à l’arbitre – en fait, il s’est plaint pendant tout le match et on pouvait l’entendre jacasser tout au long de la rencontre – alors je lui simplement dit d’arrêter de se plaindre et de se la fermer. Il n’a pas aimé ça et il a commencé à me crier dessus, je lui ai crié dessus, et il s’est avancé vers moi.

« Je n’étais pas là pour amorcer une bagarre ou quelque chose, tout ce que je voulais c’était patiner un peu et lui dire d’arrêter de se plaindre. »

« Je ne sais même pas ce que j’ai fait dans le match pour qu’il se fâche autant, mais il s’est amené vers moi et il a commencé à hurler, a répliqué Bishop. Je ne sais pas s’il tentait de me déstabiliser ou quelque chose, je ne sais pas. Mais c’était amusant maintenant que j’y repense. »

La reprise laisse cependant croire que Prust a dardé Bishop, ce qui aurait contribué à mettre le feu aux poudres, mais Prust a nié catégoriquement.

« Il arrivait sur moi et j’essayais de l’arrêter, a-t-il dit. Je ne voulais pas commencer une bataille, et j’étais loin de vouloir essayer de le darder. J’ai juste mis mon bâton devant lui pour freiner son élan. »

« Il m’a bien atteint dans le ventre, mais c’est correct », a pour sa part indiqué Bishop.

Christian Thomas disputait un premier match en carrière dans l’uniforme du Tricolore après avoir été rappelé des Bulldogs de Hamilton jeudi, lui qui a été acquis du Canadien dans la transaction qui a envoyé Danny Kristo aux Rangers de New York en juillet dernier. Il a été utilisé pendant 8:16, tantôt aux côtés de Lars Eller et Rene Bourque, tantôt avec Bourque et Brière.

Tampa Bay avait amorcé son séjour de quatre matchs sur la route avec deux défaites avant le match de samedi, et poursuivra son périple loin de la maison en affrontant le Wild au Minnesota mardi.

Le Canadien fera quant à lui face aux Jets de Winnipeg encore une fois en après-midi au Centre Bell, dans le cadre de son traditionnel week-end du Superbowl. Le CH avait balayé celui de l’an dernier, avec des victoires contre les Sabres de Buffalo et les Sénateurs d’Ottawa à domicile.

 

La LNH sur Facebook