Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Scrivens réalise 59 arrêts et les Oilers blanchissent les Sharks

jeudi 2014-01-30 / 0:46 / LNH.com - Nouvelles

Par Derek van Diest - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Scrivens réalise 59 arrêts et les Oilers blanchissent les Sharks
Scrivens réalise 59 arrêts et les Oilers blanchissent les Sharks

EDMONTON – Le gardien des Oilers d’Edmonton Ben Scrivens a offert une véritable clinique de gardiens de but, mercredi, alors qu’il a stoppé 59 tirs en route vers un gain par blanchissage de 3-0 contre les Sharks de San Jose.

C’était le premier jeu blanc de la carrière de Scrivens dans l’uniforme des Oilers, son quatrième de la campagne et son cinquième depuis ses débuts dans la LNH.

Justin Schultz, Taylor Hall et Jordan Eberle ont marqué pour les Oilers, permettant de porter à trois la séquence victorieuse d’Edmonton. C’est la deuxième fois cette saison que les Oilers remportent trois rencontres consécutives. Ils n’ont toutefois pas encore enregistré de séquence de quatre gains.

Les Sharks ont été vaincus pour un deuxième match de suite, à chaque fois par jeu blanc, eux qui avaient perdu 1-0 face aux Kings de Los Angeles lundi.

Les Sharks ont eu le meilleur sur les Oilers dès la mise en jeu initiale, eux qui ont dominé Edmonton 20-7 au niveau des tirs dans le premier tiers.

Cependant, le défenseur des Oilers Justin Schultz a inscrit le seul but du premier engagement, à l’aide d’un tir flottant qui semblait avoir des yeux et qui s’est retrouvé derrière le gardien Antti Niemi à 10:51.

Aussi bon que Scrivens a pu l’être durant la première période, ce n’était là qu’un échauffement. C'est au cours de la deuxième période que le joueur natif de Spruce Grove en Alberta a volé la vedette. Scrivens a réalisé 22 arrêts au cours de la période, y compris un arrêt incroyable de la mitaine sur Bracken Kearns, un arrêt à la suite d’une échappée de Patrick Marleau en désavantage numérique, un arrêt spectaculaire en étirant la jambière encore aux dépens de Marleau quelques instants plus tard, puis un autre en sortant la mitaine juste à temps pour frustrer Jason Demers.

Scrivens comptait 42 arrêts à sa fiche après deux périodes. Son plus haut total au cours d’un match cette saison était de 38, en tant que membre des Kings, dans un affrontement contre ces mêmes Sharks le 27 novembre.

Les 59 arrêts correspondent à un record chez les Oilers dans l’histoire de l’organisation. Le record précédent appartenait à Bill Ranford, qui avait arrêté 56 tirs le 17 Mars 1993 dans une victoire de 4-3 contre les Rangers de New York.

Les Sharks ont eu le dessus sur les Oilers lors de leurs deux affrontements précédents, dominant 8-2 au total des buts. Ils auraient à nouveau dominé mercredi si ce n’était de la performance de Scrivens, acquis lors d’une transaction avec les Kings le 15 janvier dernier, pour un choix de troisième ronde au repêchage de la LNH de 2014.

En troisième période, Hall a augmenté l’avance des Oilers à 6:10, captant une passe transversale de la part de Jordan Eberle et avant de diriger un tir dans le haut du filet au-dessus de Niemi, qui a réalisé 24 arrêts au cours du match.

Les Sharks ont continué à appliquer de la pression, mais n’ont pas été en mesure de battre Scrivens, peu importe le nombre de joueurs qu’ils ont placé devant lui.

Eberle a marqué à 18:40 lors d’un jeu de puissance pour donner une avance de trois filets aux Oilers.

Les Oilers entament un voyage de quatre matchs sur la route samedi contre les Bruins de Boston. Les Sharks termineront quant à eux un court séjour de deux parties à l’étranger contre les Flames de Calgary jeudi.

 

La LNH sur Facebook