Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Le Canadien devra relever tout un défi en affrontant les Penguins sur la route

mardi 2014-01-21 / 14:46 / LNH.com - Nouvelles

La Presse Canadienne

Partagez avec vos amis


Le Canadien devra relever tout un défi en affrontant les Penguins sur la route
Le défi sera de taille pour le Canadien de Montréal à Pittsburgh. Non seulement les Penguins représentent la meilleure équipe de l'Est, ils sont également la meilleure de l'association à domicile.

BROSSARD - Le défi sera de taille pour le Canadien de Montréal à Pittsburgh. Non seulement les Penguins représentent la meilleure équipe de l'Est, ils sont également la meilleure de l'association à domicile.

Les Penguins (34-13-2) viennent de remporter sept de leurs 10 derniers matchs (7-2-1) et n'ont perdu que quatre fois à domicile en 24 rencontres (20-4-0). Avant de s'incliner 5-1 face aux Panthers de la Floride lundi, l'équipe avait signé 11 victoires consécutives à domicile, une séquence amorcée le 15 novembre. Et de la façon dont l'équipe s'est comportée face aux Panthers, on peut prendre pour acquis qu'elle attendra le Tricolore de pied ferme.

«Nous sommes tous conscients du défi qui nous attend là-bas, a souligné l'entraîneur-chef du Tricolore, Michel Therrien. Nous l'avons relevé à Montréal (une victoire de 3-2 en novembre), mais ce défi est encore plus grand car, mise à part leur défaite de (lundi), ils connaissent beaucoup de succès à la maison. Il va falloir jouer un match serré, car si tu leur donnes de l'espace avec les joueurs talentueux dont ils disposent, ce sera dangereux. Il faudra respecter le plan de match à la lettre.»

Contrairement aux Penguins, le Canadien (27-17-5) éprouve du mal à aligner les victoires depuis quelques semaines. Il joue à peine pour ,500 à ses 10 dernières rencontres (4-4-2). Si sa fiche à l'étranger n'est pas mauvaise (13-9-2), là aussi, il ne joue que pour ,500 depuis la pause des Fêtes (3-3-1).

«Il est difficile de connaître des séries de victoires dans cette ligue, peu importe qui vous êtes, a argumenté le défenseur P.K. Subban. Vous devez travailler fort et faire les choses de la bonne façon pour gagner de façon régulière. En tant qu'équipe, nous n'avons pas fait cela dernièrement.»

Même si l'entraîneur a de nouveau chamboulé les combinaisons à l'attaque et les duos en défense, ramenant notamment Subban avec son partenaire du début de saison Andrei Markov, le défenseur estime que c'est toute l'équipe qui doit en faire davantage pour que la situation se replace.

«On peut changer les duos de défenseurs ou les trios comme on veut, je crois qu'en groupe, l'accent doit être mis sur la constance, a-t-il insisté. Les défenseurs, on ne doit pas se soucier de qui est notre partenaire. Markov et moi, on a connu du succès ensemble. Mais une fois que ç'a été dit, en tant que groupe, on doit élever notre jeu d'un cran pour notre gardien. Il a été bon pour nous et c'est le temps d'être plus constant pour lui.»

Pour Subban, le Tricolore est rendu au point de la saison où il ne doit toutefois pas se soucier de l'adversaire qu'il affronte.

«Rendu au match no 50, tous les matchs sont difficiles. Peu importe l'équipe que vous affrontez, les points difficiles à aller chercher. Alors, il faut s'en tenir à notre plan de match.»

De bons mots pour Calvillo et Bouchard

Avant de parler des Penguins, Therrien a pris quelques instants pour féliciter le quart des Alouettes de Montréal Anthony Calvillo, qui a pris sa retraite en matinée, et la joueuse de tennis Eugenie Bouchard.

«Quel athlète, a-t-il dit au sujet de Calvillo. Il a représenté avec brio la Ligue canadienne.»

«Quelle ambassadrice, a-t-il ajouté au sujet de Bouchard. J'aimerais en mon nom et au nom de l'organisation la féliciter. Atteindre le carré d'as d'un Grand Chelem, c'est extraordinaire.»

 

La LNH sur Facebook