Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Les Blackhawks remportent un match enlevant grâce au but de Kane en fusillade

dimanche 2014-01-19 / 15:59 / LNH.com - Nouvelles

Par Brian Hedger - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Blackhawks remportent un match enlevant grâce au but de Kane en fusillade
Les Blackhawks remportent un match enlevant grâce au but de Kane en fusillade

CHICAGO – Au cas où certaines personnes auraient oublié à quel point la Finale de la Coupe Stanley 2013 avait été agréable à regarder, les Blackhawks de Chicago et les Bruins de Boston ont tenu à leur rafraîchir la mémoire dimanche au United Center.

À leur premier affrontement depuis que Chicago a remporté la Coupe Stanley en juin dernier lors du match no 6 au TD Garden de Boston, les Blackhawks ont encore trouvé un moyen de prévaloir. Les champions en titre ont mis le deuxième point en banque lors d’une victoire de 3-2 en fusillade grâce au but gagnant de Patrick Kane.

Marian Hossa et Brandon Bollig ont touché la cible un temps réglementaire pour Chicago, qui a aussi vu son gardien Corey Crawford livrer une superbe performance (34 arrêts). Brad Marchand a marqué les deux buts des Bruins, alors que leur gardien Tuukka Rask a repoussé 35 rondelles.

Les deux buts ont été inscrits à la suite de très beaux jeux défensifs.

D’abord, le but de Hossa, son 20e de la saison et troisième à ses deux derniers matchs, alors qu’il n’y avait que 4:13 d’écoulées à la rencontre. Il a permis aux Blackhawks d’ouvrir la marque dans un deuxième match de suite en forçant un revirement des Bruins en zone de Chicago, avant de traverser la patinoire et accepter une belle passe de Patrick Sharp pour déjouer Rask.

Le jeu de Sharp a été tout aussi impressionnant. Avant d’effectuer sa passe, il a mis la pédale au plancher pour gagner sa course contre un défenseur des Bruins et annuler un potentiel dégagement refusé.

Rask et Crawford se sont occupés du reste. Chacun d’entre eux a effectué des arrêts dignes des faits saillants des bulletins sportifs pour préserver l’écart d’un but, jusqu’à ce que Marchand n’inscrive les Bruins au pointage à 19:41 avec son 13e filet de la campagne et son premier du match.

Après que Marchand eut remporté sa bataille pour la rondelle le long de la rampe en zone neuter, il a envoyé le disque avec son pied vers Patrice Bergeron, qui lui a retourné avec une magnifique passe du revers. Marchand s’est occupé du reste en créant l’égalité grâce à un tir des poignets parfait du cercle droit.

La deuxième période a été tout aussi captivante.

Marchand et Bollig ont tous les deux fait vibrer les cordages pour faire 2-2, lors d’une période qui a vu le capitaine des Blackhawks, Jonathan Toews, écoper d’un 10 minutes de mauvaise conduite à 5:50 pour avoir envoyé une partie de son bâton brisé de l’autre côté de la baie vitrée.

Son geste s’est avéré être une violation du règlement 53,4 qui stipule qu’une pénalité pour mauvaise conduite doit être imposée à tout joueur ayant « non intentionnellement ou accidentellement » envoyé son bâton ou toute autre pièce d’équipement hors de l’aire de jeu.

Chicago tirait déjà de l’arrière 2-1 à ce stade-là après que Marchand eut touché la cible alors qu’il n’y avait que 50 secondes d’écoulées à l’engagement, mais les Blackhawks ont réussi à passer à travers la punition de Toews sans allouer d’autre but.

Ils ont également vu Bollig créer l’égalité pendant que Toews était toujours au banc des pénalités.

Le joueur de quatrième trio a inscrit son cinquième filet de la campagne à 9:44 de la deuxième en dirigeant un lancer d’un angle difficile. La rondelle a atteint la jambière de Rask avant de pénétrer dans le filet.

Le troisième tiers et la prolongation ont différé des deux premières périodes seulement en raison du fait que personne n’a marqué. Autrement, l’action est demeurée intense. Boston est passé bien près de prendre les devants en troisième à la suite d’un tir de Daniel Paillé qui s’est frayé un chemin à travers le bras droit de Crawford, mais le disque a été redirigé loin de la cage des Blackhawks après être resté pris dans le chandail du gardien de Chicago.

Les Bruins ont aussi eu une chance en or de sceller l’issue de la rencontre en prolongation, mais une passe a dévié sur le patin du défenseur des Blackhawks Nick Leddy et la rondelle a pris une trajectoire étrange, ce qui fait que Gregory Campbell des Bruins a fendu sur un tir sur réception alors que le filet était complètement ouvert devant lui.

 

La LNH sur Facebook