Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Des Canucks démunis ont raison des Flames en fusillade

dimanche 2014-01-19 / 1:28 / LNH.com - Nouvelles

Par Kevin Woodley - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Des Canucks démunis ont raison des Flames en fusillade
Chris Higgins a marqué le but de la victoire lors de la cinquième ronde des tirs de barrage et les Canucks de Vancouver ont comblé un déficit en troisième période pour battre les Flames de Calgary par la marque de 3-2, samedi soir.

VANCOUVER - Chris Higgins a marqué le but de la victoire lors de la cinquième ronde des tirs de barrage et les Canucks de Vancouver ont comblé un déficit en troisième période pour battre les Flames de Calgary par la marque de 3-2, samedi soir.

Le tir du revers de Higgins entre les jambes du gardien Karri Ramo a mis fin à une longue soirée qui a commencé avec une bagarre générale à deux secondes du début de la rencontre et qui a laissé chaque équipe à court de quatre joueurs pour près de 65 minutes.

Matt Stajan a brisé une disette de 16 matchs avec un but du revers qui a donné l’avance aux Flames à quatre minutes de la troisième période. Mais le défenseur Yannick Weber a créé l'égalité sur un jeu de puissance avec un tir sur réception avec 8:12 à jouer et Mark Giordano au banc des pénalités pour la deuxième fois de la période. Ryan Kesler a gagné la mise au jeu et a remis à Alexander Edler et ce dernier a effectué une passe transversale que Weber a propulsée derrière Ramo, du côté de la mitaine.

Weber a nivelé la marque au deuxième tour de la fusillade avec un lancer qui a battu Ramo pour échouer dans le filet, après que Joe Colborne eut ouvert les tirs de barrage avec un lancer entre les jambes de Roberto Luongo. Luongo a ensuite arrêté Lee Stempniak, Sean Monahan et Mikael Backlund, avant de voir Higgins confirmer la victoire grâce à une feinte du revers entre les jambes de Ramo.

Kesler a aussi marqué et Luongo, de retour après avoir raté six matchs à cause d’une blessure à la cheville, a effectué 31 arrêts, tandis que les Canucks ont mis fin à une série de trois matchs sans gagner avec leur deuxième victoire en 10 rencontres (2-5-4). Giordano a aussi marqué et Ramo a effectué 31 arrêts pour les Flames, qui ont signé trois victoires lors des 17 derniers matchs (3-11-3).

Avec les deux équipes au cœur de longues disettes, le match s’est amorcé avec les cinq joueurs des deux côtés qui ont laissé tomber les gants dès la mise au jeu initiale. Les 10 joueurs ont écopé de pénalités majeures et huit ont été chassés de la rencontre, ce qui a laissé les deux formations à court de deux défenseurs et a raccourci le banc, elles qui disputaient un quatrième match en six soirs.

L'animosité s’est poursuivie au cours d’une première période qui s'est terminée avec 188 minutes de pénalité et qui a débordé durant l'entracte lorsque l'entraîneur des Canucks John Tortorella a dû être maîtrisé après s’être dirigé dans le tunnel qui menait au vestiaire de Calgary, tandis que les Flames quittaient la glace.

Les choses se sont tassées au cours de la deuxième période et Giordano a ouvert le pointage cinq secondes après une pénalité décernée à Kesler pour avoir retenu. La rondelle s’est retrouvée dans l’enclave après une bousculade qui a suivi la mise au jeu et Giordano en a profité pour s’avancer seul et diriger un tir entre les jambières de Luongo.

Kesler a créé l'égalité un peu plus de deux minutes plus tard, en fonçant au filet pour rediriger la passe Zack Kassian entre les jambes de Ramo.

Le capitaine et homme de fer des Canucks Henrik Sedin a prolongé sa série record de concession de 679 matchs consécutifs, même s’il a quitté la rencontre prématurément dans la défaite de son équipe par la marque de 1-0 face aux Coyotes de Phoenix, jeudi, après avoir reçu un double échec dans les côtes. Mais Sedin a sauté plusieurs présences en deuxième période sur le trio qu’il devait compléter avec son frère jumeau Daniel et Alexandre Burrows, qui était de retour au jeu après avoir raté six semaines des suites d’une fracture de la mâchoire, et Henrik n’a pas joué du tout en troisième période.

Le fait de perdre leur premier pointeur n’allait pas aider les Canucks, qui n’avaient inscrit que trois buts à leurs quatre derniers matchs.

Les Canucks ont eu plusieurs excellentes chances d’ouvrir la marque en première période, mais Booth et Burrows ont manqué des filets grands ouverts. Au lieu de cela, ce sont les Flames, qui avaient perdu un septième match de suite à la maison jeudi, un record de concession, qui ont ouvert la marque sur le jeu de puissance.

Après le filet égalisateur de Kesler, Stajan a donné une autre avance aux Flames avec son premier but en plus d'un mois, après un travail en échec avant qui a permis à la rondelle de se retrouver dans l’enclave. Stajan s’en est emparé et tout en évitant une mise en échec, il a pivoté et soulevé le disque du revers dans le haut du filet, du côté du bouclier de Luongo.

 

La LNH sur Facebook