Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Les Ducks marquent six buts sur le jeu de puissance et écrasent les Canucks

jeudi 2014-01-16 / 1:44 / LNH.com - Nouvelles

Par Curtis Zupke - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Ducks marquent six buts sur le jeu de puissance et écrasent les Canucks
Les Ducks marquent six buts sur le jeu de puissance et écrasent les Canucks

ANAHEIM – Si les Blackhawks de Chicago veulent se servir des Ducks d’Anaheim comme outil de mesure, ils vont avoir besoin de tout un ruban à mesurer.

Anaheim ne pourra certainement pas être accusé d’avoir regardé trop loin après avoir pulvérisé les Canucks de Vancouver au Honda Center grâce à une solide deuxième période, mercredi, en route vers une victoire de 9-1.

Les Ducks ont détruit tout espoir de voir leur séquence de gains à domicile être arrêtée avec un deuxième tiers de quatre buts, qui les a propulsé vers une autre victoire en plus de mettre la table pour l’affrontement tant attendu de vendredi à Chicago.

Anaheim a rejoint le Canadien de Montréal de 1967-68 (18-1) à titre de seules équipes dans l’histoire de la LNH à avoir gagné 18 matchs en 19. Les Ducks n’ont pas encore perdu en temps réglementaire à domicile cette saison (20-0-2) et ont égalé la marque des Sharks de San Jose de 2008-09 (20-0-2) pour la troisième plus longue séquence de gains pour amorcer une campagne de tous les temps.

Treize joueurs ont amassé un point et huit ont terminé la soirée avec plus d’un point, menés par le deuxième match de plus d’un but de Nick Bonino en carrière. Teemu Selanne a inscrit ses 681e et 682e filets en carrière, au plus grand plaisir de la foule. Corey Perry a complété le pointage lorsqu’il a marqué avec une seule main à 10:54 de la troisième période.

Anaheim a établi un record d’équipe pour le plus grand nombre de buts au cours d’un même match et le plus de filets sur le jeu de puissance avec six, et ce contre le meilleur désavantage de la ligue.

Les Ducks n’avaient même pas leur gardien no 1 Jonas Hiller, qui a raté une occasion de signer un 15e gain consécutif en raison d’une grippe. Frederik Andersen a obtenu le départ et ses 31 arrêts lui ont permis d’améliorer sa fiche à 11-2-0.

Perry a amorcé l’assaut du deuxième vingt avec un tir d’un angle difficile qui a atteint le bâton de Dan Hamhuis avant de déjouer le gardien des Canucks Eddie Lack pour son 26e but de la saison à 3:58. Lack a été retiré du match au profit de Joacim Eriksson, et le premier lancer auquel il a fait face a été le lancer frappé de Bonino à travers la circulation à 6:00 qui a porté le pointage à 4-0.

L’entraîneur de Vancouver, John Tortorella, a appelé un temps d’arrêt peu de temps après cela, mais les Canucks n’ont pas réussi à stopper l’hémorragie et ont donné à Anaheim un avantage numérique de deux hommes à cause de la pénalité à on Ryan Kesler en zone offensive pour avoir retenu Hampus Lindholm.

Bonino en a profité grâce à un tir sur réception à 14:34. Jakob Silfverberg a poussé un retour de lancer dans le filet à 15:29 pour le quatrième but d’Anaheim du match sur le jeu de puissance.

Selanne avait donné à Anaheim une avance de 2-0 pour le premier entracte quand il a redirigé le lancer sur réception de Sami Vatanen en avantage numérique à 17:45. Selanne a également touché la cible en troisième période et a maintenant inscrit trois buts en autant de matchs après une séquence de 28 rencontres avec seulement un but.

Vancouver affiche un dossier de 0-3 contre Anaheim cette saison et de 1-7-3 face aux équipes californiennes à sa première année dans la nouvellement réalignée section pacifique.

Zack Kassian a bousillé le jeu blanc lorsqu’il a marqué sur un retour de lancer de David Booth alors qu’il restait deux secondes à écouler au deuxième tiers.

 

La LNH sur Facebook