Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les Jets battent les Coyotes pour les débuts de Paul Maurice

lundi 2014-01-13 / 23:25 / LNH.com - Nouvelles

Par Patrick Williams - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Jets battent les Coyotes pour les débuts de Paul Maurice
Les Jets battent les Coyotes pour les débuts de Paul Maurice

WINNIPEG – Les Jets de Winnipeg ont remporté leur premier match sous les ordres de Paul Maurice lundi soir.

Au lendemain du renvoi de l’entraîneur des Jets Claude Noel et de son remplacement par Maurice, Winnipeg a signé un gain de 5-1 contre les Coyotes de Phoenix au MTS Centre.

Maurice est arrivé à Winnipeg tard dimanche soir et a brièvement rencontré ses joueurs avant l’entraînement matinal de l’équipe, avant de diriger son premier match dans la LNH depuis novembre 2011 alors qu’il se trouvait derrière le banc des Hurricanes de la Caroline.

« Je crois qu’on a très bien répondu, a dit le gardien des Jets Ondrej Pavelec. Tout le monde était très excité. J’étais un peu nerveux, ça c’est certain. Je ne savais pas à quoi m’attendre, mais je crois que toute l’équipe était vraiment concentrée et tout le monde a fait du très bon travail. »

Ce triomphe met fin à une séquence de cinq revers des Jets, la plus longue du genre depuis que l’équipe a déménagé d’Atlanta à Winnipeg en 2011-12.

« Ils voulaient ce sortir de tout ça », a déclaré Maurice à propos de la disette de sa nouvelle équipe. « Ils voulaient s’améliorer. »

Les Jets, qui n’avaient pas savouré la victoire depuis le 31 décembre, ont pris les devants 3-1 en deuxième période et ont limité les Coyotes à 12 tirs pendant les 40 dernières minutes de jeu. Phoenix a égalé son pire total de lancers dans un match cette saison avec 19.

« C’est bien d’obtenir une victoire et de ramener de l’enthousiasme dans ce vestiaire », a mentionné le capitaine des Jets, Andrew Ladd.

Les déboires des Coyotes se sont poursuivis, eux qui venaient de conclure un séjour de six rencontres à domicile avec un dossier de 2-4-0. Le prochain match de Phoenix aura lieu à St. Louis, où ils affronteront les Blues mardi.

« Nos mêmes joueurs commettent les mêmes erreurs », a indiqué l’entraîneur des Coyotes, Dave Tippett. « Mais ils sont certains de nos très bons joueurs, alors on va devoir faire avec. »

Depuis le 14 décembre, les Coyotes présentent une fiche de 3-7-4, ce qui les place pour l’instant hors des séries éliminatoires au classement de l’Association de l’Ouest. Les Coyotes accusent quatre points de retard sur le Wild du Minnesota et le dernier rang donnant accès à la grande danse du printemps, mais Phoenix a toutefois trois parties de plus à disputer que le Minnesota.

Oliver Ekman-Larsson a inscrit le seul but des Coyotes à 12:16 de la période initiale pour procurer une avance de 1-0 à Phoenix. Il s’agissait du cinquième filet de la saison du jeune défenseur et de son premier à ses 23 dernières parties.

Le joueur de centre des Jets Olli Jokinen a répliqué avec son 12e but de la campagne 36 secondes plus tard. La recrue Eric O'Dell, qui avait marqué son premier but en carrière dans la LNH samedi à son huitième match, a ensuite touché la cible pour la deuxième fois de la saison pour permettre à son équipe de retraiter au vestiaire en avance 2-1.

Blake Wheeler a marqué son 17e de la saison, un sommet chez les Jets, à 8:49 du deuxième tiers.

Michael Frolik a de son côté fait vibrer les cordages pour la 10e fois depuis le début du calendrier, mettant du même coup un terme à une léthargie de 10 rencontres, puis Devin Setoguchi a mis fin à sa propre séquence de 18 matchs sans marquer avec son huitième but de la campagne pour porter le pointage à 5-1.

Mike Smith, qui éprouve des difficultés devant la cage des Coyotes ces derniers temps, a repoussé 33 lancers. Smith n’a pas mérité la victoire à ses huit dernières apparitions, soit depuis le 21 décembre, et il a alloué 12 buts à ses trois derniers départs. Pavelec a stoppé 18 tirs de Phoenix.

Les Coyotes ont profité de leur premier jeu de puissance de la rencontre alors que Mark Stuart se trouvait au cachot pour avoir retenu le bâton de Rob Klinkhammer. Alors que la pression soutenue des Coyotes avait poussé Pavelec hors position, Ekman-Larsson s’est précipité vers une rondelle libre dans le haut de l’enclave et a ensuite déjoué le gardien à 12:16.

Les Coyotes ont par la suite fait preuve d’indiscipline, écopant de quatre pénalités en première période.

Jokinen a marqué à égalité numérique après que Dustin Byfuglien eut provoqué un revirement derrière le filet de Phoenix grâce à son échec avant agressif. Jokinen a reçu la rondelle dans l’enclave et s’y est pris à deux fois avant de tromper la vigilance de Smith et créer l’égalité.

« Ils ont fait exactement ce dont on avait parlé, a dit Maurice. Quand on fait face à l’adversité, le prochain but est extrêmement important. Les joueurs ne sont pas restés silencieux sur le banc; on est demeurés positifs, et c’est la base de la réussite pour faire face à l’adversité pendant un match et continuer d’y croire. C’était très, très important qu’on ait marqué ce but pour créer l’égalité 1-1. Ils n’ont pas lâché. »

O'Dell a trouvé le fond du filet un peu plus de cinq minutes plus tard quand son tir bas décoché alors qu’il s’amenait dans l’enclave s’est retrouvé derrière Smith.

Wheeler a fait 3-1 à mi-chemin du deuxième tiers lorsqu’il a bondi sur le retour de lancer de Mark Scheifele. Frolik a de son côté marqué sur un tir du cercle des mises en jeu à la droite du gardien, alors que Setoguchi a complété la marque à 9:34 quand son puissant lancer sur réception est passé par-dessus l’épaule gauche de Smith.

 

La LNH sur Facebook