Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les Ducks poursuivent leur domination à domicile en blanchissant les Red Wings 1-0

dimanche 2014-01-12 / 23:06 / LNH.com - Nouvelles

Par Curtis Zupke - Correspondant LNH.com

ANAHEIM – Jonas Hiller a profité d’une bonne attaque de ses coéquipiers des Ducks d’Anaheim durant sa longue séquence de victoires. Mais dimanche, il n’a pas eu cette production et il a néanmoins poursuivi sa série victorieuse.

Les Red Wings de Detroit ont forcé les Ducks à disputer un match serré axé sur la défensive, mais Hiller n’a pas été dérouté et il a blanchi Detroit 1-0 au Honda Center pour poursuivre deux très belles séquences.

Hiller a remporté son 14e match d’affilée pour rejoindre quatre autres gardiens au deuxième rang de la plus longue série de l’histoire de la LNH. Tom Barrasso, des Penguins de Pittsburgh, est le dernier gardien à avoir accompli cet exploit en 1992-93. Gilles Gilbert, des Bruins de Boston, détient la marque avec 17 victoires de suite en 1975-76.

Pour leur part, les Ducks, qui en étaient à une 17e victoire à leurs 18 derniers matchs, ont porté à 19-0-2 leur fiche à domicile et ils sont la seule équipe de la LNH à ne pas encore avoir perdu en temps réglementaire devant leurs partisans cette saison.

Hiller a effectué 22 arrêts, tandis que Petr Mrazek a bloqué 22 tirs devant le filet des Red Wings.

Andrew Cogliano a marqué l’unique but du match, son 15e de la saison, en poussant une passe précise de Saku Koivu derrière le gardien Mrazek à 12:42 de la deuxième période.

Koivu a amorcé le jeu en déviant une passe de Brendan Smith qui tentait de dégager son territoire. Kyle Palmieri a récupéré la rondelle à la ligne bleue et l’a remise à l’ex-joueur du Canadien. Ce dernier a repéré Cogliano, qui s’était glissé derrière Smith, et il n’a pas raté sa chance d’inscrire son sixième but à ses 10 derniers matchs.

Koivu s’est ainsi racheté, lui qui avait écopé de trois pénalités mineures au cours des 40 premières minutes de jeu.

Les Ducks avaient marqué quatre buts ou plus dans leurs six dernières rencontres, un record d’équipe. Mais ils n’ont pu poursuivre au même rythme contre leurs ennemis de longue date, qui en étaient à une première visite à Anaheim depuis qu’ils avaient éliminé les Ducks en quarts de finale de l’Association de l’Ouest au printemps dernier.

Corey Perry a fait sa part en forçant les joueurs des Red Wings à écoper de trois pénalités à ses dépens, mais les Ducks n’ont marqué aucun but en quatre supériorités numériques.

Justin Abdelkader a failli créer l’égalité avec quatre minutes à jouer à la troisième, mais son tir a touché le poteau gauche.

Les Ducks étaient privés de leur capitaine Ryan Getzlaf, blessé au bas du corps, et son cas sera évalué au jour le jour. Getzlaf a reçu un tir sur un pied en deuxième période du match contre les Coyotes de Phoenix, samedi, et n’est pas revenu au jeu par la suite. L’entraîneur des Ducks, Bruce Boudreau, avait alors mentionné que ce n’était que par pure précaution.

Les Red Wings, qui étaient déjà privés de Pavel Datsyuk, Johan Franzen, Darren Helm et Jonathan Ericsson, ont disputé un deuxième match de suite sans Daniel Alfredsson, dont le nom avait été retiré de la formation à la dernière minute samedi en raison de spasmes au dos.

Les Red Wings ont bien amorcé la rencontre en limitant les Ducks à six tirs à la première période. Ils ont obtenu trois avantages numériques, courtoisie de Koivu à chaque fois, mais ils n’ont guère été menaçants.

Pour toutes les nouvelles et analyses des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2014, choisissez votre séries
vs.
Detroit mène la série 1-0
vs.
Montréal mène la série 2-0
vs.
Pittsburgh mène la série 1-0
vs.
New York mène la série 1-0
vs.
Le Colorado mène la série 1-0
vs.
St. Louis mène la série 1-0
vs.
Anaheim mène la série 1-0
vs.
San Jose mène la série 1-0
 

La LNH sur Facebook