Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Andrei Markov marque deux buts et le Canadien bat les Blackhawks 2-1 en prolongation

samedi 2014-01-11 / 21:54 / LNH.com - Nouvelles

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Andrei Markov marque deux buts et le Canadien bat les Blackhawks 2-1 en prolongation
Andrei Markov marque deux buts et le Canadien bat les Blackhawks 2-1 en prolongation

MONTRÉAL – Face aux Blackhawks de Chicago, possiblement la meilleure équipe dans la LNH, le Canadien de Montréal a créé la surprise au Centre Bell samedi soir.

Le Canadien a joué un de ses meilleurs matchs de la saison pour l’emporter 2-1 en prolongation contre les Blackhawks.

Andrei Markov, avec son cinquième de la saison – et son deuxième filet du match –, a procuré la victoire en marquant dans la deuxième minute de la prolongation.

Les Blackhawks, qui totalisent 166 buts cette saison, un sommet dans la LNH, ont été limités à un but par un Carey Price qui a excellé pendant toute la rencontre en bloquant 19 des 20 tirs dirigés vers lui.

Le Canadien a appliqué 28 mises en échec contre 11 et il a aussi effectué beaucoup plus de tirs que les Blackhawks, 38 contre 20.

« On a joué tout un match », a affirmé l’entraîneur-chef du Canadien, Michel Therrien, fier de ses joueurs. « C’est une belle victoire d’équipe. C’est sûrement un de nos meilleurs matchs de la saison contre une des meilleures équipes de la ligue.

« On a été en mesurer de limiter les Blackhawks à 20 lancers et un but. Il y a eu quelques défaillances et Price a effectué les bons arrêts. Tout le monde était impliqué dans le match. Je suis très fier de mon équipe et de mes joueurs. Ils méritaient d’avoir du succès ce soir (samedi). »

Markov a réussi son premier but du match à la deuxième période, mais Marian Hossa a créé l’égalité au milieu de la troisième période à l’aide d’une passe précise de Jonathan Toews.

Corey Crawford s’est aussi imposé devant le filet des Blackhawks. Il a privé Lars Eller d’un but certain qui aurait procuré une avance de 2-0 au Canadien en deuxième. Il a étiré la jambe pour bloquer son tir avec le patin même s’il était étendu sur la glace après avoir stoppé Brandon Prust lors d’une échappée.

« Je l’ai battu deux fois (Crawford) en me fermant les yeux en lançant la rondelle », a dit Markov en souriant. « Ce fut plaisant de jouer contre eux. On a joué avec intensité et on savait qu’on allait affronter une bonne équipe et que ce serait un gros défi. »

Un but a été refusé aux Blackhawks au début de la troisième période parce que Michal Handzus ennuyait Price en étant dans le demi-cercle du gardien. À la fin de la troisième période, Bryan Bickell a touché le poteau avec un tir des poignets alors qu’il restait 1:35 à jouer en temps réglementaire.

« Il fallait bien jouer défensivement contre eux. Ils ont compté le plus de buts dans la LNH et il y a une raison pour ça », a rappelé Price, qui a souligné le travail de Tomas Plekanec (aux côtés de Brian Gionta et Travis Moen) contre le trio de Toews. « C’est un crédit à notre jeu d’équipe. Il ne fait aucun doute qu’on a bien joué dans notre zone et je pense que notre capacité à maintenir la pression dans leur zone a été la clé ce soir. »

Plekanec a obtenu 11 tirs au but, dont six en troisième et en prolongation, alors qu’il était appelé avec Gionta et Moen à couvrir un des meilleurs trios de la LNH.

Très bonne période

Le Canadien a connu une très bonne première période en dominant 11-6 au chapitre des tirs au but, mais il a été incapable de profiter de deux avantages numériques en 3:58 au milieu de l’engagement, à 9:18 et 11:16. Les deux pénalités ont été le fruit du travail soutenu de Daniel Brière. Markov a raté une superbe chance devant le filet de Crawford tandis que du côté des Blackhawks, Hossa a obtenu une occasion de marquer en s’échappant du côté droit après avoir reçu la rondelle de Toews.

Alexei Emelin a ensuite appliqué une solide mise en échec à Patrick Kane avec le coude un peu élevé près de la rampe et une bagarre a suivi quelques minutes plus tard entre les petits Brendan Gallagher et Kris Versteeg.

Le Canadien a aussi eu l’avantage 10-3 au chapitre des mises en échec au cours de la première période, dont quatre par Emelin.

Emelin a repris là où il avait laissé en frappant solidement Ben Smith dans la zone du Canadien au début de la deuxième.

Emelin a réussi six mises en échec et terminé la rencontre avec un différentiel de plus-2 en évoluant aux côtés de Markov. Il éprouvait des difficultés depuis quelques temps.

« Je pense qu’Emelin a probablement joué son meilleur match », a souligné Therrien en lui rendant hommage. « C’est un jeune en qui nous avons une grande confiance. C’est un bon premier pas et il doit construire sur ça.

« Il a bien joué, Markov a été fantastique, mais pour être honnête, tout le monde a joué un bon match. C’est pourquoi je suis aussi fier. »

Handzus a été pénalisé en début de deuxième, mais le jeu de puissance du Canadien n’a rien fait qui vaille en étant tenu en échec pour la troisième fois du match.

Tir des poignets

Markov a ensuite touché le fond du filet à 12:54 pour donner l’avance au Canadien à l’aide d’un lancer des poignets précis à la droite de Crawford. Emelin et Michael Bournival ont contribué à son quatrième but de la saison.

Pendant une pénalité à P.K. Subban pour avoir retardé le jeu à 17:17, le Canadien a raté une chance incroyable d’augmenter son avance. Prust s’est échappé en infériorité numérique, mais Crawford a fait l’arrêt. Il était ensuite allongé sur la patinoire quand Eller a pris le retour de lancer mais encore là, Crawford a bloqué le tir avec le patin en étirant la jambe pour réussir un arrêt exceptionnel sans son bâton.

« Ce fut un jeu exceptionnel par Corey », a noté l’entraîneur-chef des Blackhawks, Joel Quenneville, insatisfait du travail de ses joueurs depuis quelques matchs. « Corey a suivi la rondelle jusqu’au bout. »

Après deux périodes, le Canadien avait l’avance 22-15 au chapitre des tirs au but.

Francis Bouillon a été laissé de côté à la ligne bleue par le Canadien, tandis que George Parros a effectué un retour au jeu à la suite de sa deuxième commotion cérébrale. À son premier match depuis le 14 décembre, Parros a obtenu le premier tir au but du Canadien en décochant un puissant lancer sur réception qui a été habilement bloqué par Crawford.

Le Canadien était privé d’Alex Galchenyuk, qui se remet d’une fracture à la main, de Ryan White, blessé au haut du corps, et du défenseur Davis Drewiske, qui a été opéré à une épaule en octobre.

Du côté des Blackhawks, le gardien Nikolai Khabibulin était absent en raison d’une blessure à l'épaule.

Le Canadien recevra la visite des Devils du New Jersey mardi soir, tandis que les Blackhawks disputeront un deuxième match en deux jours en accueillant les Oilers d’Edmonton dimanche.

 

La LNH sur Facebook