Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Samuel Bennett monte au 1er rang en Amérique du Nord en vue du repêchage 2014

    lundi 2014-01-13 / 10:00 / LNH.com - Repêchage 2014 de la LNH

    Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Samuel Bennett monte au 1er rang en Amérique du Nord en vue du repêchage 2014
    Samuel Bennett monte au 1er rang en Amérique du Nord en vue du repêchage 2014

    Même si le repêchage 2014 de la LNH aura certainement son lot de joueurs de haut calibre, le directeur du Bureau central de dépistage de la LNH Dan Marr reconnaît qu’il n’y a toujours aucun favori évident pour être le premier choix à ce stade-ci de la saison.

    Néanmoins, après de longues délibérations et des débats constructifs lors des réunions de la mi-saison qui ont pris fin le 7 janvier, un joueur a été considéré comme le joueur no 1.

    Cet honneur a été attribué à l’ailier gauche Samuel Bennett des Frontenacs de Kingston.

    L’athlète de 6 pieds 0,25 pouce, 178 livres qui lance de la gauche, occupe le sixième rang des compteurs dans la Ligue junior de l’Ontario avec 61 points (24 buts, 37 passes) en 38 matchs. À ce stade-ci, le Bureau central de dépistage croit qu’il est le meilleur joueur nord-américain disponible en vue du repêchage 2014 qui aura lieu au Wells Fargo Center de Philadelphie, les 27 et 28 juin.

    Certains peuvent être surpris de ce choix, compte tenu que plusieurs experts du repêchage ont considéré le joueur de centre Sam Reinhart du Ice de Kootenay dans la Ligue junior de l’Ouest comme le premier choix possible. Reinhart, qui a joué un rôle important avec l’équipe canadienne au Championnat mondial de hockey junior 2014, vient actuellement au troisième rang parmi les attaquants sur la liste de la mi-saison du Bureau central de dépistage derrière Bennett et Leon Draisaitl, un joueur né en Allemagne qui évolue avec les Raiders de Prince Albert dans la Ligue de l’Ouest.

    Marr a indiqué à LNH.com qu’il y avait plus que deux joueurs avec de bons arguments qui militaient en leur faveur.

    « À ce stade-ci, et considérant ce que nous avons vu de chaque favori et leur développement, il y a qu’un pas qui les séparent et selon toute probabilité, il en sera ainsi jusqu’à ce que le premier joueur soit réclamé à Philadelphie », a révélé Marr.

    Chris Edwards, du Bureau central de dépistage, un spécialiste du dépistage dans la Ligue de l’Ontario, estime que Bennett est un des espoirs plus emballants sur la liste.

    « Non seulement a-t-il été des plus visibles mais Bennett a aussi été efficace à chaque présence de chaque match jusqu’à présent cette saison », a affirmé Edwards à LNH.com. « Son maniement de la rondelle et son habileté pour faire des jeux sont excellents, et il a un des meilleurs tirs parmi le groupe de joueurs admissibles au repêchage cette année.

    « Il a marqué plusieurs buts du haut de l’enclave en patinant à l’aile et il a été très efficace sur le jeu de puissance. »

    Bennett, qui a réussi 42 buts et 101 points en 98 matchs en deux saisons avec les Frontenacs, est à égalité en tête des marqueurs de son équipe avec six buts en avantage numérique et il affiche un différentiel de plus-26.

    « Bennett se retrouve là parce que nous pensons qu’il a ressorti du lot dans la première moitié de la saison comme celui qui a les habiletés et les impondérables pour pouvoir faire la différence, a révélé Marr. C’est un joueur qui peut jouer dans toutes les situations, élever son jeu et être à la hauteur de la situation. »

    Draisaitl, qui a représenté l’Allemagne quand elle a pris la neuvième place au Championnat mondial junior de 2014, est le no 2 à la mi-saison sur la liste du Bureau central de dépistage des patineurs nord-américains.

    L’athlète de 6 pieds 1,75 pouce, 208 livres qui lance de la gauche, a réussi 18 buts et 51 points en 33 matchs cette saison avec les Raiders. Au Championnat mondial junior, il a réussi deux buts et six points. Il a récolté 52 minutes de pénalités, un sommet dans le tournoi, et il a reçu une suspension d’un match.

    Marr reconnaît que c’est un facteur positif quand un joueur est sélectionné pour prendre part au Championnat mondial de hockey junior, mais les dépisteurs ne font pas une analyse trop exhaustive à la suite d’un tournoi.

    « Nous avons choisi Draisaitl en se basant sur son jeu dans la première moitié de la saison avec Prince Albert, a expliqué Marr. Au Championnat mondial junior, un joueur n’est pas avec son équipe, son entraîneur, son système de jeu. Nous l’évaluons en tenant compte de son jeu avec son équipe; c’est ce qui a le plus de poids. Pendant toute la saison, c’est un joueur prometteur qui a poursuivi son développement. On l’avait remarqué régulièrement l’an dernier et il est un joueur dominant avec Prince Albert cette année. Nous le considérons pour être un des cinq premiers choix. »

    Reinhart occupe le quatrième rang sur la liste à la mi-session. L’athlète de 6 pieds 0,75 pouce, 185 livres qui lance de la droite a réussi 16 buts et 50 points en 33 matchs. Il écoule sa troisième saison complète avec le Ice et il totalise 81 buts et 199 points en 176 matchs avec l’équipe.

    « Reinhart a un quotient intellectuel de hockey exceptionnel; son sens du hockey est le meilleur parmi tous les joueurs au repêchage, a noté Marr. Quand il a la rondelle, sa vision et ses habiletés ressortent et il sait toujours où est la rondelle, où sont les autres joueurs et où il doit être sur la patinoire. »

    Reinhart est le fils de l’ancien défenseur de la LNH Paul Reinhart, qui a évolué pendant 11 saisons avec les Flames de Calgary et les Canucks de Vancouver. Il a aussi deux frères qui connaissent du succès au hockey. Max Reinhart a été un choix de troisième ronde des Flames en 2010 et Griffin Reinhart a été choisi au quatrième rang du repêchage par les Islanders de New York en 2012.

    Bennett est un des deux patineurs des Frontenacs parmi les 15 premiers sur la liste de la mi-saison du Bureau central de dépistage. Roland McKeown (6 pieds 0,75 pouce, 197 livres) est classé 15e et 5e parmi les défenseurs disponibles. Il possède un tir puissant et précis qui atteint le filet. De plus, l’ailier droit de Kingston Spencer Watson (5 pieds 9,5 pouces, 166 livres) est le 43e sur la liste.

    Le défenseur le mieux classé par le Bureau central de dépistage vient au troisième rang et c’est Aaron Ekblad, des Colts de Barrie. Ekblad, qui a réussi 10 buts et 25 points en 29 matchs dans la Ligue de l’Ontario, a évolué avec le Canada lors du Championnat mondial junior de 2014 et il a tellement impressionné le personnel d’entraîneurs qu’il était dans le groupe des quatre meilleurs défenseurs de son pays.

    « Il est intelligent et c’est un excellent patineur complet pour sa taille (6’3,5’’, 216 livres, a signalé Marr. Il maîtrise et distribue très bien la rondelle dans toutes les zones. Il effectue des passes avec autorité et il possède un tir précis de la pointe. Il est très constant et il affiche beaucoup de leadership. »

    Les joueurs qui complètent le groupe des 10 premiers parmi les patineurs nord-américains sont les suivants: Michael Dal Colle, des Generals d’Oshawa dans la Ligue de l’Ontario (5e); Haydn Fleury, des Rebels de Red Deer dans la Ligue de l’Ouest (6e); Nicholas Ritchie, des Petes de Peterborough dans la Ligue de l’Ontario (7e); Brendan Perlini, des Ice Dogs de Niagara (8e); Jake Virtanen, des Hitmen de Calgary dans la Ligue de l’Ouest (9e); Anthony DeAngelo, du Sting de Sarnia dans la Ligue de l’Ontario (10e).

    Les 10 meilleurs joueurs sont invités à participer au match des espoirs BMO LCH/LNH de 2014 à Calgary, le 15 janvier.

    La liste internationale de la mi-saison du Bureau central de dépistage comprend aussi des joueurs très talentueux, incluant deux attaquants qui rivalisent pour le premier rang. Le meilleur patineur européen sur la liste est le Finlandais Kasperi Kapanen, de Kalpa, dans la Ligue d’élite de la Finlande. Le Suédois William Nylander, de Sodertalje dans la deuxième division en Suède, suit au deuxième rang.

    Le joueur le mieux classé parmi ceux qui sont nés aux États-Unis est le défenseur Anthony DeAngelo, du Sting de Sarnia dans la Ligue de l’Ontario. DeAngelo, qui est natif de Sewell au New Jersey, est le 10e sur la liste de la mi-saison. Il a été un des derniers joueurs retranchés au camp de sélection de l’équipe américaine en vue du Championnat mondial junior de 2014. DeAngelo est le meneur parmi les défenseurs de la Ligue de l’Ontario avec 48 points en 33 matchs avec le Sting. Il a inscrit neuf buts, cinq en avantage numérique.

    « Son talent avec la rondelle et son habileté pour faire des jeux sont excellents, a noté Edwards en ce concerne DeAngelo. Il voit très bien le jeu sur la glace et il crée des occasions de marquer avec des passes formidables. Il a un très bon tir et il atteint le filet; il aime appuyer l’attaque. Il prend normalement de bonnes décisions avec la rondelle; cependant, il se met en difficulté quand il joue trop avec la rondelle. »

    Il y a cinq joueurs parmi les 30 meilleurs qui sont en compétition avec l’équipe américaine du programme national de développement des moins de 18 ans. Ce sont Sonny Milano, de Massapequa dans l’Etat de New York (16e); Dylan Larkin, de Waterford au Michigan (17e); Alex Tuch, de Baldwinsville dans l’Etat de New York (21e); Jack Glover, de Golden Valley au Minnesota (27e); et Jack Dougherty, de Cottage Grove au Minnesota (29e). Milano, Larkin et Tuch sont des attaquants.

    Le gardien nord-américain le mieux classé est Thatcher Demko, de Boston College, qui est né à San Diego. Demko, en fait, est le joueur le mieux classé parmi tous les joueurs universitaires disponibles en vue du repêchage de 2014 de la LNH. L’athlète de 6 pieds 3,75 pouces, 192 livres, est un gaucher qui affiche un dossier de 4-1-1, une moyenne de buts alloués de 2,31 et un taux d’efficacité de ,911 avec les Eagles.

    Suivez Mike Morreale sur Twitter à: @mikemorrealeNHL