Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    Thatcher Demko de Boston College est l’espoir no 1 devant le filet

    lundi 2014-01-13 / 10:00 / LNH.com - Repêchage 2014 de la LNH

    Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Thatcher Demko de Boston College est l’espoir no 1 devant le filet
    Thatcher Demko de Boston College est l’espoir no 1 devant le filet

    Thatcher Demko, de Boston College, était le seul gardien au monde à être considéré de calibre A en décembre par le Bureau central de dépistage de la LNH parmi les joueurs à surveiller en vue du repêchage de la LNH en 2014.

    Le fait que le gardien de première année natif de San Diego en Californie se retrouve au 1er rang sur la liste du classement de la mi-saison du Bureau central de dépistage parmi les gardiens nord-américains n’est donc pas une surprise.

    Le gaucher de 6 pieds 3,75 pouces, 192 livres pourrait devenir le premier gardien né aux États-Unis à être réclamé en première ronde depuis que les Stars de Dallas avaient opté pour Jack Campbell quand ils détenaient le 11e choix du repêchage de 2010.

    « C’est un énorme et solide gardien avec une excellente couverture du filet », a noté le spécialiste des gardiens du Bureau central Al Jensen à LNH.com. « Il est une présence devant le filet. C’est davantage un gardien qui se positionne bien pour couvrir ses angles. Il utilise sa taille et il est gros devant son filet en raison de sa position.

    « Quand il est en position papillon, il met son corps devant plusieurs tirs. Il est intelligent pour faire la lecture du jeu et il se met en position rapidement; la force physique n’est vraiment pas une question en ce qui le concerne. »

    Demko est le plus jeune joueur dans la NCAA. Il était le deuxième plus jeune joueur (après le joueur de centre admissible au repêchage de 2015 Jack Eichel) à jouer dans l’équipe nationale des États-Unis au Championnat mondial de hockey junior 2014. Il affiche un dossier de 4-1-1, une moyenne de buts alloués de 2,31 et un taux d’efficacité de ,911 avec les Eagles cette saison.

    L’entraîneur adjoint de Boston College Mike Ayers compare le style de Demko à celui du gardien des Coyotes de Phoenix Mike Smith.

    « Il est très habile pour se déplacer latéralement et il a la capacité pour se ressaisir », a évalué Ayers.

    Ayers, l’ancien gardien du programme de développement de l’équipe nationale américaine, sait que Demko ne fera que s’améliorer avec plus d’expérience et d’apprentissage.

    « Thatcher est compétitif et facile à diriger, a estimé Ayers. Selon moi, c’est très positif pour son développement de posséder ces deux qualités. C’est un gros gars mais il est vraiment athlétique. Je pense qu’au début de l’année, il manqué peut-être d’un peu de confiance sachant qu’il était le plus jeune joueur universitaire, et c’est tout simplement normal.

    « Mais il a continué de se battre et il a obtenu des victoires pour nous. Pour un gars de 17 ans qui en est à sa première année, s’amener ici et faire ce qu’il a fait est vraiment impressionnant. C’est un signe véritable de ce qu’il possède, de son attitude et de sa soif pour devenir meilleur. »

    Demko a raté trois semaines après avoir subi une blessure au bas du corps plus tôt cette saison, mais il a retrouvé sa confiance une fois de plus.

    « Au retour de ma blessure, j’avais un peu de difficulté avec ma confiance pour trouver mon rythme et mes habitudes, a-t-il expliqué. Ça m’a pris un match et j’ai retrouvé mon aplomb contre l’Université du New Hampshire (une victoire de 2-1 le 7 décembre) avant de quitter pour le Championnat mondial junior. Je poursuis mon apprentissage à chaque match et c’est formidable d’être ici. »

    Les autres gardiens d’Amérique du Nord qui font partie du groupe des cinq meilleurs sont les suivants: Edwin Minney, de l’équipe américaine du programme de développement de l’équipe nationale des États-Unis des moins de 18 ans (2e); Blake Weyrick, du programme de développement de l’équipe nationale des États-Unis (3e); Chase Perry, du Wild de Wenatchee dans la Ligue nord-américaine de hockey (4e); Alex Nedeljkovic, des Whalers de Plymouth dans la Ligue junior de l’Ontario (5e).

    2. Edwin Minney (6 pieds 4,25 pouces, 191 livres): S’étant engagé à évoluer avec l’équipe de Michigan State en 2014-15, il était le gardien partant dans l’équipe américaine de Joe Mullen lors du match des meilleurs espoirs des États-Unis en 2013 à Pittsburgh en septembre. Malgré une défaite de 5-2, il a bloqué 16 des 17 tirs dirigés vers lui avant d’être remplacé par Nedeljkovic. L’athlète originaire de Wind Gap en Pennsylvanie affiche un dossier de 10-6-1, une moyenne de buts alloués de 2,99 et un taux d’efficacité de ,895 en 21 matchs. Il a aussi réalisé deux jeux blancs.

    « Il est très détendu et il a beaucoup de sang-froid, a précisé Jensen. Il a un excellent contrôle de ses mouvements ainsi qu’un excellent équilibre quand il se déplace dans son demi-cercle et qu’il effectue les arrêts. Il couvre très bien le bas du filet et sa capacité de récupération et son habileté pour se déplacer latéralement sont excellents. Il joue bien les angles et il est excellent pour contrôler les retours de lancer. »

    3. Blake Weyrick (6 pieds 3 pouces, 203 livres): L’athlète originaire d’Ojai en Californie, affiche un dossier de 4-2-0, une moyenne de buts alloués de 2,80 et un taux d’efficacité de ,896 en six matchs dans le programme de développement de l’équipe nationale des États-Unis.

    « Il se fie beaucoup sur sa vitesse d’exécution et ses qualités athlétiques, ce qui est excellent, a noté Jensen. Il pourrait être un des gardiens les plus rapides disponibles au repêchage de cette année. Il a une grande rapidité latérale, c’est un bon batailleur et il est agressif. »

    4. Chase Perry (6 pieds 2 pouces, 191 livres): En 16 matchs avec Wenatchee cette saison, le gardien gaucher présente une fiche de 6-7-2, une moyenne de buts alloués de 2,37 et un taux d’efficacité de ,906 en plus d’avoir réalisé deux jeux blancs. Perry est originaire d’Andover au Minnesota.

    « C’est un vrai bon espoir, a affirmé Jensen. Il a une bonne taille, de très bons instincts, un style papillon exceptionnel et il resserre bien les jambières. Il a absorbé plusieurs tirs comme un aspirateur quand je l’ai vu le week-end dernier. C’est aussi un patineur très solide et ses déplacements latéraux sont contrôlés dans l’ensemble par une bonne rapidité. »

    5. Alex Nedeljkovic (6 pieds, 184 livres): Les Whalers ont eu des difficultés à marquer cette saison (une moyenne de 2,6 buts par match, la plus faible de la ligue), ce qui a mis une pression additionnelle sur les gardiens pour qu’ils soient parfaits chaque soir. Néanmoins, Jensen aime la motivation et la détermination de Nedeljkovic. En 36 matchs avec Plymouth (15-21-4), Nedeljkovic affiche un dossier de 13-18-4, une moyenne de buts alloués de 3,24 et un taux d’efficacité de ,915. Il a été invité à prendre part au match des meilleurs espoirs américains à Pittsburgh et il a bloqué 13 des 16 tirs dirigés vers lui en 30:53.

    « C’est un autre gardien très rapide et athlétique, a noté Jensen. Il livre une bonne bataille et il a de la force dans son filet. Il se ressaisit bien et il a de la rapidité pour se déplacer latéralement. Il réagit rapidement, allongeant les jambières pour bloquer des tirs bas dans les coins du filet. Il est très intelligent et il est capable de connaître de gros matchs constamment. »

    Suivez Mike Morreale sur Twitter à: @mikemorrealeNHL

     

    La LNH sur Facebook